Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Nouvelles du TPR

lundi 18 mai 2020 par Rédaction

Rencontre Président-joueurs à Trélut

Mardi dernier, deuxième jour du déconfinement, une dizaine de joueurs ont rencontré au Stade Trélut, Lionel Terré, Bruno Larroux, Jean-Charles Laran (Directeur du Centre de Formation) et les deux futurs entraîneurs, Fabien Fortassin et Stéphane Ducos. Le but de cette réunion était de rassurer les joueurs sur l’avenir du club qui s’inscrivait dans la future Poule Nationale et sur leur situation personnelle. Le Président leur a précisé que les engagements de la saison en cours seraient tenus pour la saison prochaine. C’était aussi l’occasion de présenter officiellement, le nouveau staff aux joueurs.

Trois nouveaux départs

La fin du confinement a permis d’accélérer les négociations entre les joueurs qui étaient sans contact avec le club et qui ont attendu jusqu’au dernier moment pour s’engager ailleurs. Tous les trois auraient souhaité rester pour continuer l’aventure tarbaise avec leurs copains.

Nolan Noyé, a choisi de signer à Céret qui est à une trentaine de minutes de la maison familiale. Il continue ses études par alternance avec un contrat de formation dans une grosse entreprise de services. Malgré sa jeunesse, il a choisi de privilégier son avenir professionnel.

Thomas Noui, s’est engagé avec Graulhet, son ancien club, où il retrouve son mentor Jean-Christophe Bacca. Le pilier gauche bénéficie d’un contrat pro et d’un emploi à temps partiel, qui lui laissera tout le loisir de s’entraîner et de faire de la musculation.

Thibault Jauzion, rejoint la Région Parisienne et Suresnes, avec un contrat pro. Un club ambitieux (3ème derrière Massy et Dijon) qui possède de belles infrastructures et qui devrait jouer dans la Poule Nationale en compagnie de Tarbes. Se retrouver dans la banlieue parisienne est un vrai choc culturel pour ce chasseur et pêcheur invétéré qui avait retrouvé en Bigorre une nature à son goût.

Une quinzaine d’arrivées en vue

Le club ne souhaite pas communiquer sur les recrutements pour l’instant. Il préfère attendre l’élaboration du futur budget prévisionnel qui fixera le montant de la masse salariale. En cette période difficile au plan économique, le club ne veut pas s’engager dans des dépenses qu’il ne pourrait pas maîtriser. Les clubs qui font signer des contrats au 1er juillet prennent le risque de devoir payer les salaires sans avoir aucune recette en face, si le championnat reprend en novembre ou en décembre. Les joueurs risquent de se retrouver sans aucune ressource, car ils n’auront pas droit au chômage en l’état actuel des choses. En cas d’impayés de salaires, les clubs pourraient être mis en cessation de paiement et en redressement judiciaire. La prudence est donc de mise et les joueurs tarbais seront les premiers concernés par la signature des contrats dès que la date officielle de reprise sera connue*. Une quinzaine de joueurs extérieurs, seraient intéressés par le projet tarbais et par le fait de jouer dans une Poule Nationale relevée. *Pour rappel : « Bien évidemment, le calendrier de reprise de la pratique et des compétitions reste conditionné par l’évolution de la situation sanitaire sur l’ensemble du territoire. La FFR se réserve donc le droit, à travers ses instances dirigeantes, de procéder le cas échéant aux modifications nécessaires. »

Jean-Jacques LASSERRE