Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Création du collectif Bigorre Union populaire

mercredi 26 janvier 2022 par Rédaction

« Le groupe Bigorre Insoumise et Populaire évolue, s’étoffe et se structure en collectif qui dépasse résolument le cadre de la France Insoumise, épousant complètement l’esprit de l’UNION POPULAIRE. Avec des citoyens des bassins de vie de Tarbes, Lannemezan, Lourdes, Bagnères de Bigorre, Argelès, nous avons décidé collectivement de dépasser le cadre de la France Insoumise et de nous inscrire pleinement dans la volonté de forger cette UNION POPULAIRE qui peut devenir majoritaire dans notre pays, et permettre enfin la rupture avec les politiques que nous subissons depuis une trentaine d’années », ainsi s’exprimait José Navarro dans l’invitation qui nous avait été lancée .

Une conférence de presse s’est donc tenue hier, à la bourse du travail, en présence d’une vingtaine de personnes.

José Navarro  : « Il s’agit de vous présenter en tant que collectif Bigorre Union Populaire qui est une sorte de dépassement de la France insoumise et qui répond pleinement à ce que Jean-Luc Mélenchon, dans le cadre de cette campagne présidentielle, souhaite : l’élargissement le plus important possible pour faire en sorte pour qu’on ait un changement radical en terme de politique. Aujourd’hui, notre pays est confronté à une crise majeure, pas seulement en raison de la crise sanitaire. Nous venons de vivre un quinquennat horrible qui n’est pas encore terminé, qui continue. Un quinquennat où socialement le pays est exsangue, où des mesures ont été prises toujours pour les plus riches, où la nécessité aujourd’hui urgente d’une bifurcation écologique n’est pas prise, il faut donc un changement complet dans la politique menée dans notre pays. Pour cela nous avons le programme de l’Union populaire, du programme L’avenir en commun qui est une refondation de ce qui a pu être déjà présenté en 2017 avec des améliorations. Nous considérons vraiment que c’est ce programme là qui pourra mettre fin à une politique de 30 années marquées par des politiques d’austérité qui ont toujours été tournées dans le même sens : la casse de la protection sociale, la casse des droits sociaux. Aujourd’hui il y a 12 millions de Français qui sont en situation de précarité énergétique, nous avons des dépenses contraintes qui sont importantes, les gens n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Par rapport à 2017, et à l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête du pays, nous avons 350 000 pauvres en plus, nous avons plus de 9 millions de pauvres. Sur les 19 derniers mois, les milliardaires de ce pays ont vu leurs fortunes comme jamais. Il faut reconstruire socialement le pays. Sans cette reconstruction sociale, il n’y aura pas de possibilité d’impulser une politique de bifurcation écologique qui s’impose aujourd’hui. Il est nécessaire de mettre le SMIC à 1400 €, il est nécessaire d’assurer aujourd’hui aux étudiants un revenu qui leur permettent d’étudier et non pas de travailler et d’étudier. C’est pour cela que l’on s’inscrit pleinement dans ce programme de l’Union populaire. Il s’agit de faire en sorte de réunir autour de nous le plus de monde possible. Et que ce programme arrive en tête au premier et second tour pour changer les choses  ».


Être sur le terrain

« Notre objectif c’est d’être sur le terrain, poursuit José Navarro. C’est d’aller au plus près des citoyens comme on l’a fait samedi à Bagnères”. (AUDIO ci-dessous)


Pourquoi avoir créé ce collectif Bigorre Union Populaire ?


Difficultés avec la coordination de La France Insoumise 65 ? : “Je préfère l’originalité à l’uniformité

Que pense-t-on au sein de Bigorre Union Populaire de la Primaire Populaire ?
Pour Marie Claire Delemotte, “C’est une arnaque !”


titre documents joints

26 janvier 2022
info document : MP3
2.1 Mo