Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Tarbes-Nice, à 18h00 à Trélut

samedi 19 septembre 2020 par Rédaction

La compo probable de Tarbes

Lhusero incertain, entrées de Dulucq, Taputaï et Tolofua

Tarbes : 1 Bessonart, 2 Prétorius, 3 Zabala, 4 Gigauri, 5 Vigne, 6 Ricart, 8 Manu, 6 Méron (Cap.), 9 Lhusero (ou Millet), 10 Berbizier, 11 Oltmann, 12 Stanaway, 13 Mamao, 14 Rubio, 15 Dumestre

Remplaçants : Reynaud, Vial, Lopez-Perez, Palisse, Tolofua, Taputaï, Réal, Millet (ou Dulucq, Juniver, Duffau

Si la mise en place de vendredi a rassuré sur l’état de santé de Zabala et de Rubio, celui de Lhusero demande une nuit de réflexion. Le demi-de-mêlée se testera à l’échauffement d’avant match. Au cas où Lhusero devrait déclarer forfait, Dulucq a été intégré au Groupe. Un Groupe élargi à 26 où Tolofua et Taputaï rentrent pour pallier la sortie de Saint-Guilhem, qui renforcera les Espoirs. Le staff attend de voir la météo pour décider ou non de mettre un avant supplémentaire sur le banc. A priori, compte tenu de la puissance du pack niçois et de la polyvalence des trois-quarts tarbais, le banc pourrait compter six avants : Reynaud, Vial, Lopez-Perez, Taputaï, Tolofua, Réal et deux trois-quarts, Millet (ou Dulucq) et Juniver).

Le Groupe niçois, entrées de Tyumenev, Koroï et Leaana

Avants  : Vola, Negretto, Koberidze, Guniava, Haupt, Tyumenev, Fontaine, Lassis, Lespinasse, Koroï, Mace, Hamiaux, Tachat,

Arrières : Champin, Cazanave, James, Slowik, Fritz, Leaana, Ricquebourg, Mapoe, Gougeon, Reynaert, Defives.

Par rapport à Albi, le talonneur Martin et le troisième ligne centre Freytes sortent du Groupe, remplacés par Tyumenev et Koroï. Le staff doit toujours se passer des services de Gonnet-Bonnet et Mosses derrière, de Vilanove et Ormaechea en demis et du seconde ligne Tivoli.

Jean-Jacques Lasserre