Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Un rassemblement pour les exclus du SEGUR

lundi 30 novembre 2020 par Rédaction


Une journée de mobilisation du social et du médico-social aura lieu jeudi 3 décembre, à Tarbes. Le rassemblement est prévu à 14h30 devant l’ARS Occitanie , cité administrative Reffye, rue amiral Courbet. Wilfried Zapparoli (CGT Santé et Action Sociale) et Daniel Labarre (SUD Santé Sociaux 65) ont présenté les grandes lignes de cette mobilisation lors d’un point presse ce lundi matin.

Cette journée nationale d’actions a pour but de mettre en avant les oubliés du protocole SEGUR. Les syndicats revendiquent en urgence un plan national de formation ainsi qu’un plan national d’embauches, l’augmentation de la valeur du point d’indice dans la fonction publique hospitalière et conventionnel dans le privé.

« Les exclus du SEGUR, IME.MAS.FAM.ITEP.ESAT. Aide à domicile. Etablissement français du sang etc.…ont portant continué à remplir leurs missions durant la crise sanitaire auprès des malades. Ils ont joué un rôle déterminant en maintenant des patients à leur domicile ou en venant renforcer les équipes dédiées au Covid, ou en remplaçant leurs collègues contaminés », ont précisé les représentants de la CGT santé.

Dans le cadre de l’exclusion des agents et salariés des secteurs social et médico-social, l’union fédérale de l’action sociale et la fédération de la santé et de l’action sociale exigent de cette journée :

- L’égalité salariale entre tous les agents et salariés du public et du privé, à commencer par le versement immédiat des 183 euros du SEGUR pour tous dans le secteur social et médico-social.
- La réouverture des négociations pour une revalorisation salariale à hauteur de 300 euros nets mensuels.
- L’embauche de personnels qualifiés à la hauteur des besoins.
- L’accès à des formations qualifiantes.
- Des semaines de travail à 32 h et la retraite à 60 ans pour tous à taux plein, la reconnaissance de la pénibilité entraînant un départ anticipé à la retraite pour tous les salariés de la santé et de l’action sociale public/privé.
- L’amélioration des conditions de travail.
- La reconnaissance de notre travail par le versement de l’intégralité de la prime Covid et le rattrapage du pouvoir d’achat avant le 31 décembre 2020.
Localement, le Syndicat SUD Santé Sociaux 65, appelle à un rassemblement à 14h30 devant l’ARS où une audience a été sollicitée avec la directrice.
Nicole Lafourcade