Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Stado-TPR : Le point sur les adversaires du dernier bloc

mardi 8 septembre 2020 par Rédaction

Dijon, Albi, Aubenas, Chambéry

Ce dernier bloc, à part le déplacement à Albi (11ème), est plus tranquille avec les réceptions de Dijon (10ème), d’Aubenas (12ème) et de Chambéry (13ème).

Dijon monte en puissance

Dijon, N° 7 National, deuxième de Poule derrière Massy, joue les premiers rôles en Fédérale 1. Il y a deux ans, les Dijonnais ont fini deuxième de leur Poule derrière Bourgoin, mais devant Nice et Chambéry, sortis des 1/8èmes d’Accession par Albi vainqueur 39-21 et battu 19-15. Dijon a récidivé la saison dernière en terminant encore deuxième, cette fois derrière Massy et devant Suresnes et Chambéry. Depuis deux saisons le Stade Dijonnais est invaincu au Stade Bourillot. Les Dijonnais qui affichent leurs ambitions de monter en Pro D2, se sont dotés d’une SASP, d’un Stade aux normes Pro D2, d’un Centre d’Entraînement Labellisé et ils annoncent 40 contrats professionnels sur leur site. Les Bourguignons ont été parmi les premières équipes à recruter malgré l’incertitude liée au Covid 19. Le club a enregistré dix-sept départs, dont ceux de Tchapnga (33 ans, Albi), Blanc (25 ans, Narbonne), Jadot (Anglet), des Sud-Africains Fourie (25 ans, Le Creusot) et Harlon Klaasen (28 ans), le Tongien Fatafehi (35 ans, Gujan-Mestras), Aounallah (26 ans). Le staff a effectué un recrutement ciblé de joueurs expérimentés comme le pilier Pointud (30 ans, 1,79 m, 112 kg, de Blagnac, passé par les Espoirs de Narbonne et de Bordeaux), le pilier Jamet (26 ans, 1,80 m, 120 kg, de Bourgoin, formé au LOU) les 3ème ligne Sud-Africains Oelofse (31 ans, 1,98 m, 112 kg)), et Majola (28 ans, 1,85 m, 98 kg, de Bergerac), le centre J-B Pic (29 ans, 1,80 m, 87 kg de Vannes), l’ailier fidjien Bureitakiyaca (28 ans, 1,93 m, 95 kg, de Soyaux-Angoulême, passé par Dax), l’ouvreur international italien Odiete (27 ans, 1,81, 88 kg de Rovigo) et des jeunes comme le seconde ligne Peters (24 ans, 2,03 m, 120 kg) d’origine anglaise mais international espagnol, le pilier international portugais Ferreira (23 ans, 1,76 m, 116 kg), le demi-de-mêlée Dufau (25 ans, 1,76 m, 77 kg, d’Aix, formé à Toulon et passé par l’USAP) ou le centre Conduché (23 ans, 1,90 m 102 kg, des Espoirs d’Agen).

Pour débuter Dijon se rend à Bourgoin (1ère), à Dax (3ème) et reçoit Bourg-en-Bresse (2ème) et Cognac (4ème). Lors du deuxième bloc les Dijonnais se déplacent à Suresnes (5ème) et à Blagnac (7ème) et accueillent Narbonne (6ème), Aubenas (8ème) et Albi (9ème). Au dernier bloc Dijon va à Tarbes (10ème) et à Massy (12ème) et reçoit Chambéry (11ème) et Nice (13ème).

Albi doublement revanchard

Albi, N° 1 National, et premier de Poule devant Blagnac et Tarbes, a longtemps espéré une montée administrative en Pro D2 sur la base du classement. Déjà meurtris et ulcérés par leur élimination, jugée injuste, contre Rouen l’an passé, les Albigeois sont doublement revanchards. C’est, financièrement, la saison de la dernière chance pour des dirigeants qui menacent depuis deux ans de renoncer au statut professionnel. Toute une ville et tout un peuple poussent pour qu’Albi remonte en Pro D2. Les Albigeois ont réussi à conserver la majorité de leur effectif et à se renforcer encore un peu plus avec les arrivées du pilier Tchapnga (33 ans, 1,85 m, 121 kg, de Dijon), du talonneur Boudjema (30 ans, 1,81 m, 110 kg de Soyaux-Angoulême, passé par Grenoble et Pau), du centre fidjien Drauniniu (34 ans, 1,93 m, 100 kg, de Rouen, passé par l’Angleterre), du 3ème ligne Toevalu (27 ans, 1,91 m, 116 kg, de Rouen, formé à Pau ), de l’ailier Lo (26 ans, de Carcassonne XIII) et de l’arrière Pilet (27 ans, 1,83 m, 87 kg, de Vannes, formé à La Rochelle et passé par L’USAP et Soyaux-Angoulême). De quoi compenser largement les départs de Tavalea (35 ans, à Lavaur), de Whetton (arrêt), Magnaval (29 ans, à La Seyne), de Petre (30 ans, arrêt) et de Nabarro (30 ans, à Graulhet). Neuf Espoirs sont partis en Fédérale 1, remplacés par six Espoirs dont Vidal du Stade Bagnérais.

Les Albigeois débutent par du lourd avec deux déplacements à Nice (1ère) et à Bourg-en-Bresse (3ème) et les réceptions de Bourgoin (2ème) et de Dax (4ème). Ensuite, Albi se déplace quatre fois, dont trois de suite à Cognac (5ème), à Suresnes (6ème), à Narbonne (7ème) puis à Dijon (9ème) et reçoit Blagnac (8ème). Enfin le SCA accueille Aubenas (10ème), Tarbes (11ème), Massy (13ème) et se déplace à Chambéry (12ème).

