Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Site FFR : Interview de Christian Dullin, le Secrétaire Général de la FFR

samedi 4 avril 2020 par Rédaction

« Nous adapter dans le respect et l’équité que nous devons à nos clubs

 

France Rugby : Comment la FFR s’est organisée pour gérer la fin de saison des compétitions ?

Christian Dullin (Secrétaire Général de la FFR) : « Sur une demande de Bernard Laporte, nous avons décidé il y a une quinzaine de jours de créer un groupe de travail concernant le devenir des compétitions, que ce soit pour la saison actuelle ou pour envisager la prochaine. Dans ce groupe que je coordonne, il y a Patrick Buisson (Vice-Président en charge du numérique), Maurice Buzy-Pucheu (Vice-Président en charge du rugby amateur), Jean-Michel Arazo (Vice-Président délégué à la formation et aux compétitions), Alain Doucet (Président de la Ligue Occitanie) et Céline Bourillot (Vice-Présidente en charge du rugby féminin). Cela nous permet d’avoir un panel représentatif de l’ensemble des composantes de nos compétitions sachant que nous avons rajouté à ce groupe les services juridiques et compétition de la FFR ainsi que la Direction Technique Nationale et la Direction Nationale de l’Arbitrage. Tout ceci pour nous permettre d’envisager les choses sereinement. Nous avons dû nous adapter aux évolutions gouvernementales et changer nos scenarii au fur et à mesure des décisions politiques ».

 

France Rugby : À commencer par la neutralisation des compétitions ?

Christian Dullin : « L’arrêt des compétitions a été une décision courageuse mais pas simple car dans notre histoire, c’est la première fois, hormis en temps de guerre, que nous devons mettre un terme à une saison en cours de route. Nous avions envisagé dans un premier temps une reprise début mai car nous sommes là avant tout pour gérer des compétitions sportives mais nous sommes totalement en phase avec la sécurité et la santé de nos licenciés, bénévoles et des salariés de la FFR. La décision n’était pas simple mais elle s’est imposée à nous. Notre travail a été de nous adapter dans le respect et l’équité que nous devons à nos clubs. Nous avons dû déterminer quelles seront les modalités pour la neutralisation de cette saison et surtout quel sera le format des compétitions pour 2020 et 2021 ».

 

France Rugby : Quelle méthodologie avez-vous utilisé ?

Christian Dullin : « Nous nous sommes réunis tous les jours pour envisager les scenarii possibles. Nous avons aussi répondu à une demande de notre Président, à savoir que la décision soit la plus équitable possible et surtout qu’elles viennent des clubs. Nous avons appelé les clubs des divisions fédérales en position d’accession ou de relégation pour connaître leurs avis sur les différentes possibilités. Nous nous sommes répartis la tâche entre les élus et les salariés pour réaliser cette grande consultation. Dans un premier temps, le Bureau Fédéral a validé la montée des clubs d’honneur en Fédérale 3 et le fait que les Ligues gèreront leurs compétitions territoriales comme elles le souhaitent en respectant les principes généraux de la Fédération. Nos services fédéraux ont fait un travail énorme pour établir une classification de nos championnats fédéraux à travers trois méthodes :

1/ Un classement au 15 mars + les péréquations des matches non disputés
2/ Un classement avec la méthode 1 + l’application de la Charte de l’arbitrage
3/ Un classement avec la méthode 2 + les obligations sportives réglementaires.

Cela nous a permis d’avoir une visibilité complète et de s’apercevoir des différents impacts. Entre ces données objectives et la vision des clubs, qui était prépondérant, nous avons fait une proposition au Bureau Fédéral ».

 

France Rugby : L’équité a été au centre des préoccupations dans la décision ?

Christian Dullin : « Complètement ! Nous n’avons surtout pas raisonné en regardant la situation des poules pour ne pas faire entrer l’aspect affectif. La volonté a été de se dire que dans cette saison perturbée par des phénomènes extérieurs, il y a des clubs qui ont fait des efforts sportifs et des avancées dans leur structuration. Ils étaient en position de monter, est-ce que nous devions les empêcher d’accéder à la division supérieure. À l’inverse, pour les descentes, nous étions, dans pas mal des poules, sur des classements serrés où les dernières journées auraient pu changer la donne. Cela à justifier la décision de ne faire descendre personne mais avouez que ce n’est pas facile de prendre une telle décision ! Pour les divisions honneur, qui avaient fini ou pratiquement terminé leurs compétitions régionales, assurer la montée en Fédérale 3 étaient une évidence sportive. Il nous restait à finaliser, à partir du travail précis et méticuleux que nous avons pu faire, la conclusion de cette saison 2019/2020. La décision appartient à la Fédération et son président et elle a été prise lors du Bureau Fédéral du 03 avril 2020. Nous commençons dès lendemain l’élaboration de la saison 2020/2021 ! »

https://api.www.ffr.fr/wp-content/uploads/2019/08/logo_FRANCE_RUGBY_corpo_2coul-Fond-blanc-cmjn-1-96x96.png

Sylvain Muzeau Responsable des Contenus