Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

CGT : un bureau de lutte pour l’embauche

vendredi 27 novembre 2020 par Rédaction


La CGT a annoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse devant la préfecture l’organisation d’un bureau d’embauche devant la mairie de Tarbes lundi 30 novembre à partir de 14h.

La secrétaire départementale de la CGT 65 Angélique Samaran a indiqué qu’en un an on est passé de 20 000 à 26 000 privés d’emploi, une augmentation de presque 17% et que notre département est dans le trio de tête des départements sinistrés en termes d’emploi.

Pour la CGT c’est le résultat de l’ensemble des politiques capitalistes menées aujourd’hui, que ce soit dans l’industrie ou les services publics. L’important pour les dirigeants, le MEDEF ou le gouvernement c’est le profit avant tout et non pas pour les réponses aux citoyens.

«  Il faut investir dans des services publics modernes, dans une industrie forte et pour cela il faut interdire les licenciements et avoir des projets industriels de territoires cohérents. En termes d’aides gouvernementale il faut qu’elles soient conditionnées sur la pérennité de l’emploi et sur la transition énergétique.
Sur le département, le choix s’est porté sur une politique économique bipolaire misée essentiellement sur le tourisme et l’aéronautique, sur le tourisme. Aucune anticipation n’a été faite, alors que l’on devrait avoir un tourisme à 4 saisons. Sur l’aéronautique, c’est la métropole toulousaine qui a les grosses industries et dans notre département nous n’avons que des sous-traitants
 » commente Angélique Samaran.

La secrétaire départementale a insisté sur le fait que sur chacune des décisions prises, les organisations syndicales n’y sont jamais associées.

La CGT ne peut pas rester attentiste par rapport à la situation actuelle de l’emploi, chaque syndicat va regarder métiers par métiers quels sont les réels besoins afin d’avoir un projet de territoire cohérent.

Pour terminer la secrétaire de la CGT a expliqué : «  L’idée de ce bureau d’embauche est de démontrer que les emplois sont là, et que les réponses nous les avons ».

Nicole Lafourcade