Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Un comité de soutien pour la liste de L’Avenir en commun-e

mardi 10 mars 2020 par Rédaction

Ils sont une centaine à ce jour à avoir rejoint le comité de soutien présidé par Pierre Montoya, conseiller municipal sortant, pour la liste ‘’L’Avenir en commun-e’’ conduite par José Navarro et Marie-Claire Delemotte.

Remedios Gomez-Cassagne appelle à voter pour l’avenir en commun.e et indique que cette liste correspond parfaitement aux enjeux actuels.

Pierre Montoya, explique son soutien à la liste « l’Avenir en commun.e » : «  Je soutiens et j’appelle à voter pour cette liste pour des raisons concrètes, j’ai mené la bataille de la gratuité des transports, la problématique de l’eau, la défense des régies publiques et sur l’hôpital unique (moins de lits, moins de médecins et moins de soins et donc moins de recettes, donc plus d’endettement).
Les militants et les candidats qui sont ici ont toujours défendu toutes les causes dans les manifestations, ces citoyens étaient sur le terrain quand il y avait Sarkozy, quand il y avait Hollande et aujourd’hui avec Macron, ce ne sont pas des manifestants à géométrie variable. Un certain nombre de raisons qui font que je soutiens cette liste qui est opposée à la politique néolibérale actuelle et qui soutien un certain nombre de propositions dans lesquelles je me retrouve. On parle beaucoup de démocratie, mais cela ne s’arrête pas à un bulletin de vote, la démocratie c’est permanent on doit revenir vers le citoyen lui demander ce qu’il souhaite. Pour ma part j’adhère totalement à cette liste que je soutiens.
 »

Sur la question posée à Pierre Montoya pourquoi son soutien à cette liste plutôt qu’à ‘’Tarbes citoyenne écologique et solidaire’’, il a répondu qu’il avait un peu de mémoire et qu’il ne pouvait pas s’allier avec des personnes qui ont soutenu la loi El Khomry, ceux qui avec la loi Touraine ont attaqué l’hôpital, il ne pouvait pas les soutenir et pareil pour ceux qui ont soutenu la loi NOTRe, « je ne peux pas être à géométrie variable, je me suis toujours battu contre je ne vais pas maintenant changer d’avis ».

‘’L’Avenir en commun-e’’ organise un café citoyen sur le thème : comment, ensemble, penser la place de nos enfants dans la ville, vendredi 13 mars, à 18 heures au "Carillon".

Pour les personnes qui soutiennent cette liste, ils se retrouvent aux travers des propositions faites, et apportent des réponses à la situation catastrophique actuelle, le projet est cohérent.

Nicole Lafourcade