Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

LFB : Tarbes étouffé par les Déferlantes

dimanche 1er mars 2020 par Rédaction

Nantes-Tarbes : 63-52 (M-T : 31-28 / 23-16, 8-12, 16-11, 16-13)

Nantes  : 29 paniers réussis sur 63 tentés (46%), dont 28/54 à 2 points (51%), 1/9 à 3 points (11%), 4/6 lancers-francs (66%), 35 rebonds dont 8 offensifs, 20 passes décisives, 12 ballons perdus, 9 interceptions, 3 contres, 13 fautes.

Djaldi-Tabdi 16 points (28’58’’, 8/11 à 2 points, 0/2 à 3 points, 5 rebonds, dont 3 offensifs, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception, 3 contres, 3 fautes), Monroe 12 points (40’, 6/11 à 2 points, 13 rebonds dont 2 offensifs, 3 passes décisives, 0 ballon perdu, 3 interceptions, 2 fautes), Delaere 20 points (37’34’’, 8/11 à 2 points, 1/3 à 3 points, 1/1 lancer-franc, 7 rebonds dont 3 offensifs, 7 passes décisives, 4 ballons perdus, 1 interception, 2 fautes), Aydin 2 points (29’40’’, 1/6 à 2 points, 0/3 à 3 points, 1 rebond, 4 passes décisives, 4 ballons perdus, 1 interception, 2 fautes), Williams 9 points (29’35’’, 3/9 à 2 points, 0/1 à 3 points, 3/3 lancers-francs, 6 rebonds dont 1 offensif, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, interceptions, 1 faute), Fofana 2 points (10’31’’, 1/1 à 2 points, 0/2 lancer-franc, 3 rebonds dont 1 offensif, 1 passe décisive, 0 ballon perdu, 1 interception, 2 fautes), Lenglet 2 points (23’11’’, 1/5 à 2 points, 1 rebond offensif, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 interception, 2 fautes), Forestier 0 point (0’31’’, 0 ballon perdu).

Statistiques d’équipe : 20 points après balles perdues, 36 points intérieurs, 6 points de deuxième chance, 6 points en contre-attaque, 4 points du banc

Tarbes : 22 paniers réussis sur 54 tentés (40%), 19/37 à 2 points (51%), 3/17 à 3 points (17%), 5/9 lancers-francs (55%), 33 rebonds dont 8 offensifs, 14 passes décisives, 19 ballons perdus, 6 interceptions, 0 contre, 11 fautes.

Galliou-Loko 13 points (36’26’’, 2/3 à 2 points, 3/9 à 3 points, 3 rebonds dont 1 offensif, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 faute), Pouye 7 points (28’19’’, 2/7 à 2 points, 0/3 à 3 points, 3/5 lancers-francs, 3 rebonds, dont 1 offensif, 3 passes décisives, 3 ballons perdus, 3 fautes), Fauthoux 2 points (32’52’’, 1/2 à 2 points, 0/1 à 3 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 3 ballons perdus, 2 interceptions, 3 fautes), Résimont 4 points (20’32’’, 2/3 à 2 points, 0/1 à 3 points, 2 rebonds, 2 ballons perdus, 2 interceptions, 2 fautes), Halvarsson 20 points (40’, 9/15 à 2 points, 0/1 à 3 points, 2/3 lancers-francs, 7 rebonds dont 2 offensifs, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 3 fautes), Pardon 2 points (26’17’’, 1/4 à 2 points, 0/1 à 3 points, 3 rebonds , 3 passes décisives, 3 ballons perdus, 1 interception, 1 faute), Berezhynska 4 points (12’, 2/2 à 2 points, 0/1 à 3 points, 0/1 lancer-franc, 5 rebonds, dont 1 offensif, 1 passe décisive, 2 ballons perdus, 1 interceptions, 1 faute), Tadic 0 point (3’31’’, 0/1 à 2 points, 1 rebond, 0 faute)

Statistiques d’équipes : 10 points après balles perdue, 34 points intérieurs, 11 points de deuxième chance, 12 points en contre-attaque, 6 points du banc

 

Les Tarbaises, qui restaient sur sept victoires consécutives  (59-72 et 74-66, puis 60-57, 58-71 et 63-74 en Coupe de France et cette année par 74-62 au match Aller et 86-82 après-prolongation en Coupe de France), sont tombées de haut contre des Nantaises survoltées. Malgré une salle vide aux trois-quarts, le speaker a réussi à mettre le feu et à transcender les spectateurs derrière leur équipe. Cette défaite précipite un peu plus le TGB vers la Poule de la Mort, avec de moins en moins de réserves de points. Nantes est revenu à égalité aux points (3-3) mais a échoué d’un point à prendre le goal-average particulier. Les Tarbaises, prises à la gorge par la défense agressive de Nantes, n’ont jamais pu mettre leur jeu en place. Au contraire elles ont déjoué, elles ont oublié le collectif et ont trop forcé leurs tirs. Outre cette défaite le coup dur de la soirée, c’est la sortie sur blessure de Pardon.

Nantes prenait le match par le bon bout 8-2 (3ème) et faisait la course en tête 11-5 (4ème). Malgré un rapproché 11-8 (5ème), sur un tir à 3 points de Galliou-Loko, Nantes repartait de plus belle sous l’impulsion de Dewaere 21-10 (7ème). Les Tarbaises réussissaient à limiter les dégâts dans la dernière minute du premier quart-temps 23-16.

Tarbes se révoltait par un 8-0 et passait même devant 23-24 (13ème) mais Nantes réagissait à son tour par un 8-0 et reprenait ses aises 31-24 (17ème), une nouvelle fois sur l’impulsion de Delaere. Encore une fois, Tarbes par Pouye, limitait les dégâts dans la dernière minute 31-28 (20ème).

Mais Nantes ne tremblait pas et repoussait la menace 37-28 (23ème). Tarbes tentait de résister 37-31 (24ème) mais Nantes maintenait l’écart 41-31 (25ème). Galliou-Loko, à 3 points et Résimont, marquaient coup sur coup 41-36 (27ème) mais Nantes répliquait 45-36 (29ème). Halvarsson, meilleure tarbaise de la soirée, marquait un panier bonifié mais Delaere avait le dernier mot 47-39 (30ème).

Résimont entretenait l’espoir d’une remontée 47-41 en marquant d’entrée. Un espoir vite douché par un 8-0 nantais 55-41 (33ème). Nantes venait de prendre le goal-average et survolté, il continuait d’étouffer les Tarbaises par une agressivité décuplée par l’odeur de la victoire. Les Tarbaises continuaient de se précipiter, à l’image de Résimont, qui perdait un ballon de contre et se blessait. Les Nantaises se nourrissaient de ces précipitations pour conserver leur avance 57-45 (35ème), 61-47 (37ème). Mais dans la dernière minute, Tarbes réussissait, (par un panier d’Halvarsson et un tir à 3 points de Galliou-Loko), à préserver d’un point le goal-average 63-52. Puisque le TGB s’était imposé 74-62 au Quai de l’Adour.