Aubenas pour apprendre et s’aguerrir

Aubenas, 4ème de sa Poule, derrière Bourg-en-Bresse, Narbonne et Nice mais devant Bourgoin, n’a pas l’ambition de monter dans l’immédiat. L’an passé, le RCAV avait terminé 3ème de Poule, derrière Valence-Romans et Blagnac mais devant Narbonne, le relégué de Pro D2. Le but est d’apprendre et de s’aguerrir au contact des « grosses » équipes. Ancien pensionnaire de la Poule Elite Aubenas n’a pas hésité à faire acte de candidature malgré des moyens limités et une équipe en reconstruction. Aubenas fait partie des « terres anciennes du rugby » avec la création du club en 1904. Le RCAV a perdu une quinzaine de joueurs dont Manevy (23 ans, à Nevers), les sud-africains Haupt (31 ans, à Nice) et Erasmus (24 ans, à Bourg-en-Bresse), Chaudouard (24 ans à Bourgoin) et Lavaux (24 ans à Bourgoin), mais aussi le Sud-Africain Kotze (31 ans, à ligne-Jourdain), le Georgien Mchedlidze (25 ans, à Hyères) et Domenech (28 ans, à Marc-en-Baroel), qui faisaient parties des « cadres ». Les Ardéchois ont aussi recruté une quinzaine de joueurs dont une dizaine d’Espoirs. Les recrues seniors, sont le pilier sud-africain Raw (26 ans, 1,86 m, 130 kg), le troisième ligne zimbabwéen Tsomondo (27 ans, 1,82 m, 110 kg), le pilier argentin, Bartoloni (24 ans, 1,92 m, 120 kg, de Valladolid), le seconde ligne Fromentze (24 ans, 1,92 m, 115 kg de Lavaur), le troisième ligne Ambrosio (25 ans, 1,87 m, 108 kg, de Mâcon), et Trabuchi (26 ans, 1,82 m, 115 kg) le pilier italien de Miélan. Le staff a recruté chez les Espoirs de Brive, de Castres, d’Aurillac, de Perpignan, d’Aix, d’Oyonnax, de Narbonne et de Massy…

Les Albenassiens accueillent Chambéry (1ère), Suresnes (2ème) et se déplacent à Massy (3ème) et à Narbonne (4ème) lors du premier bloc. Au second bloc, ils reçoivent Nice (5ème), Bourgoin (7ème), Bourg-en-Bresse (9ème) et se rendent à Blagnac (6ème) et à Dijon (8ème). Lors du dernier bloc Aubenas reçoit Dax (11ème) et va Albi (10ème), à Tarbes (12ème) et à Cognac (13ème).

Chambéry pour faire ses preuves

Chambéry, 4ème de Poule derrière Massy, Dijon et Suresnes, est l’invité surprise de Bernard Laporte, car dans une Nationale à 12 clubs, ni Bourgoin, ni Chambéry n’auraient été pris. Chambéry, qui a terminé l’an passé sixième de sa Poule derrière Bourgoin, Dijon, Hyères, Nice et Mâcon, faisait partie de feu la Poule Elite. Chambéry a perdu une quinzaine de joueurs dont Chellat (30 ans, à Monaco), Matadigo (37 ans au FC Aix), le Georgien Sordia (26 ans à Cognac), les Sud-Africains Adriaanse (32 ans, à Lavaur) et Morton (28 ans à Massy), Ducousso (28 ans à Pamiers). Les Savoyards, qui comptent sur un budget de 2,4 M€, ont recruté des « pointures » comme l’ouvreur international espagnol Mathieu Bélie (32 ans, 1,82 m, 80 kg d’Alcobendas, formé à Toulouse et passé Montauban, Brive, le Racing, l’USAP et Nevers), le centre sud-africain Gerber (31 ans, 1,89 m 99 kg, de Mont-de-Marsan, passé par Béziers), le seconde ligne sud-africain Van Blerk (26 ans, 2,04 m, 115 kg, de Blagnac), le demi-de-mêlée sud-africain Phillips (25 ans, 1,80 m, 84 kg), le pilier Jourdain (33 ans, 1,83 m, 115 kg, formé au Racing, passé par Bourg-en-Bresse et Brive), le pilier italo-argentin Salandria-Ruiz (30 ans, 1,81 m, 124 kg de Mâcon), le talonneur Maury (30 ans, 1,80 m, 113 kg, de Nevers, passé par Clermont), le pilier Sauzaret (23 ans, 1,84 m, 119 kg de Bergerac, ex-Espoirs de Montpellier et de l’USAP), le talonneur Primault (26 ans, 1,80 m, 95 kg, de Nantes), le 3ème ligne Burgaud (24 ans, 1,90 m, 100 kg de Nantes) et des jeunes comme l’arrière Carré (23 ans, 1,82 m, 82 kg, Espoirs de Colomiers formé à La Rochelle) et les 3ème ligne Grégeois (22 ans, 1,96 m, 110 kg, Espoirs de Montpellier) et Vieilledent (23 ans, de Castanet ex-Espoirs de Colomiers).

Les Savoyards démarrent par deux déplacements à Aubenas (1ère) et à Nice (3ème) et par les réceptions de Massy (2ème) et de Bourgoin (4ème). Au second bloc, le SOC va à Bourg-en-Bresse (5ème), à Cognac (7ème), à Narbonne (9ème) et reçoit Dax (6ème) et Suresnes (8ème). Au dernier bloc, Chambéry accueille Blagnac (10ème) et Albi (12ème) et va à Dijon (11ème) et à Tarbes (13ème)

Jean-Jacques Lasserre