Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Conseil général : augmentation de 3 % du taux des 4 taxes

samedi 28 mars 2009

La réunion plénière du conseil général qui s’est déroulée hier matin était principalement consacrée à la fixation des tarifs des taxes locales et des droits transférés au département. La majorité de l’assemblée départementale (PS, PRG) a voté une augmentation de 3 %, José Marthe et Jacques Béhague (Entente Républicaine) ont voté contre, Roland Castells et Bruno Lepore (Entente Républicaine eux aussi) se sont abstenus.

Les nouveaux taux seront donc : taxe d’habitation (9,61 %), foncier bâti (16,55 %), foncier non bâti (51,94 %), taxe professionnelle (15,95 %). Le produit fiscal attendu est de 110 806 337 euros.

S’agissant du droit d’enregistrement, il ne varie pas, restant fixé à 3,60 % pour lequel un produit de 17 000 000 euros est attendu.

La perspective de la suppression de la taxe professionnelle suscitée des inquiétudes pour l’avenir car elle représente aujourd’hui 40 % du produit des quatre taxes locales et 16 % des recettes de fonctionnement. José Marthe (conseiller général de Lourdes Ouest) s’est amusé à relever une certaine contradiction chez les socialistes faisant observer que ceux-ci étaient contre l’augmentation de la fiscalité au sein des conseils municipaux de Lourdes et Tarbes alors qu’ils préconisent une hausse de la fiscalité au conseil général. Il a même cité une phrase de de Jean Glavany disant au conseil municipal de Tarbes : « N’ajoutez pas l’impôt à la crise ». Pour Jean-Claude Palmade (PS) « Chaque Haut-Pyrénéen qui paye l’impôt, participe au développement du département ». La présidente Josette Durrieu juge l’impôt comme un élément d’équilibre et de redistribution. Elle préfère le trio "investissement, salaire, consommation", estimant qu’il n’y avait pas contradiction chez les socialistes. Elle entend apporter un soutien aux entreprises locales et établira une liste des priorités et une hiérarchisation des opérations. Près de 3 millions d’euros vont être mobilisés pour les travaux routiers.

[bleu]Mis en ligne samedi 28 mars 2009[/bleu]