Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Municipales Orleix : Présentation du projet de la liste « Orleix énergies citoyennes » menée par Gisèle Verdeil.

jeudi 20 février 2020 par Rédaction

Gisèle Verdeil, tête de liste « Orleix énergies citoyennes » entourée de colistiers a présenté le projet pour les élections municipales.

Pour la tête de liste : « C’est une étape lors d’un scrutin local, car les idées, le projet que l’on veut dessiner pour le mandat qui vient, les actions concrètes que l’on souhaite porter collectivement pour les orleixois, incarnent les valeurs de notre liste et justifient la présence de ce collectif lors de ces élections municipales ».

« Cette campagne, nous l’avons voulu participative, constructive et positive tout en ne cachant pas les inquiétudes qui sont les nôtres sur différents sujets, en tirant les leçons et le bilan du mandat écoulé. Nous l’avons fait en transparence et dans un devoir de vérité pour que chaque orleixois puisse être à niveau d’information et se forger son propre avis. Notre projet pour Orleix est donc porteur des valeurs qui rassemblent ce collectif pour proposer une dynamique de changement, de renouvellement et impulser une énergie nouvelle pour cette commune que nous aimons.

Ce n’est pas une liste de promesses ou une compilation des envies des orleixois visant à satisfaire tout le monde. Il est un fil conducteur réalisable et surtout finançable de choix et de priorités sur des thématiques majeures pour l’avenir de la commune.

Que ce soit en matière de sécurité, d’amélioration du cadre de vie, d’écologie, de services publics, d’éducation, de solidarité, d’inter génération, de développement économique, de gestion des finances publiques, il se veut pragmatique et réaliste pour proposer des actions concrètes aux orleixois, que nous pourrons tenir et réaliser ».

Gisèle Verdeil a ensuite donné quelques exemples de son projet :

« Parmi les enjeux importants et les projets structurants, la création d’un véritable cœur de village est essentielle. Tout d’abord parce qu’Orleix est traversée par cette RN21 accidentogène, véritable barrière entre les différents secteurs et quartiers, qui ont du mal à créer du lien et tisser une identité commune depuis des années. Ensuite parce notre village a besoin d’offrir plus de services publics, commerciaux aux orleixois qui viennent vivre toujours plus nombreux dans notre agréable commune, notamment des familles. Cela doit se faire autour d’un cœur battant qui sera le centre bourg où les habitants pourront se croiser, se retrouver, partager ensemble. Sans volonté de bétonner mais en maintenant des espaces de verdures avec des jardins partagés et une ferme pédagogique pour cultiver nos racines agricoles qu’il faut transmettre à notre jeunesse.

Aussi, notre collectif porte la volonté de réhabiliter l’ancien presbytère, pour en faire un habitat partagé à destination de nos seniors. Souvent, à cause de leur maison inadaptée, trop isolée mais aussi de l’éloignement de leurs familles, de nombreuses personnes âgées sont contraintes de partir en EHPAD alors qu’elles ne sont pas dépendantes.

Rénovation de la salle des fêtes avec l’ambition d’en faire un bâtiment basse consommation, responsable et autonome, exemplaire en matière énergétique.

Bien évidemment il y a tout le volet de proximité avec les habitants, les besoins du quotidien en matière de voiries, d’embellissement, d’amélioration du cadre vie, de sécurité. Une priorité sera donnée au quartier du Bois Sibat, car il a été trop longtemps oublié et des travaux y sont nécessaires pour le mieux vivre de ses habitants. Il faudra aussi se battre pour la sécurisation de la RN 21, en mobilisant les services de l’Etat pour des réponses concrètes à cette voie trop dangereuse et accidentogène ».

Les projets qu’il faudra porter et défendre au sein de l’espace communautaire. Orleix fait partie du Grand Tarbes depuis 2004 avec une zone commerciale et artisanale d’intérêt communautaire. Nous savons aujourd’hui combien les enjeux se jouent à l’échelon communautaire dans un territoire encore plus vaste depuis 2017 avec la création de l’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées. Notre commune, au nord est de l’agglomération, dans un axe stratégique d’entrée d’agglomération, n’a pourtant pas bénéficié de soutien et de subventions pour ses projets ces dernières années. Il sera donc primordial de faire entendre notre voix afin qu’Orleix soit plus écoutée et pris en considération, sans avoir à rougir ou à se sentir trop petit pour aller négocier auprès de celle ou celui qui sera aux commandes de cet outil de coopération intercommunale après les élections.

Ainsi, nous défendrons l’implantation d’un équipement sportif et culturel d’intérêt communautaire pour répondre aux besoins des communes du nord-est de l’agglomération. Nous comptons de nombreuses associations sportives ou culturelles qui sont une richesse pour nos territoires. A Orleix, les associations font un travail formidable de lien entre les habitants et méritent d’avoir des locaux et équipements à la hauteur de l’énergie fournie par les bénévoles, que ce soit pour la pratique sportive, l’éveil culturel ou le développement personnel et artistique.

En matière d’emplois, de soutien au TPE-PME, au commerce et à l’artisanat, nous nous battrons pour que notre zone commerciale et artisanale puisse se développer autour de notre hypermarché, en proposant une cité artisanale. Ceci avec des locaux adaptés pour accueillir de nouvelles activités en valorisant les savoir-faire locaux et en accompagnant tous les talents qui veulent entreprendre, créer leur activité, se lancer. L’agglomération TLP devra jouer son rôle de développeur économique et enfin s’occuper de cet espace en favorisant de nouvelles perspectives, avec la commune et ses élus, pour contribuer à l’attractivité et la diversification de notre zone ».

 

La tête de liste s’est exprimée sur les nombreuses attaques de ces dernières semaines.

 

« Notre liste a fait l’objet de nombreuses attaques, remettant en cause la sincérité des chiffres budgétaires et des inquiétudes fondées que nous avons mis au jour dans cette campagne. Cette volonté de certains adversaires, de faire preuve d’agressivité, d’irrespect, voire de salir l’intégrité de concurrents qui peuvent s’opposer et avoir une vision différente des choses, ne fait pas partie de la conception que notre liste se fait de la vie publique et politique.

Il est normal et sain dans une campagne électorale de faire un inventaire sur le bilan du mandat écoulé. Le débat d’idées doit être respectueux des personnes mais sincère, nourri de propositions constructives pour l’avenir. Notre responsabilité est donc de porter publiquement cette question essentielle de la bonne gestion de l’argent public. Alors, pour mettre fin à ce type d’insinuations qui ne grandissent pas le débat démocratique et parce que nous avons confiance en la capacité de chaque orleixois, à se faire son propre avis, nous avons décidé de publier sur notre site internet, tous les documents de synthèse officiels, financiers et budgétaires émanant de la direction générale des finances publiques. Nos concitoyens pourront ainsi consulter les comptes en ligne de 2014 à 2018 et les télécharger. Chaque orleixois, comme nous, dispose de toutes les compétences citoyennes pour s’apercevoir des différences évidentes depuis 2014 et des dégradations telles l’endettement ou la capacité d’investissements. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase de cette campagne et nous continuerons à tenir notre cap avec envie, énergie et détermination pour que le changement soit une réalité à Orleix. Ce renouvellement, nous voulons en être collectivement le moteur autour de ce projet de rassemblement, des idées, des projets, plus que des égos ou des enjeux de pouvoir. Notre village et ses habitants méritent un nouveau souffle avec des compétences qui s’engagent pour défendre ses intérêts et j’espère que cette volonté qui est la nôtre sera partagée par une majorité d’orleixois le 15 mars prochain.