Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les organisations syndicales des finances publiques contre le plan de restructuration

lundi 25 octobre 2021 par Rédaction

Dans le cadre de la visite dans notre département d’Olivier Dussopt, ministre des comptes publics, ce lundi 25 octobre, les organisations syndicales des finances publiques ont été reçues à 15 h 00 à la DDFIP des Hautes Pyrénées.

Les organisations syndicales des finances publiques ont interpellé le Ministre sur l’avenir des services publics de proximité dans notre département alors même que le directeur local engage un énième plan de restructuration affectant notamment le territoire de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves et la trésorerie d’Argelès-Gazost, ville qui accueillait le Ministre à 11 h 00 ce matin.

José Navarro, délégué CGT des Finances publiques, a tenu une conférence de presse à 16h15 devant la DDFIP des Hautes Pyrénées.

« Le ministre n’ayant pas pu nous recevoir, nous avons remis à sa conseillère un courrier ou il est demandé  au ministre de revoir le plan de restructuration du réseau de finances publiques programmée au 1er janvier 2022 et notamment la restructuration de la trésorerie d’Argelès.

Nous lui demandons de se donner le temps sur l’année 2020 de mettre en place un service de gestion comptable. Dans ce département il n’y en a que deux qui sont programmés, un à Tarbes et un autre à Lannemezan. Nous sommes dans un département avec une population d’une moyenne d’âge assez élevée, avec 230 communes de montagne. Est-il inconséquent de penser que sur une commune comme Argelès que l’on peut mettre en place un service de gestion comptable de pleine compétence pour l’accueil fiscal et la gestion des collectivités locales ?

Pour l’instant, nous avons un directeur qui veut manifestement passer en force, alors qu’au début de l’été il disait qu’il était ouvert au dialogue et aujourd’hui en dépit des arguments que l’on avance il ne veut pas revenir en arrière.

Monsieur Pereira, président de la communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves, nous a dit qu’il demandait un moratoire et nous avons un haut fonctionnaire qui dit ‘’Non il ne demande pas ça’’, je ne sais pas qui ment mais je pense que c’est le directeur départemental puisque le président de la communauté de communes de la Vallée des Gaves a confirmé ce matin qu’il demandait bien un moratoire sur 2022 et qu’il voulait en discuter.

Aujourd’hui nous avons une administration qui veut passer le plus vite possible et en force.

A l’échelle du pays, les trésoreries sont supprimées et on veut mettre en place soit des services de gestion comptable limité, soit des permanences dans les établissements France service. Nous considérons que l’on peut et on doit laisser des structures sur les territoires pour que les services de proximité soient rendus de manière cohérente et qui répondent le mieux aux besoins et nous avons une administration qui dit le contraire.

On nous dit que cette organisation n’entrainera pas de déplacement de personnel, mais notre ministère depuis 19 ans ne cesse de supprimer des emplois.

Il y a également le service des impôts aux particuliers, dans notre département il y en a 3 : Lannemezan, Tarbes et Lourdes, ce que nous propose l’administration c’est de créer un service départemental à Tarbes. Nous demandons que ces 3 services des impôts de proximités soient maintenus.

Nous défendons des services de pleine compétence au plus proche des populations et pour l’instant nous ne sommes ni entendus ni écoutés ».

Pour conclure, José Navarro a déclaré que depuis un an le maire de Lourdes a été sollicité à maintes reprises par les organisations syndicales pour une rencontre, à ce jour aucune réponse de sa part. Pour les organisations syndicales il est très important pour le territoire et la ville de Lourdes de pouvoir aborder cette problématique.

Nicole Lafourcade 

Lettre au Ministre chargé des omptes publics


titre documents joints

26 octobre 2021
info document : PDF
294.8 ko