Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le tunnel de Bielsa est ouvert

lundi 21 juin 2010 par Rédaction

Samedi, à 18h, le tunnel de Bielsa rouvrait après plusieurs mois de fermeture pour travaux. Josette Durrieu, Présidente du Conseil Général, accompagnée de Alfonso Vicente, Conseiller en charge des travaux publics, de l’urbanisme et des transports au gouvernement aragonais étaient présents ainsi que Michel Pélieu et Maryse Beyrié, conseillers généraux.

Le Directeur du Consorcio, Patrick Personna, devait fournir toutes les explications sur les travaux réalisés. Dans cette première phase qui en compte trois, l’objectif était notamment d’éliminer les « fuites » qui envahissaient la chaussée d’eau et de ruissellement. Le traitement de la voûte du tunnel a été différent selon les lieux et les problèmes rencontrés.

En partant de France, sur environ 500 m, le béton a été gratté sur 5 cm d’épaisseur pour être remplacé par la projection d’une membrane de 9mm et un ciment projeté de 2mm. Plus loin, les fissures ont été bouchées. Plus loin encore, ce sont des tiges de 6m de longueur qui ont été introduites dans la roche puis boulonnées pour renforcer la structure.

Aujourd’hui, il n’y a plus de fuites d’eau sur les 3km de ce tunnel qui date de 1975. Mais les travaux ne sont pas pour autant terminés. Au cours de la prochaine tranche prévue à l’automne prochain, une tranchée sera faite pour enfouir tous les réseaux et voir disparaître tous les câbles aériens. La dernière tranche de travaux se déroulera à l’automne 2011 pour consolider toutes les anomalies observées d’ici ces derniers travaux.

Le coût total des travaux est de 19 millions d’Euros avec un important financement européen.

Louis Dollo

Qui a eu l’idée d’un Consorcio pour le tunnel de Bielsa ?

Il fallait bien que cette idée de Consorcio vienne d’un des deux partenaires : soit l’Aragon soit les Hautes-Pyrénées. Mais à un moment donné, il fallait qu’il en soit question au Conseil général.

C’est dans une délibération du 29 juin 2007 du Conseil Général que nous avons trouvé la première approche, la première idée de création d’un consorcio exposée au cours d’une longue intervention par Michel Pélieu, conseiller général de la vallée du Louron.

Après avoir exposé le coût que représente ce tunnel et les difficultés de coordination avec l’Espagne, il précise qu’il avait « souhaité un rapprochement avec l’Aragon pour étudier la mise en place d’un consorcio à l’instar de ce qui est fait sur Irun, Funtarabia, Hendaye, avec pour objet majeur l’aménagement de cet itinéraire » et il fait état de possibles financements de l’Union Européenne.

Par la suite, l’idée a fait son chemin pour arriver à une entente et la création de cette structure dont il semble que plus personne ne veut se séparer.

Retenons aussi pour l’histoire cette phrase : « Concernant la nouvelle traversée des Pyrénées ou plutôt la traversée centrale des Pyrénées, on ne sera sûrement plus autour de cette tribune quand elle sera là. Alors une liaison existe aujourd’hui et nous devons faire vivre cet équipement important tant en matière économique que touristique ». Voilà des propos clairvoyants et plein de bon sens.

Louis Dollo