Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Une défaite au goût amer

samedi 16 octobre 2021 par Rédaction

Tarbes-Nice : 6-19 (MT : (6-6)
Evolution de score : 3-0, 3-3, 3-6, 6-6 // 6-13, 6-16, 6-19

Environ 2 000 spectateurs, beau temps, pelouse parfaite, vent nul, arbitrage Fabrice Alejo assisté de MM. Régis et Laloo

Pour Tarbes : deux pénalités Lhusero (3ème, 28ème)

Un carton jaune : Oltmann (45ème)

Pour Nice : Un essai Martin (46ème), une transformation, quatre pénalités Ormaechea (12ème, 14ème, 51ème), Jones (74ème)

Les compositions d’équipes

Tarbes : 1 Combier, 2 Mondon (Cap.), 3 Aulika, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Sajous, 8 Manu, 7 Réal, 9 Lhusero, 10 Pees, 11 Oltmann, 12 Stanaway, 13 Paulet, 14 Rubio, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Bessonart, 18 Parrou, 19 Méron, 20 Millet, 21 Mamao, 22 Dumestre, 23 Duny

Nice  : 1 Lemaire, 2 Martin, 3 Negrotto, 4 Rey, 5 Fontaine, 6 Mace, 8 Bolenaivalu, 7 Tachat (Cap.), 9 Ormaechea, 10 Ricquebourg, 11 Alessi, 12 Fritz, 13 Mosses, 14 Bureitakiyaca, 15 Slowick

Remplaçants : 16 Melot, 17 Vola, 18 Koroï, 19 Suaud, 20 Bessaguet, 21 Jones, 22 Delage, 23 Shatirisvhili

Cette première défaite à Trélut, face à une grosse équipe niçoise, laisse un goût amer, car les Tarbais méritaient au minimum un bonus défensif. Alors que les deux équipes étaient à parité (6-6), le match a basculé en une poignée de minutes à la 38ème et à la 43ème minute. A deux minutes de la pause Aulika marquait entre les poteaux mais écopait d’une pénalité pour avoir marqué en deux temps. Trois minutes après la reprise, Oltmann prenait un carton jaune sévère sur une interception manquée et sur la pénaltouche à cinq mètres, Nice marquait un essai derrière un maul 6-13 (45ème). Dur car jusque là, les Tarbais avaient plutôt fait jeu égal et avaient même pris l’ascendant en fin de première mi-temps. Ensuite, toutes les attaques bigourdanes se briseront sur une défense niçoise infranchissable. Nice creusera l’écart sur des pénalités et ne se montrera dangereux qu’en fin de match.

Tout avait pourtant bien commencé pour Tarbes qui ouvrait le score sur une pénalité des 49 mètres de Lhusero 3-0 (3ème). Les Tarbais se procuraient en suivant une grosse occasion d’essai sur un départ de Réal derrière une mêlée au centre. L’action rebondissait mais se terminait par un en-avant à cinq mètres de la ligne (6ème). Nice égalisait pour une faute au sol 3-3 (12ème) et prenait l’avantage aussitôt sur une nouvelle pénalité 3-6 (12ème), sans avoir montré grand-chose. Les Tarbais prenaient le jeu à leur compte et égalisaient 6-6 (28ème) par Lhusero des 48 mètres. Tarbes prenait l’ascendant et sur une série de percussions à cinq mètres, Aulika franchissait la ligne mais M. Alejo refusait l’essai et accordait une pénalité à Nice. Pendant les arrêts de jeu la mêlée tarbaise défonçait sa rivale mais l’arbitre la faisait refaire. La mêlée suivante s’écroulait sans aucune sanction de part ou d’autre…

A la reprise les Tarbais perdaient le ballon dans les 22 mètres de Nice qui se dégageait d’un long coup de pied et Lhusero en repli trouvait une touche courte. Les Niçois lançaient leur première offensive et sur le renversement, Oltmann tentait l’interception. Carton jaune, pénaltouche à cinq mètres et essai transformé, du bord de touche, qui faisait basculer la rencontre côté niçois 6-13 (46ème). La pénalité de Lhusero, des 50 mètre, passait juste sous la barre transversale (49ème) et en suivant, c’est Ormaechea qui creusait l’écart 6-16 (51ème) sur une pénalité en mêlée. L’arbitre, par ses décisions, parfois incompréhensibles, subissait les huées des supporters tarbais (57ème). Parrou, resté au sol sur un choc violent, était évacué en civière après sept minutes d’arrêt (64ème/71ème). Tarbes, sans cesse à la relance, continuait à se heurter à un mur défensif et se faisait pénaliser en prime 6-19 (74ème). Les Tarbais n’abdiquaient pas, jouant même une pénalité à la main (80ème) mais ils échouaient à un mètre. Tarbes dominait outrageusement cette fin de rencontre, mais plusieurs pénaltouches et mêlées à cinq mètres, ne donnaient rien face à une solide défense bien en place. Les Tarbais se faisaient même pénaliser sur la ligne…, laissant échapper l’essai d’un bonus défensif, amplement mérité. Les Niçois profitaient de la pénaltouche pour envoyer du jeu mais ils se heurtaient, à leur tour, à une grosse défense. Nice, au terme de plus de dix minutes d’arrêts de jeu, dus en partie, à la grave blessure de Lucas Parrou, remportait sa première victoire à l’extérieur.

Jean-Jacques Lasserre