Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes s’offre le Dauphin et le maintien

samedi 16 avril 2022 par Rédaction

Tarbes-Valence-Romans : 24-23 (MT : 11-12)

Evolution du score : 0-3, 0-6, 5-6, 5-9, 8-9, 11-9, 11-12 // 11-17, 11-20, 18-20, 21-20, 21-23, 24-23

Faible assistance, beau temps, arbitrage Evan Urruzmendi, assisté de MM. Salles et Laloo

Pour Tarbes : Deux essais Maninoa (6ème), Mondon (58ème), une transformation ( 58ème) et quatre pénalités Berbizier (18ème, 22ème, 76ème, 80+3)

Un carton jaune : Réal (58ème), accrochage

Pour Valence-Romans : Un essai Gicquel (42ème), un drop (16ème), cinq pénalités (2ème, 4ème, 26ème, 52ème, 78ème)

Deux cartons jaunes : Pélo (73ème), fautes répétées en mêlée, Brayer (80+2), maul écroulé

Les compositions d’équipes

Tarbes  : 1 Bessonart, 2 Mondon (Cap.), 3 Aulika, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Réal, 8 Manu, 7 Ricart, 9 Lhusero, 10 Berbizier, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Mamao, 14 Paulet, 15 Oltmann

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Palisse, 18 Saint-Guilhem, 19 Sajous, 20 Dulucq, 21 Millet, 22 Stanaway, 23 Duny

Valence-Romans : 1 Zouhair, 2 Boundjema, 3 Balust, 4 Uys, 5 Goumat, 6 Armary (Cap.), 8 Van Lill, 7 Gicquel, 9 Menzel, 10 Price, 11 Giresse, 12 Bouldoire, 13 Wierenga, 14 Vargas, 15 Moura

Tarbes, en faisant chuter le Dauphin de Massy, s’est assuré définitivement le maintien, puisque Dijon s’est largement incliné sur sa pelouse contre Suresnes (20-34) et que Cognac et Aubenas se neutraliseront ce dimanche. Même si elle est méritée, c’est une victoire arrachée dans les arrêts de jeu par Berbizier, après une dernière relance et un ballon sauvé à cinq mètres. Les Drômois se mettaient à la faute sur le ballon porté, avec un carton jaune à la clé. Berbizier ne tremblait pas et envoyait Tarbes au Paradis pour un point 24-23. Comme contre Aubenas, il ne fallait pas être cardiaque dans une fin de match haletante avec deux buteurs qui se rendaient pénalité pour pénalité. Tarbes prenait le score 21-20 (76ème), le perdait 21-23 (78ème) et le regagnait 24-23 (80+3). Jamais les Tarbais n’ont lâché face à l’ex-pensionnaire de Pro D2, installé à la deuxième place en Nationale, même quand ils ont été menés 0-6 (4ème), 5-9 (16ème) et surtout 11-20 (52ème). A chaque fois, les Bigourdans ont su revenir 5-6 (6ème) et même passer devant 11-9 (22ème) et leur victoire est le fruit de leur détermination à ne rien lâcher. La mêlée, une nouvelle fois, a été la pierre angulaire du succès en permettant de se dégager ou de marquer des points sur les pénalités obtenues.

Pourtant tout avait très mal commencé avec deux pénalités faciles offertes à Price qui ouvrait le score des 50 mètres sur un hors-jeu sur un jeu au pied, 0-3 (2ème) et sur une faute au sol sur une relance. Price, toujours des 50 mètres, doublait la mise 0-6 (4ème). Les Tarbais réagissaient aussitôt en récupérant la mêlée sur le renvoi. Lhusero s’échappait, retrouvait ses avants dans l’axe puis, sur le renversement, Maninoa allait à l’essai 5-6 (6ème). Sur un contre au pied Tarbes concédait un renvoi d’en-but et Price claquait le drop des 40 mètres 5-9 (16ème). Là aussi, les Tarbais réagissaient aussitôt sur une relance et Berbizier, sur pénalité, réduisait l’écart 8-9 (18ème). Un nouvel enchaînement avants/trois-quarts permettait au buteur bigourdan de prendre le score pour la première fois 11-9 (22ème). Valence-Romans prenait alors le jeu à son compte et Price reprenait le score 11-12 (26ème). Les Tarbais auraient pu repasser devant mais Berbizier, des 40 mètres en biais (34ème) et Oltmann des 45 mètres de face (40+1) manquaient de peu leurs pénalités.

A la reprise, une relance plein champ de Moura, un débordement de Vargas le long de la touche et un renversement, côté opposé, envoyait le troisième ligne Gicquel à l’essai 11-17 (42ème). Réal volait un ballon sur une pénaltouche à cinq mètres mais derrière les Tarbais écopaient d’une troisième pénalité consécutive 11-20 (52ème). Tarbes, alors que tout semblait perdu, allait chercher une pénalité dans les 30 mètres. Au lieu de la tenter, les Tarbais allaient en touche et marquaient par Mondon sur le ballon porté 18-20 (58ème). Malheureusement, un accrochage s’ensuivait et Réal était exclu dix minutes (58ème). Les Drômois, en guise de renvoi, trouvaient une pénaltouche à cinq mètres. Les avants drômois enchaînaient jusque dans l’en-but mais l’arbitre refusait l’essai sauvé par Berbizier (60ème). En suivant, Price manquait un drop (63ème). Sur une énième mêlée en souffrance Pélo prenait un carton jaune (73ème). Sur une belle attaque tarbaise, Berbizier intercalé, perçait mais un grossier hors-jeu, dans les 22 mètres, était simplement pénalisé et Berbizier se faisait justice 21-20 (76ème). Après une belle sortie de camp de Dulucq, Tarbes se faisait pénaliser sur la touche. Des 45 mètres en coin Price semblait offrir la victoire au VRDR 21-23 (78ème). Les Tarbais jouaient leur va-tout, Berbizier débordait et tapait à suivre pour Duffau mais un Drômois sauvait à cinq mètres, offrant le lancer à Lamothe. Le maul était écroulé et Berbizier réussissait, des 22 mètres en biais, la pénalité de la gagne 24-23 (80+3).

Jean-Jacques Lasserre