Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Chambéry-Tarbes, dimanche à 16h00

samedi 13 novembre 2021 par Rédaction

Chambéry en pleine confiance mais avec des soucis internes

Ce ne sont pas les remous qui ont secoué le club ces dernières semaines qui devraient déstabiliser une équipe savoyarde qui joue dans la cour des « Grands ». La démission effective du Président Yves Garçon en milieu de semaine et les rumeurs de départ de leur meilleur joueur, Danré Gerber à Agen, ont agité le club ces derniers jours. Les Savoyards, mal en point la saison dernière (dernier à l’avant dernière journée) réussissent un début de saison canon. Avec cinq victoires, en huit journées, les Savoyards ont déjà fait mieux que la saison dernière à la 19ème journée (4 victoires, 1 nul). Dans le même temps, Chambéry a décroché cinq bonus, dont trois offensifs, contre six bonus défensifs la saison dernière.

Un début de saison remarquable

Les Savoyards ont surfé à la première place de Nationale lors des cinq premières journées, avec une victoire à Dax pour débuter et trois victoires bonifiées contre Aubenas (42-22), Suresnes (45-12), Blagnac (37-19) pour une courte défaite à Valence-Romans (24-21). Depuis, le SOC semble marquer le pas avec une défaite à Albi (30-19), une victoire contre Soyaux-Angoulême (26-17) et une défaite chez le dernier Bourgoin (20-18). Des Savoyards qui impressionnent aussi par leurs stats : Deuxième, avec 225 points, derrière Valence-Romans et troisième, avec 22 essais, derrière Valence-Romans (32 essais) et Massy (24 essais). Loin devant Tarbes 182 points (5ème) et 18 essais (5ème). Une équipe qui impressionne en attaque mais qui prend aussi beaucoup de points en défense 150 points contre 153 à Tarbes. Les Savoyards ont tout de même encaissé quatre essais de moins que les Tarbais (13 contre 17). Une équipe solide mais qui a des points faibles en conquête avec une touche aléatoire et une mêlée qui n’est pas souveraine, même si elle tient bien la route. 

Des Tarbais démunis mais pas résignés

Les Tarbais sont de plus en plus démunis, avec une infirmerie qui n’arrête pas de se remplir mais malgré tout, ils alignent une équipe qui a fière allure, preuve qu’ils ne sont pas résignés. Fabien Fortassin part en Savoie l’esprit tranquille, avec le sentiment d’aligner sa meilleure équipe du moment. Chambéry, malgré ses bons résultats, ne parait pas imprenable. « C’est une équipe en confiance, elle joue bien mais elle a une touche assez défaillante, une mêlée correcte mais pas dominatrice. Le truc, c’est qu’elle est en confiance et qu’elle a un effectif dense. Elle a entamé le Championnat en créant la surprise à Dax, derrière ils ont fait de gros matchs contre Aubenas et Suresnes. Ils engrangent de la confiance et on sait que la confiance, c’est capital. » Le Technicien n’est pas impressionné par cette équipe de Chambéry malgré sa troisième place au classement. « C’est une belle équipe mais pour l’instant, la seule équipe qui m’a fait une grosse impression, c’est Massy. » Les Tarbais, malgré les circonstances, espèrent répondre présents en Savoie. « On fait avec les moyens du bord parce qu’on a un effectif limité mais on présente le meilleur groupe possible. Il n’y a pas de gestion à faire et tout ce qu’on peut prendre, il faudra le prendre. » Fabien Fortassin souhaite que son équipe donne une belle image dans une des affiches de cette neuvième journée. « C’est le cinquième qui se déplace chez le troisième, c’est un choc du haut de tableau. Il faut qu’on fasse honneur au classement et qu’on aille les matcher. »

Retours de Pèes, Palisse et Ricart, absences d’Erasmus, Maximin et Rubio

Cette semaine, Erasmus (déchirure), Maximin (déchirure) et Rubio (grosse béquille), ont rejoint à l’infirmerie, Combier, Lhusero, Duffau et Parrou. Prétorius, qui était en reprise, vient de se blesser de nouveau à l’entraînement. Palisse et Ricart, ont dû précipiter leur retour, car le staff se retrouvait sans pilier gauche et sans seconde ligne. Ricart n’est pas un seconde ligne mais en l’absence de Saint-Guilhem et de Hourclé, toujours blessés, il fera le nombre sur la feuille de match. C’est Manu qui devrait monter d’un cran si besoin. En raison d’équilibre pour renforcer un banc démuni par les blessures mais aussi du roulement, nécessaire pour préserver les organismes, Lamothe et Duny, rentrent en première ligne. Derrière, à l’exception de Rubio, qui laisse sa place à Dumestre, la ligne d’attaque reste inchangée avec Berbizier à l’ouverture, la paire reine Stanaway-Mamao au centre et Oltmann à l’arrière. A noter aussi le retour de Pèes sur le banc.

Compos : 1 Bessonart, 2 Lamothe, 3 Duny, 4 Sajous, 5 Maninoa, 6 Méron (Cap.), 8 Manu, 7 Réal, 9 Millet, 10 Berbizier, 11 Paulet, 12 Stanaway, 13 Mamao, 14 Dumestre, 15 Oltmann

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Palisse, 18 Ricart, 19 Agueb, 20 Dulucq, 21 Pèes, 22 Croquet, 23 Aulika

Jean-Jacques Lasserre