Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

HOMMAGE A RAYMOND NOILHAN, ancien président du F.C. TRIE

mercredi 22 décembre 2021 par Rédaction

Nous le savions malade mais son départ nous plonge dans la tristesse. Raymond Noilhan était une figure de Trie-sur-Baïse et de toute la région. Une imposante foule a tenu à lui exprimer amitié et reconnaissance lors de ses funérailles à l’église de son village de Fontrailles, au nord de Trie-sur-Baïse.

Raymond est né le 2 juillet 1946. Il a suivi des cours à l’école agricole de Ondes-sur-Garonne et a décroché avec succès un BTS. Un bon niveau d’études pour l’époque ! Sa passion de l’agriculture avait une concurrente très sérieuse : celle du rugby. Raymond a joué, quelques années, au rugby à Grenade-sur-Garonne. Dans les années 60, il avait aussi contribué, avec d’autres copains, à relancer le F.C.T. (créé en 1913 mais placé en sommeil quelques années). Après avoir été coprésident une année avec Jean-Paul Rival, Raymond a assuré seul la présidence du club de Trie de 2000 à 2013. Sa cousine Adeline Barbaresco est devenue présidente par la suite et en est toujours. Voici son témoignage : c’était un passionné et jusqu’à ses derniers jours, quand j’allais le voir, il voulait connaître la composition du F.C.T., les nouvelles des blessés… il va me manquer.

Raymond était attachant : lorsque je fus président du Magnoac F.C., les occasions de contacts avec le F.C. Trie n’ont pas manqué et les rencontres avec Raymond, alors président du club, étaient enrichissantes d’autant plus que nous avions été élus en même temps au Comité Armagnac-Bigorre, dès 2008. En 2011, ce même Comité A-B accueillait les finales européennes des moins de 18 ans : Trie et Magnoac, parmi bien d’autres clubs, avaient mené ensemble certaines actions. Le F.C.T. organisa, par exemple, le séjour de l’équipe de Moldavie. Beaucoup de souvenirs qui refont surface à propos de ces journées… Lors d’un repas au club house à Trie, l’idée de proposer un inter-villages Trie / Castelnau avait même été évoquée entre nous, jusqu’à imaginer telles ou telles personnes pour répondre aux questions finales !

Raymond était un homme de contact, il était attachant… Les jeunes le sentaient bien. D’ailleurs, au Comité Armagnac-Bigorre, le président Antoine Marin lui confia notamment la responsabilité des sélections des moins de 26 ans. Raymond prenait à coeur sa mission. En 2013, année durant laquelle il organisa le centenaire de son cher F.C.T., Raymond avait été honoré par le Prix du Bénévolat de la F.F.R.

Le Comité Départemental de rugby des Hautes-Pyrénées présente ses condoléances à la famille de Raymond ainsi qu’au club.

Jean-Louis Ibanez