Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Cabanac. Le policier meurtrier de son épouse et de ses deux enfants est mort

mercredi 15 avril 2009

Le policier soupçonné d’avoir tué sa femme et ses deux enfants à Cabanac, près de Tarbes, interpellé mardi soir après avoir tenté de se suicider, a succombé à ses blessures, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie.

Le policier, Thierry Gourjault, 42 ans, avait été grièvement blessé après s’être tiré deux balles dans l’abdomen alors qu’il était activement recherché par une cinquantaine de gendarmes à une vingtaine de km au sud-ouest de Tarbes, du côté du château de Mauvezin, près de Lannemezan.

Transporté par hélicoptère vers un hôpital de Toulouse, il est décédé des suites de ses blessures mardi vers 22h15, a précisé la gendarmerie.

Le policier en fuite a tiré à plusieurs reprises en direction des gendarmes, qui le recherchaient, mais ceux-ci n’ont pas fait usage de leurs armes, avait indiqué mardi soir le procureur de la République de Tarbes, Gérard Aldigé.

Selon le procureur, Thierry Gourjault a tiré par arme à feu sur son épouse de 41 ans, Béatrice, sur l’enfant du couple, un garçon de 4 ans prénommé Léo, et sur sa fille Aubrée, née d’un premier mariage et âgée de 10 ans.

Le triple homicide aurait eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, et les victimes ont été tuées vraisemblablement pendant leur sommeil, avait précisé le magistrat.

Thierry Gourjault, policier à Tarbes et également conseiller municipal de Cabanac, avait laissé une note indiquant qu’il souhaitait mettre fin à ses jours, selon l’adjoint au maire de Cabanac, Henri Desconet.

[bleu]Mis en ligne mercredi 15 avril 2009[/bleu]