Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme de la section de Tarbes-Bagnères de Bigorre

lundi 7 septembre 2020 par Rédaction

Communiqué du 04/09/2020 de la Ligue des Droits de l’Homme de la section
de Tarbes-Bagnères de Bigorre

Depuis plusieurs dizaines d’années, les musulmans vivant en France sont victimes de manifestations de racisme, qu’elles concernent la pratique de
leur foi, leur apparence ou leur origine.

Assimilés au terrorisme, suspectés de ne pas adhérer aux principes de la
République, les musulmans font l’objet de discriminations et de
stigmatisations constantes.

Les discours de haine se répandent partout y compris au sein des
responsables politiques de toute obédience qui n’hésitent plus à les
attiser en instrumentalisant les principes de la République.

Ce qui s’est produit à Tarbes le 02 septembre 2020, tags à caractère
raciste et islamophobes sur les murs de la Grande Mosquée Omar Ibn Al
Khattab, en est la conséquence et doit être dénoncé pour ce qu’il
est : un acte raciste commis contre un édifice du culte et ses fidèles,
habitant.e.s de Tarbes et des Hautes-Pyrénées.

La Ligue des droits de l’Homme appelle à rejeter cette haine et à
manifester une solidarité sans réserve à l’égard de celles et ceux
qui en sont les victimes.

Elle appelle à inscrire la lutte contre l’islamophobie dans la lutte
contre toutes les formes de racisme.
Elle appelle aussi les élu.e.s de la République Française a réaffirmer
auprès des citoyen.ne.s, d’une part le préambule de la constitution de la
Vème République et son article premier et d’autre part, la dimension
démocratique de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de
1789.

Nous, membres de la LDH, invitons les citoyen.ne.s à nous rejoindre et à
manifester le 10 novembre 2020 contre l’islamophobie et contre tous les
racismes, à l’instar de la manifestation du 10 novembre 2019 qui faisait
suite à l’attaque de la Mosquée de Bayonne.

Pour les membres de la section de Tarbes-Bagnères de Bigorre de la Ligue
des Droits de l’Homme, leur président, Denis Boutin