Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Ligue Féminine - Journée 10

samedi 18 décembre 2021 par Rédaction

(Compte-rendu LFB) Bourges est le grand gagnant de la 10ème journée de LFB. En s’imposant sur le parquet de Lyon, les Berruyères prennent seules la tête du classement.

 

Villeneuve d’Ascq - Angers 77-72 (MT : 37-37 / QT : 19-22, 18-15, 16-21, 14-18)
L’occasion était belle pour l’ESBVA de profiter de la soirée pour s’installer en tête de la LFB. Et les joueuses de Rachid Meziane ont immédiatement pris le contrôle de la rencontre en s’appuyant sur la spectaculaire adresse de loin de Jolene Anderson. L’Américaine est la deuxième joueuse de la Ligue au nombre de tirs primés réussis depuis le début de saison. Son 3/4 en 7 minutes pour lancer les débats a placé Angers dans les cordes (20-12). Patiemment, les Angevines grignotaient pourtant leur retard puis viraient en tête à cinq minutes de la fin (59-63) grâce à Alexis Peterson (25 points). Anderson encore elle (20 points, 10 rebonds) refaisait cependant surface au meilleur moment et Janelle Salaun ne tremblait pas sur la ligne des lancers-francs pour valider la victoire nordiste.


Tarbes – Lattes Montpellier :
76-74 (MT : 38-36 / QT : 13-16, 25-20, 13-17, 25-21)
Entre la lanterne rouge du championnat et une équipe d’Euroligue le duel pouvait sembler déséquilibré. Mais le BLMA n’offre pas une grande régularité depuis septembre et présente la particularité d’afficher un meilleur bilan européen que français. Sans victoire en LFB depuis près de deux mois, les Tarbaises ont mené 29-22 dans le sillage de l’incontournable Ana Tadic alors qu’en face la doublette olympique 3x3 Touré-Filip maintenait Montpellier dans la course. Les Gazelles repassaient en tête au milieu du troisième quart-temps et la rencontre devenait indécise, les deux équipes semblant sur le point de craquer à tour de rôle. Mais le festival de Julie Wojta (31 points, 10 rebonds) offrait l’avantage à Tarbes dans les derniers instants même si Migna Touré avait l’occasion au buzzer d’envoyer le match en prolongation. Mais son tir tournait autour du cercle, permettant au TGB de signer son deuxième succès.
 

Charnay - Saint-Amand : 79-81 (MT : 48-32 / QT : 22-18, 26-14, 18-29, 13-20)
A la mi-temps de la rencontre il semblait probable que le suspense n’allait pas s’inviter en Bourgogne. Dans un match qui pouvait permettre à Charnay de rejoindre son adversaire du jour au classement, les locales ont livré un remarquable premier acte sur le plan offensif, bouclant les 20 premières minutes à 64% de réussite et 48 points inscrits. Saint-Amand pointait alors à -16, incapable de suivre le rythme. Tout l’inverse du retour des vestiaires où les Nordistes prenaient feu à leur tour et signaient un incroyable 12-29 en neuf minutes. Le mano a mano était lancé et tout allait se jouer dans la dernière minute avec comme héroïne la Lituanienne Laura Juskaite. Cette dernière enchaînait deux interceptions suivies de layups après une bonne défense collective sur la serial scoreuse Lexie Brown (26 pts) pour offrir la victoire à Saint-Amand.


Lyon - Bourges :
67-76 (MT : 37-37 / QT : 19-22, 18-15, 16-21, 14-18)
Le choc de la LFB a tenu toutes ses promesses dans le superbe écrin de l’Astroballe, qui accueillait les féminines de l’ASVEL samedi soir. Des locales qui ont été largement bousculées par Bourges en première mi-temps, porté par une Kristen Mann inspirée (25-33). Mais les pistoleros Marine Johannès et Aleksandra Crvendakic ont longtemps retardé l’échéance. Car si les Tango ont été décevantes cette semaine en s’inclinant à Londres en Coupe d’Europe, elles ont dégagé une impressionnante sensation de maîtrise et de puissance dans le Rhône. Dur défensivement, intelligent offensivement en allant chercher de nombreux paniers près du cercle, Bourges a dominé les débats, à l’image de Sarah Michel qui s’est multipliée sur le parquet : 8 rebonds, 7 passes décisives et 4 interceptions. Les troupes d’Olivier Lafargue ont imposé leur basket et trônent seules au sommet de la LFB pour finir l’année 2021.
 

Basket Landes-Charleville-Mézières : 86-83 (MT : 50-46 / QT : 20-25, 30-21, 17-14, 19-23)
Même si Bourges a réalisé la meilleure opération de la soirée, Basket Landes va également pouvoir passer les fêtes au chaud en LFB après un remarquable combat livré face à Charleville. Si l’équipe de Julie Barennes doit faire sans Céline Dumerc, elle a démontré qu’elle avait de la ressource et un soutien populaire sans failles. Dans un Espace François Mitterrand à guichets fermés, l’Australienne Marianna Tolo a sorti le très grand jeu : 26 points et 9 rebonds. Insuffisant cependant pour totalement décrocher Charleville, revenu à -3 avec la possession en main. Lisa Berkani ne trouvera cependant pas la distance derrière la ligne primée pour forcer la prolongation.
 

Landerneau - Roche Vendée : 75-86 (MT : 34-45 / QT : 14-28, 20-17, 26-21,15-20) 
Tout ou presque s’est joué lors d’un premier quart-temps que La Roche Vendée a dominé de la tête et des épaules, en s’appuyant sur la réussite de Kaleena Mosqueda-Lewis (15 points à 6/7). Mené de 14 points (14-28), Landernau a ensuite jeté toutes ses forces dans la bataille mais en dépit de l’omniprésence de Promise Amukamara (22 pts, 7 rbds, 5 pds), les Bretonnes ne parvenaient pas à revenir à moins de quatre longueurs, victimes du festival de Tiffany Clarke, presque parfaite samedi soir : 26 points et 13 rebonds à 11/13 aux tirs.

 

Classement

 

1er Bourges : 18 points (8/10)

2ème Villeneuve d’Ascq, Charleville-Mézières, Basket-Landes : 17 points (7/10)

5ème Lyon : 16 points (6/10)

6ème Angers, Roche-Vendée : 15 points (5/10)

8ème Saint-Amand, Montpellier : 14 points (4/10)

10ème Landerneau : 13 points (3/10)

12ème Tarbes, Charnay : 12 points (2/10)