Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Nouvelles mesures sanitaires et protocole sanitaire renforcé dans la ville de Lourdes et au sanctuaire.

jeudi 12 août 2021 par Rédaction

Ce mercredi en fin de matinée, Rodrigue Furcy préfet des Hautes-Pyrénées et Manon Mordelet, représentante de l’ARS, ont tenu une conférence de presse en préfecture pour faire le point sur la situation sanitaire sur le département et présenter quelques mesures qui vont être mises en œuvre dans le courant de la semaine au vu de la tendance à la dégradation des indicateurs.

Selon le préfet, la situation n’est pas alarmiste mais nécessite de façon proportionnée et ciblée sur le département quelques mesures d’ajustement notamment pour le pèlerinage national de Lourdes avec la présence de nombreux touristes.

Manon Mordelet indique que la situation sanitaire au niveau de l’Occitanie a atteint un pic et que certains départements ont atteint le plafond depuis quelques jours. « Notre département connaît une poursuite de la dynamique ascendante de l’épidémie, ce qui fait que nous sommes en léger décalage par rapport aux autres départements. Il faut être vigilant avec la situation épidémique qui se dégrade mais le département tient le choc.

L’incidence à 260 pour 100 000 est légèrement supérieure à l’incidence nationale et reste inférieure à l’incidence régionale. Une situation qui amène à une vraie vigilance mais pas d’alarmisme.

La hausse du taux d’incidence s’explique par le fait que la population est plus élevée en ce moment.

Le taux de dépistage est très satisfaisant avec 11 000 tests par semaine, il faut que les gens continuent à respecter les gestes barrières et à se faire dépister.

Sur la situation hospitalière, un impact se fait ressentir depuis une dizaine de jours. Il y a trois semaines aucun cas en réanimation, depuis hier mardi 10 août il y a 7 personnes dont 1 issue d’ un transfert inter régional. Si besoin, il sera possible d’augmenter de 4 lits.

Sur le département la vaccination est performante grâce aux acteurs qui se mobilisent depuis 6 mois. 75% de la population a reçu un schéma vaccinal complet et 78% une primo injection.

La capacité de vaccination hebdomadaire a augmenté en juillet, la dernière semaine de juillet elle a atteint le pic de 18 000 injections, on se retrouve aujourd’hui avec un rythme de 11 000 injections par semaine ».

Le préfet poursuit : « C’est une situation qui n’amène pas à une inquiétude extrême. Nous sommes dans une dynamique de progression par rapport à d’autres départements. Dans ce département des sujets liés à de nombreux touristes et à l’approche du pèlerinage national nécessitent une prise en charge du point de vue sanitaire. Dans ce contexte quatre orientations ont été prises :

1  : Nous avons travaillé avec la municipalité de Lourdes et le recteur du sanctuaire. Nous avons décidé la mise en place d’un protocole sanitaire renforcé à l’occasion du pèlerinage qui débute ce jour et jusqu’à la fin août pour tenir compte de tous les événements sur le bas de la ville de Lourdes et notamment des pèlerinages de l’Assomption, du pèlerinage des gens du voyage et la présence de nombreux pèlerins à cette époque. Une action conjointe entre l’Etat, le sanctuaire et la ville de Lourdes.

 

Port du masque obligatoire dans la ville basse de Lourdes

 

Ce protocole prévoit le port du masque obligatoire dans la ville basse de Lourdes à partir de ce jour et jusqu’au 1er septembre indépendamment du sanctuaire qui est déjà soumis à l’obligation du port du masque. Dans la ville basse, mise en place par le sanctuaire du passe sanitaire pour certaines activités.

Pour rappel, l’activité religieuse, activité cultuelle n’est pas soumise au passe sanitaire car l’accès au culte est une liberté qui est protégée constitutionnellement. En revanche, le passe sanitaire pour les activités non cultuelles est mis en place à l’intérieur du sanctuaire, pour l’accès aux lieux de restauration et d’hébergement, pour participer au récital “Bernadette de Lourdes”, pour les accompagnants et les malades accueillis dans les différents lieux.

Les activités à la grotte sont limitées, le port du masque est obligatoire ainsi que la distance entre les fidèles seront contrôlés par des personnes habilitées du sanctuaire.

Un point important, les processions qui sont des activités à l’intérieur du sanctuaire seront organisées par des groupes de 50 personnes avec distanciation obligatoire pour éviter le brassage du virus.

Il y aura un renforcement de la prévention et des mesures barrières avec des équipes de médiateurs Covid qui seront mobilisés à la fois au sanctuaire et sur la partie haute de la ville de Lourdes.

 

2 : La mise en place du passe sanitaire au centre Méridien Leclerc à Ibos : obligatoire à compter de lundi prochain pour une durée de 15 jours. Il sera également mis en place avec la pharmacienne du Méridien un dispositif de tests à l’entrée pour les personnes qui n’ont pas le schéma vaccinal complet avec quand cela sera nécessaire les acteurs des services de l’Etat.

Il sera également organisé des dispositifs de vaccination sur place pour les personnes qui le désirent, la première opération vaccinale aura lieu samedi.

 

3 : Le port du masque obligatoire dans les lieux qui connaissent une fréquentation importante et notamment une fréquentation touristique importante.

Un travail a été mené avec les élus du département afin d’identifier des lieux qui nécessitent la mise en place du port du masque de façon ciblée dans des espaces où il y aurait une forte concentration touristique. Deux communes sont concernées à ce jour : Cauterets qui a déjà mis en place un arrêté municipal avec port du masque obligatoire  et Saint-Lary pour les parties les plus fréquentées de la commune. Nous continuons la consultation auprès des élus pour répondre à d’éventuelles suggestions et s’il s’avérait nécessaire d’étendre cette obligation de port du masque à d’autres communes. 

 

4  : La vaccination : nous avons un taux de vaccination très élevé, il faut que l’on accélère encore pour passer devant le virus en continuant de se mobiliser. Les centres sont disponibles, les doses aussi, il y a possibilité de se faire vacciner dans les centres facilement.

Nous allons continuer à développer les opérations ‘’aller vers’’, se rendre vers les publics qui sont moins naturellement orientés vers des centres de vaccinations notamment les jeunes.

D’autres opérations de vaccination vont se réaliser sur le site de l’arsenal ».

 

Pour conclure, Rodrigue Furcy précise que la tendance n’est pas bonne mais maitrisée, ce qui amène à réagir de façon proportionnée.

 

Nicole Lafourcade

 

Protocole sanitaire renforcé au sanctuaire Notre Dame de Lourdes et dans la ville de Lourdes


titre documents joints

12 août 2021
info document : PDF
546.7 ko