Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Des initiatives en direction des commerçants tarbais : une Market place et un annuaire en ligne

vendredi 6 novembre 2020 par Rédaction


La mairie de Tarbes et l’association Tellement Tarbes sont mobilisées pour venir en aide aux petits commerçants pour qui la fermeture de leurs magasins a été rendue obligatoire par décret ministériel.

Gérard Trémège, maire de Tarbes, entouré de Pascal Claverie, adjoint en charge du commerce, Vincent Brachet, président de Tellement Tarbes, de Philippe Lasterle, Adjoint à la Culture et au Patrimoine, à l’Urbanisme et à l’Habitat, à la Coordination de l’Action Cœur de Ville, et de Renaud Marsan du service de communication de la mairie de Tarbes a présenté ces nouveaux dispositifs ce jeudi matin lors d’une conférence de presse.

Le maire a rappelé que lundi dernier il avait fait un point sur la situation des commerçants, sur la situation en général notamment à l’égard des décisions de certains maires qui avaient pris des arrêtés autorisant les ouvertures de commerces non essentiels .Ces arrêtés sont totalement illégaux et inapplicables et un arrêté municipal ne peut pas aller contre un décret gouvernemental.

«  Je reconnais que la décision du gouvernement de fermer les petits commerces non alimentaires est injuste et inutile car ce n’est pas là que le virus se développe, ce n’est pas dans un petit commerce qui avait tout organisé pour que le virus ne se propage pas. Nous avons le souci d’apporter des soutiens à nos commerçants ».

Il a ensuite évoqué l’évolution du virus qui se développe à une vitesse très inquiétante, « donc le combat qui consiste à demander l’ouverture du commerce non essentiel est un combat perdu d’avance  », souligne l’élu.

«  A l’hôpital de Tarbes, l’ensemble des lits de réanimation sont quasiment occupés, je veux dire qu’il y a difficulté d’accueillir de nouveaux patients. Nous allons dans le même temps revoir l’installation du centre de prélèvement qui s’effectue encore à l’hôpital mais compte tenu de la demande croissante et des difficultés de circulation, nous allons réinstaller le centre de prélèvements au parc des expositions dans les jours qui viennent pour essayer de juguler l’évolution de ce virus ».

Et de poursuivre : « Pour aider les commerçants qui essaient de survivre dans des conditions difficiles nous avons mis en œuvre un dispositif qui correspond à ce que nous avions inscrit page 31 de notre projet Tarbes horizon 2030 : la mise en place d’une structure numérique adaptée à l’échange opérationnel .La plateforme numérique qui s’appelle Market place réalisée en collaboration avec Tellement Tarbes et l’office du commerce. Notre souci est d’apporter des réponses aux commerçants tarbais. J’ai noté que des initiatives allaient dans le même sens pour l’ensemble des commerçants du département de la part de la Chambre de commerce et d’industrie en collaboration avec l’initiative gouvernementale ainsi que le département. Nous, nous apportons une réponse concrète, active, opérationnelle tout de suite pour les commerçants tarbais ».

Pascal Claverie enchaîne : « Les commerçants non essentiels sont fermés et en même temps ils sont en capacité de faire du commerce sans recevoir leurs clients. Mais pour les commerçants depuis le premier confinement, mettre en place une Market place représente un investissement individuel qu’ils ne peuvent pas supporter. Nous avons entendu, donc nous avons collecté différentes solutions avec Kévin Jordan, chargé du numérique. Il fallait trouver une solution simple d’utilisation où les commerçants pourront immédiatement créer leur boutique en ligne et mettre leurs produits. Nous avons passé un accord avec une start-up française qui est d’Anglet ‘’TREZAM’’, les commerçants non essentiels sont fermés mais sont ouverts grâce à ‘’TREZAM ouvre toi’’ qui est une application simple.

Nous allons appeler chacun des commerçants non essentiels de la ville pour leur demander s’ils veulent créer une boutique en ligne, si oui on les aidera. Ils pourront mettre une cinquantaine d’articles. On part du principe que le commerce ne peut pas ouvrir mais il peut vendre à condition que l’acheteur soit livré ou vienne chercher le produit commandé devant le commerce. Les commerçants vont ouvrir leurs offres à travers l’outil que nous proposons. Nous allons accompagner le commerçant pour ouvrir sa boutique en ligne et mettre les articles sur TREZAM, on va le faire en partenariat avec Tellement Tarbes. Toutes ces initiatives sont des initiatives en partenariat par la collectivité publique et l’office de commerce, l’association des commerçants. Depuis 15 jours, plusieurs commerçants ont compris l’intérêt d’être adhérents à Tellement Tarbes ».


Renaud Marsan explique que dès ce vendredi il sera mis en place un annuaire avec un espace dédié à l’économique qui permettra de filtrer le résultat. « Exemple si on cherche un jouet on va dans le dans le champ de recherche, on clique sur jouet et là il sort toutes les boutiques qui ont adopté leur mode de commercialisation. On peut savoir s’il y a 1/2/3 commerçants qui proposent des jouets ou des jeux de société et en se référençant les commerçants précisent la façon dont ils peuvent remettre le produit indiqué, drive ou autre. S’ils ont des boutiques en ligne ils peuvent aussi les référencer et quand la Market place sera en place on pourra également le faire savoir sur cet espace. L’idée est d’apporter une réponse avant la Market place. C’est ouvert à tout le monde, on est vraiment sur un petit gratuit encore une fois. Nous voulons aider à la mise en ligne d’informations, mais l’idée c’est d’avoir quelque chose dans l’immédiat. Dés demain ce sera en ligne et très simple d’utilisation ».

Vincent Brachet a remercié toutes ces initiatives : « Ça fait une bonne semaine que tous essayent de trouver des solutions pour permettre aux commerçants de continuer à avoir de l’activité commerciale, tout le monde met la main à la pâte, tout le monde est solidaire. C’est bien d’être solidaire quand tout va bien c’est encore mieux de l’être quand c’est difficile. Nous, Tellement Tarbes, avions initié le recensement des commerçants susceptibles de pouvoir rester ouverts à 100 pour 100. Nous avons essayé le click and collect, le retrait en magasin. Après avec ce travail conjoint avec la municipalité l’avantage, c’est que derrière on vient retrouver des compétences qu’il n’y a pas forcément sur Tellement Tarbes, notamment pour venir développer l’annuaire avec une arborescence qui permet de faire de la recherche rapide  ».

Pour Philippe Lasterle c’est une réponse à une urgence commerciale. Il invite tous les commerçants à franchir le pas, les 70% qui n’ont pas le temps pour faire confiance à ce dispositif parce qu’on va les prendre par la main et les accompagner.

La Market place sera en place dès la semaine prochaine.

Nicole Lafourcade