Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Gérard Trémège dénonce les boules puantes de la campagne : “ Je ne suis pas malade, je n’ai pas le cancer de la prostate ! »

lundi 2 mars 2020 par Rédaction

Avant d’aborder les dossiers prévus dans le cadre de la conférence de presse consacrée ce lundi matin à l’Education et à la Jeunesse, Gérard Trémège a déclaré : « Ce sujet que j’ai déjà évoqué devant vous commence maintenant à prendre une ampleur qui m’amène à me demander si ça ne justifiera même pas une action judiciaire. Des rumeurs sont véhiculées par certains adversaires sur mon état de santé. Au début quand quelqu’un disait “Moi je vote pour le maire”. On répondait : “Vous allez voter pour le maire. Vous ne savez pas qu’il est malade. Dans 6 mois, il est mort ! » Maintenant, je suis malade, j’ai un cancer de la prostate ». Aujourd’hui, le message c’est : “Il a un cancer de la prostate. Dans 6 mois, il sera mort, donc s’il est réélu, il va démissionner tout de suite et le maire sera Pascal Claverie”. Voilà les rumeurs. Je sais le prix et l’attention qu’il faut réserver aux rumeurs en général. Mais là quand même sur un sujet aussi grave, avec plus de 20 témoignages, plus de 20 personnes prêtes à témoigner de ce qui leur a été dit en direct. J’ai tenu à me présenter devant vous pour que vous puissiez voir que je vais plutôt bien, pour vous dire que je continue tous les matins : 7,3 km de moyenne par jour durant le dernier mois, 7 km de moyenne par jour sur toute l’année. Si certains qui me considèrent malades veulent venir marcher avec moi, ils verront à quel rythme je marche et on verra s’ils sont capables de le tenir. On n’a pas le droit de raconter n’importe quoi sous prétexte qu’il y a des élections. C’est gravissime. Je fais des analyses régulièrement tous les 6 mois. Mon médecin a eu récemment les résultats de mes dernières analyses. Je lui laisse la parole pour qu’il puisse dire dans quel état je suis ? Vous avez noté que j’ai toujours la même pêche. Les combats que nous menons avec toutes les équipes qui m’entourent contribuent à la maintenir ».

Réponse du docteur Jean-Claude Lucien (39ème sur la liste conduite par Gérard Trémège) : “Puisque je suis délié du secret médical, je peux vous affirmer solennellement que Gérard Trémège n’a pas de cancer de la prostate. Rien ne permet de le dire. Toute personne qui le dirait ce serait une fake news. Je trouve qu’en politique on soit obligé d’utiliser de tels arguments. C’est lamentable”. Et d’ajouter : “La sophrologie n’est pas une médecine qui permet de diagnostiquer le cancer de la prostate”.