Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Réunion de Chantier à l’Usine des Sports Bâtiment 313

vendredi 19 juin 2020 par Rédaction

Cliquez pour ouvrir l’album photos

Les travaux ont démarré

C’est Francis Touya, au nom de la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, qui a tenu le point Presse consacré à « L’Usine des Sports » qui sera implantée dans le gigantesque Bâtiment 313 de l’ancien Arsenal de Tarbes. Le projet, initié depuis plusieurs années, de création d’une salle multisports, a été retardé par le confinement lié au Coronavirus. La visite de chantier, qui avait dû être reportée, s’est tenue ce jeudi en présence des entreprises concernées, de Jean-Claude Beaucoueste, président de la commission des Travaux au sein de l’Agglomération TLP, de Patrick Lacoste, directeur du service technique de la CA TLP, de Catherine Lombard, Directrice du Service des Sports et du Cabinet Dufau, qui assurera le suivi du chantier.

Le rêve est devenu réalité

« Le rêve est devenu réalité », rappelle Francis Touya en présentant le projet conçu par le Cabinet IDOM de Bilbao sur une surface de 11 000 m². Un rêve initié par le Grand Tarbes et poursuivi par la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. L’Usine renfermera une piste de 200 m et un ensemble de sautoirs et d’aires de lancers qui seront consacrés à l’Athlétisme. Un outil qui sera au service des clubs locaux, régionaux et nationaux. « On pourra organiser des compétitions de niveau national, même si les records ne pourront pas être validés » explique Francis Touya. « On pourra y faire des compétitions en salle puisque la piste est règlementaire avec ses 200 m de longueur et des virages relevés. » Des terrains seront consacrés au Hand et au Basket mais le clou de l’Usine sera « un mur d’escalade de niveau international comme il n’y en a que trois ou quatre en Europe. »

Un mur d’escalade de niveau international

 Un mur d’escalade qui aura tout son intérêt à l’horizon 2024 souligne Francis Touya. « L’escalade sera au programme des J-O de Paris et l’équipe de France viendra s’entraîner ici. » D’autant que le mur d’escalade de Tarbes, composé de trois blocs, permettra de s’entraîner sur les trois disciplines qui sont au programme des compétions internationales (bloc, vitesse, difficultés). Une particularité rare qui ouvre de nombreuses perspectives nationales et internationales pour la fréquentation du site tarbais. Un travail mené conjointement avec la fédération française d’escalade qui a abouti à la construction d’un troisième bloc au lieu de la tribune escamotable prévue. L’Usine sera ouverte à l’ensemble des associations sportives de l’Agglomération. « Ce sera aussi, grâce à la piste et au mur d’escalade, un enjeu économique en terme d’apports pour l’hôtellerie, la restauration et les commerces. »

9 M€ HT de travaux

 Les travaux ont commencé le 15 juin par le désamiantage (entreprise Gracia de Toulouse). Deux entreprises locales travailleront sur le chantier : Gallego pour le gros œuvre, ADB Batitoit pour la couverture en tuiles et l’étanchéité. Le montant global des travaux s’élève à 9 M€ HT. Dix lots ont été attribués en consultation pour un montant de 6,2 M€ HT. Dix autres lots, en Appels d’Offres pour un montant de 2,2 M€ HT, seront clôturés le 26 juin. Un budget financé par les Collectivités à hauteur de 2,7 M€ HT dont 1,3 M€ HT de la Région Occitanie.

Les travaux devraient s’étaler sur un an. Ce qui devrait suffire pour que les Associations de l’Agglomération Tarbes-Lourdes puissent y effectuer leurs rentrées sportives en septembre 2021. Des travaux supervisés par les Bâtiments de France afin de conserver l’esprit industriel du bâtiment 313. Compte tenu du nombre d’associations concernées, le calendrier d’utilisation sera compliqué à mettre en œuvre. Les élus réfléchissent au moyen de le mettre en place avec les associations ou avec les Comités Départementaux.

Une collaboration exemplaire

Jean-Claude Beaucoueste a rappelé : « On a travaillé en étroite collaboration avec la Commission des Sports et la Commission des Travaux, en concertation avec les Associations et les Fédérations. » Dans cette période de crise, l’élu a rappelé que cette première tranche de travaux était un bien pour l’économie locale, avec des emplois à la clé. Le Chef des Travaux a aussi tenu à remercier tous les services techniques de l’agglo : « On a tous travaillé la main dans la main pour ce projet. » Le second tour des élections municipales pourront amener des changements dans la composition des élus de la communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées Les nouveaux membres seront mis en place le 15 juillet et Jean-Claude Beaucoueste souhaite pouvoir continuer à suivre le chantier.

Jean-Jacques Lasserre