Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes : Reconstruire un Stade ou reconstruire un grand club ?

vendredi 14 février 2020 par Rédaction

En cette période d’élections municipales à Tarbes, les promesses fleurissent au niveau sportif, avec des projets coûteux de rénovation de Trélut en détruisant la piste d’athlétisme. Mais la priorité, l’urgence même, c’est quel avenir pour le rugby tarbais et bigourdan qui sont étroitement liés. Le Stado-TPR est à un tournant historique. Soit le club se renforce, sous l’impulsion des collectivités et des partenaires historiques qui s’engagent, sur un projet de trois ans, pour enclencher un effet économique boule de neige. C’est le moment maintenant et pas dans trois mois, car ce sera peut-être trop tard. Le club vient de recevoir l’aval de la DNACG sur sa gestion financière 2019-2020. L’urgence, c’est de boucler au plus vite le budget prévisionnel de la saison en cours pour ne pas connaître des difficultés au mois de juin. Le club est redevenu sain financièrement, au prix d’un budget limité et d’économies d’échelles sur les salaires. Malgré tout, Tarbes possède une équipe jeune, talentueuse mais surtout dotée d’un état d’esprit remarquable, ce qui n’était pas toujours le cas dans le passé. Ce Groupe doit être conservé à tout prix et renforcé sur quatre ou cinq postes pour reconstruire un grand club. Il ne faut pas refaire les mêmes erreurs que par le passé, où dans l’incertitude, les meilleurs joueurs ont quitté le club à l’intersaison. Avant de penser à reconstruire un Stade, l’urgence est de sauver un club qui, faute de moyens, va être obligé d’abandonner son statut professionnel et par là même, sa Formation qui bénéficie à tous les autres clubs du Département, à commencer par Bagnères et Lannemezan. A quoi bon un nouveau Stade, s’il n’y a plus un club professionnel pour y jouer ?

Jean-Jacques Lasserre