Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

FFR : Aide de 35 ME, ni chèques, ni prélèvements…

vendredi 3 avril 2020 par Rédaction

La lecture du « RugbyMag » d’avril, le magazine de la FFR, est explicite. Contrairement à ce beaucoup de supporters pensaient, la Fédération ne va pas distribuer des chèques aux clubs mais elle ne va plus effectuer de prélèvements à partir du 1er avril pour cette saison et pour la saison prochaine. Alexandre Martinez, le Trésorier et le Président de la FRR, Bernard Laporte, s’en expliquent.

« On ne va pas signer de chèques aux clubs »

« On ne va pas signer de chèques aux clubs ». Les 35 M€ évoqués représentent l’absence totale de prélèvements des clubs sur la fin de saison en cours et l’intégralité de la prochaine. Alexandre Martinez : « J’ai demandé à ce que la mesure soit active dès le 1er avril. Les prélèvements habituels sur tout ce qui touche aux licences-assurances, aux cotisations licences, aux droits de mutation, aux amendes administratives ou aux timbres non actifs ne seront plus opérés jusqu’en juin 2021. » Les clubs ne supporteront donc aucun prélèvement de la part de la FFR, ni de la part de leurs Ligues régionales ou de leurs Comités départementaux. Ces deux derniers types de prélèvements seront compensés par la FFR auprès des Ligues et des CD. « Dans le budget prévisionnel, il y avait également des enveloppes liées à la tenue des compétitions, qui n’auront donc pas lieu. Ces enveloppes seront conservées par les clubs. Tout confondu, cela représente 14 M€ pour la fin de saison. Auxquels on ajoute 21 M€ pour la saison prochaine, essentiellement basés sur cette absence de prélèvements la saison prochaine. Toutes les cotisations que feront rentrer les clubs resteront auprès des clubs. »

Dans sa longue interview Bernard Laporte précise :

« Ils (les clubs) ne seront plus prélevés. Une partie de ces prélèvements partaient vers les Ligues ou les Départements, qui ne l’auront plus sous cette forme. La Fédération va bien sûr compenser ce manque à gagner. On ne va pas laisser les Comités départementaux et les Ligues exsangues. C’est une partie des 35 M€. Il faut comprendre qu’on ne va pas signer des chèques aux clubs, mais eux n’auront pas à sortir d’argent. Et quand ils auront de nouveau des recettes, avec les licences par exemple en début de saison prochaine, ils garderont cet argent qu’ils reversent habituellement. »

J-J L