Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Rugby : La Nationale démarre ce week-end

jeudi 10 septembre 2020 par Rédaction

 

Le programme

La première journée démarre par de grosses affiches avec au programme : Nice-Albi, Tarbes-Massy, Bourg-en-Bresse-Blagnac, Dax-Narbonne, Cognac-Suresnes, Bourgoin-Dijon, Aubenas-Chambéry

Retour au rugby des villes

Cette Nationale est, dans sa composition, une Pro D2 bis, composée de clubs de villes grandes ou moyennes. On y retrouve d’ailleurs une majorité de clubs qui ont joué en Top 14 ou en Pro D2, à l’exception de Suresnes. Fini le rugby des villages et des stades vieillots ou champêtres avec les supporters passionnés, qui faisaient tout le charme de la Fédérale 1. Finie la disproportion des budgets et des effectifs, entre des clubs au fonctionnement pro, avec des entraînements quotidiens et des clubs « amateurs », dont les joueurs s’entrainaient trois fois par semaine, après les horaires de travail. Finie la lutte entre le David des Champs et le Goliath des Villes avec son lot hebdomadaire de surprises.

Plus de 24 000 habitants et plus de 2 M€ de budget

La Nationale regroupe des clubs qui tournent entre 2 M€ et 3,5 M€ et qui ont un fonctionnement pro, à l’exception de Blagnac. Cette Nationale est composée le plus souvent de villes Préfectures qui comptent plus de 22 000 habitants, à l’exception d’Aubenas, de Cognac et de Dax. Elle est composée par ordre croissant d’Aubenas (12 172 habitants, 67 261 avec l’Agglo), de Cognac (18 825 habitants, 48 271 avec l’Agglo et 69 775 avec le Grand Cognac), de Dax (20 681 habitants, 65 643 avec l’Agglo), de Blagnac (24 517 habitants, 762 956 avec la Métropole toulousaine), de Bourgoin-Jallieu (28 387 habitants, 56 000 avec l’Agglo), de Bourg-en-Bresse (41 527 habitants, 127 049 avec l’Agglo), de Tarbes (41 618 habitants, 76 000 avec l’Agglo et 116 056 avec Tarbes-Lourdes-Pyrénées), de Suresnes (48 264 habitants mais qui fait partie de la Mégapole de Paris), d’Albi (48 970 habitants, 82 426 avec l’Agglo), Massy (50 830 habitants, 1 296 130 en Essonne et 10 784 830 avec Paris), de Narbonne (53 594 habitants, 125 427 avec l’Agglo), de Chambéry (58 919 habitants, 224 811 avec l’Agglo), de Dijon (156 920 habitants, 385 400 avec l’Agglo), de Nice (340 017 habitants, 1 004 914 avec l’aire urbaine).

L’antichambre de la Pro D2

Cette Nationale, qui se veut l’antichambre de la Pro D2, a pour but de regrouper les clubs « pros », qui ont la vocation de remonter ou l’ambition de monter en Pro D2. Les deux derniers doivent de la Poule être remplacés par les deux finalistes de Fédérale 1, si ceux-ci sont admissibles. Or, hormis Marc-en-Baroeul, (Métropole lilloise), Auch (ex-Top 14 et Pro D2) ou Limoges (ex-Pro D2), cette année, les candidats admissibles, financièrement et structurellement, à la montée ne sont pas nombreux.

Jean-Jacques Lasserre