Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Musique en Madiran : Un grand moment de Tango

lundi 26 juillet 2021 par Rédaction

Une fois encore le fidèle public de Musique en Madiran avait répondu en nombre pour le quatrième concert, malgré l’obligation du Passe Sanitaire. Un public séduit par le « Quatuor Caliente » et leur programme « Double A » en hommage à la marque mythique de Bandonéon Alfred Arnold, qui est l’équivalent du Stradivarius, pour le violon et de Steinway, pour le piano. La part belle du programme était réservée à Astor Piazolla, célèbre compositeur argentin, créateur du « Tango Nuevo » et à d’autres grands compositeurs argentins comme Gustavo Beytelmann (1945), Juan Carlos Cobian (1896-1953), Luis Brighenti (1906-1984), José Ricardo (1888-1937), Alejandro Scarpino (1904-1970) et Juan Caldarella (1891-1970 ou brésilien comme Heitor Villa Lobos (1887-1959).

Un voyage initiatique

Un voyage initiatique au tango à travers les œuvres de compositeurs de sensibilités et de tonalités différentes. « Quatuor Caliente » a merveilleusement interprété « Decarissimo », « Milonga del Angel », « Bandoneon », les pièces les plus connues de Piazolla mais aussi « Duo de Amor », « Triunfal », « Contrabajissimo »… Et la « Suite Bach/Piazolla » qui rappelle, que tout jeune, Astor Piazolla avait été impressionné par la musique de l’illustre compositeur. « A lenda do caboclo » de Heitor Villa Lobos a permis Cédric Lorel de montrer son talent dans ce solo pour piano. « Los mareados », le Duo Violon/bandonéon de Juan Carlos Cobian, a montré toute la complicité et la virtuosité de Michel Berrier et de Lysandre Donoso. Eric Chalan a démontré tout son talent avec la partie solo de « Contrabajissimo ». Le public a particulièrement apprécié « Ensuenos » de Luis Brighenti, « Pobre Gallo Bataraz » de José Ricardo et « Canaro en Paris », d’Alejandro Scarpino et Juan Caldarella, de grands classiques du Tango.

Dernier Concert le jeudi 29 juillet à 20h00 à Château Montus :

Passe Sanitaire obligatoire

« Quatuor Desinence » (Deux Trompettes/Deux Trombone)

Tarifs

Prix unique : 20 euros le concert

Adhérents : 17 euros le concert

Ados, étudiants, demandeurs d’emploi : 10 euros le Concert

Moins 12 ans : Entrée gratuite

Réservations

Téléphone : 09 66 88 75 96 et 05 62 96 86 10

Courriel : musiqueenmadiran@wanadoo.fr