Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

FFR-Lettre de Bernard Laporte aux clubs et aux licenciés

mardi 14 avril 2020 par Rédaction

Bernard Laporte : « Sortons par le haut de cette crise »

Pour la quatrième fois depuis le début de la crise du Coronavirus, le Président de la FFR a tenu à s’adresser directement aux licencié-e-s et dirigeant-e-s de la Fédération suite aux annonces gouvernementales prolongeant le confinement.

Cher(e)s licencié(e)s, cher(e)s ami(e)s,

Je m’adresse à nouveau à vous aujourd’hui, à un moment si particulier, si difficile et inédit dans notre époque contemporaine. Jamais les fondements de notre société moderne, notre cité, le monde du sport français, et donc notre famille du rugby, n’ont connu de bouleversements comparables à ce que nous vivons aujourd’hui.

Individuellement, aussi, cette période troublée cause un immense chagrin à celles et ceux qui ont perdu un proche, entraîne des difficultés financières pour beaucoup, et d’énormes changements dans notre vie quotidienne à toutes et tous. La semaine dernière, j’ai notamment été attristé d’apprendre le décès d’un de nos licenciés, à seulement 35 ans. J’adresse toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

Je tiens plus particulièrement à remercier tous nos licenciés qui se mobilisent au quotidien. Vous êtes nombreuses et nombreux à faire partie de cette première ligne, dans le cadre de votre activité professionnelle, et à faire preuve d’une solidarité indéfectible pour aider notre Nation à gagner ce match difficile contre la pandémie.

Je tiens également à remercier celles et ceux d’entre vous qui restent à la maison et respectent le confinement. C’est une attitude essentielle et responsable pour vaincre cette épidémie et protéger les êtres qui nous sont chers. Comme l’a évoqué hier soir le Président de la République, le déconfinement pourrait commencer le 11 mai, et la voie de retour à la normale serait alors progressive. C’est ensemble que nous vaincrons le COVID-19 et le monde du rugby, à travers vous, continuera de faire sa part.

Pour garantir la sécurité des pratiquantes et des pratiquants, la Fédération Française de Rugby a souhaité suspendre les compétitions le vendredi 13 mars 2020, dès le départ de cette crise inédite. Le 29 mars 2020, l’arrêt définitif de l’ensemble des compétitions de rugby amateur pour cette saison 2019-2020 a été décidé. Cette décision fût extrêmement difficile à prendre. Malgré cela, nous avons fait, j’en suis intimement convaincu, le choix le plus sage. Hier soir, le Président de la République a annoncé qu’aucun rassemblement public ne devrait être autorisé avant la mi-juillet, au plus tôt.

Dans la droite ligne de votre solidarité exemplaire, la Fédération Française de Rugby s’efforce de faire face à cette crise sanitaire et de veiller à ce qu’aucun Club ne reste seul face aux nombreuses difficultés qui se dressent devant lui.

Le Plan de relance pour soutenir les clubs de rugby amateur a été mis en œuvre dès ce début de mois. Il perdurera tout au long de la saison prochaine pour redonner l’oxygène nécessaire à votre club et relancer la pratique dans les meilleures conditions dans tout le territoire.
J’ai consacré ma vie au rugby, que ce soit en tant que joueur, entraîneur ou dirigeant, alors je n’aurai de cesse de défendre notre sport. Aujourd’hui, tout est fait pour qu’après ce moment difficile, les beaux jours reviennent.

Les contours de ce plan vous ont été présentés, et fidèle à notre engagement de démocratie et de transparence, vos dirigeants de clubs de rugby amateur se prononceront en Assemblée Générale pour valider la mobilisation des ressources, et ainsi financer ce plan pour 2020/2021.

Ce plan d’un montant de 35 millions d’euros qui depuis, a été actionné de façon similaire par la Fédération Française de Tennis, contribuera sans nul doute à relancer notre sport durablement. Il n’en reste pas moins vrai que malgré toutes les actions que nous pouvons entreprendre, cette crise constitue une difficulté hors du commun pour nombre de nos clubs, et pour l’économie du rugby français.

C’est pour sortir par le haut de cette crise que nous n’avons pas souhaité rajouter de la difficulté, que nous n’avons pas souhaité imposer à des clubs des descentes alors que la saison sportive n’était pas terminée.

Pour réagir vite et fort, pour étudier toutes les hypothèses de reprises possibles des championnats, j’ai nommé une « Commission Exceptionnelle des Épreuves ». Cette Commission a effectué un travail d’écoute et de consultation auprès des clubs, et a rendu ses préconisations lors du Bureau Fédéral du 03 avril 2020, qui en a entériné les principes.

C’est pour sortir par le haut de cette crise que la Fédération Française de Rugby a souhaité engager une concertation avec la Ligue Nationale de Rugby pour l’accession des clubs de la Fédérale 1 à la Pro D2.

Il me semble naturel de garder la dynamique sportive à tous les échelons de nos compétitions. Les échanges sont de qualité, je remercie les Présidents de Clubs professionnels et les dirigeants de la LNR pour cela. Nous nous réunirons de nouveau d’ici la fin du mois avec, je l’espère, des solutions dans l’intérêt de tous.

C’est pour sortir par le haut de cette crise que la Fédération Française de Rugby travaille main dans la main avec les instances internationales du rugby mondial pour repenser notre sport, des calendriers internationaux aux potentielles compétitions mondiales de rugby professionnel, avec comme seule vérité : que cela bénéficie à l’ensemble du monde du rugby et donc en premier lieu au rugby amateur.

Lors de sa séance du 10 avril, le Bureau Fédéral de la FFR a pris des décisions fondamentales qui concourent à faciliter la gestion administrative et sportive de votre club pour la saison prochaine. La charte de l’arbitrage, l’évolution des obligations sportives, l’application de règles contextuelles de la DNACG, la programmation des compétitions Espoirs… sont notamment les thèmes qui furent l’objet des débats et des décisions de vendredi.

J’en laisse la primeur à notre Vice-Président en charge du Rugby Amateur, Maurice Buzy-Pucheux, qui en informera les dirigeants de vos clubs ce jour. Par ailleurs, vous retrouverez tous les Procès-Verbaux de nos réunions exceptionnelles sur le site institutionnel de la Fédération.

Notre responsabilité est d’agir dans l’unité, de faire front commun. Nous réussirons, et ce succès appartiendra à chacun d’entre nous.

Même si le match ne fait que commencer, des jours meilleurs reviendront et soyez certains que nous nous retrouverons tous ensemble sur les pelouses de nos terrains de France, dans la joie et la fraternité, pour regarder et pratiquer ce sport que nous aimons.

À cet instant, je vous adresse à toutes et tous mes remerciements ainsi que mes meilleurs vœux santé pour vous et vos proches.

Avec toute ma considération.

Bernard LAPORTE
Président de la FFR
>