Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes étouffe Chambéry

samedi 26 mars 2022 par Rédaction

Tarbes-Chambéry : 30-23 (MT : 23-6)

Assistance moyenne, beau temps, vent léger, arbitrage de Ludovic Sacarot, assisté de Lucile Puech et de Joachim Régis

Pour Tarbes : Trois essais de pénalité (8ème), Duny (11ème, 77ème), trois pénalités (5ème, 17ème, 40 + 3), Berbizier, deux transformations, Berbizier (11ème), Lhusero (77ème)

Carton jaune Lhusero (28ème), jeu dangereux

Pour Chambéry : Deux essais Primault (55ème), Philips (80ème), trois pénalités (22ème, 30ème, 66ème), deux transformations Cilliers.

Carton jaune Trotta (8ème), anti jeu

Compositions d’équipes

Tarbes : 1 Palisse, 2 Mondon (Cap.), 3 Duny, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Réal, 8 Manu, 7 Ricart, 9 Lhusero, 10 Berbizier, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Mamao, 14 Paulet, 15 Oltmann

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Combier, 18 Saint-Guilhem, 19 Sajous, 20 Millet, 21 Cantan, 22 Croquet, 23 Erasmus

Pour Chambéry : 1 Camara, 2 Primault (Cap.), 3 Kundonia, 4 Gregeois, 5 Guyot, 6 Cebe, 8 Coignat, 7 Gascou, 9 Deschaux, 10 Cilliers, 11 Velten, 12 Neiceru, 13 Mjekevu, 14 Nenning, 15 Trotta

Remplaçants : 16 Helmech, 17 Lorenzon, 18 Potutele, 19 Dance, 20 Lacombe, 21 Phillips, 22 Mawalu, 23 Sauzaret

Les Tarbais ont pris les chambériens d’entrée à la gorge et ne les ont jamais plus lâchés. Jamais, malgré des vagues incessantes qui venaient se fracasser plein axe, avant de s’étaler au large d’un bout à l’autre du terrain, avec des redoublements et des retours intérieurs. Jamais la défense tarbaise, héroïque, n’a lâché. Certes Chambéry a inscrit deux essais. Le premier sur deux charges d’avants dans l’axe près de la ligne et le second, en bord de touche sur un ruck suite à une faute d’inattention et de fatigue au bout de 80 minutes... Les Tarbais ont réussi à garder leur ligne inviolée pendant les 55 premières minutes et ont recédé, tout en fin de match, face à des Savoyards qui, à leur habitude, ont beaucoup envoyé de jeu. En seconde mi-temps, Chambéry a changé son fusil d’épaule et a plus alterné avec du jeu de pression au pied qui a plus inquiété des Tarbais qui étaient bien en place défensivement. Mais les Tarbais n’ont pas fait que défendre, ils ont aussi envoyé du jeu et ils se sont montrés plutôt cliniques même s’ils ont laissé trois points au pied. Les Tarbais n’ont pas failli dans le combat, récupérant des ballons ou des pénalités dans le jeu au sol. En conquête, ils ont fait plus que jeu égal en touche, avec des contres et en mêlée fermée, avec des pénalités de part et d’autre.

Chambéry, attaquait d’entrée mais se faisait sanctionner face à une grosse défense et Berbizier ouvrait le score des 40 mètres en biais 3-0 (5ème). Les Tarbais, à leur tour envoyait du jeu, Mamao transperçait plein cœur et Trotta coupait, d’un en-avant volontaire, un essai imparable à dix mètres de sa ligne. M. Sacarot, n’hésitait pas, essai de pénalité, plus carton jaune pour l’arrière 10-0 (9ème). Les Tarbais, en confiance, attaquaient de nouveau derrière une touche, Oltmann, intercalé, s’échappait le long de la touche mais un en-avant, jugé non volontaire, faisait échouer l’action tout près de l’en-but. Les Tarbais pilonnaient et Duny marquait en force 17-0 (11ème). Les Savoyards, au fond du seau, concédaient une nouvelle pénalité sur un ballon porté. Berbizier, des 35 mètres en biais, ajoutait trois points de plus 20-0 (18ème). Cilliers réduisait l’écart, des 40 mètres face, sur une pénalité au sol suite à des percussions dans l’axe 20-3 (22ème). Lhusero, prenait un carton jaune pour un placage sans les bras et Cilliers, des 15 mètres de face, doublait 20-6 (28ème). Les Tarbais, même en infériorité numérique, ne lâchaient rien et continuaient à envoyer du jeu. Berbizier, des 22 mètres en coin, manquait la pénalité obtenue sur mêlée (34ème). Tarbes résistait aux vagues savoyardes avant de mettre à son tour la pression et de récupérer une pénalité que transformait Berbizier des 22 mètres en biais 23-6 (40+3).

Chambéry, secoué par le staff dans les vestiaires, montait en intensité dans le combat et optait pour un jeu au pied de pression afin de maintenir Tarbes dans son camp. Les Tarbais, à la relance, se faisaient pénaliser et de pénaltouches en pénaltouches, Primault, au relais de ses avants, plongeait dans l’en-but 23-13 (55ème). Cilliers, sur une pénalité en mêlée, réduisait encore l’écart, des 25 mètres face aux perches 23-16 (66ème). Chambéry, se déchaînait mais Tarbes ne cédait rien et récupérait de précieux ballons. Sur un ballon de récupération dégagé au loin, Croquet mettait la pression et obtenait une mêlée à 5 mètres. Derrière, Tarbes enchaînait, multipliait les temps de jeu près de la ligne sans se précipiter et Duny plongeait entre les poteaux 30-16 (77ème). Chambéry, perdu pour perdu, jouait son va-tout, la défense coulissait bien jusqu’au bord de touche. Là, le demi-de-mêlée Phillips voyait la faille au ras du ruck et s’engouffrait petit côté pour un sprint le long de la ligne de touche et filait aplatir entre les poteaux 30-23 (80ème).

Texte et photos Jean-Jacques Lasserre