Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes-Lannemezan, samedi à 19h00 à Trélut

jeudi 13 février 2020 par Rédaction

Le Derby des vieilles rancunes

La rancœur* d’une fusion forcée, vieille de vingt ans, n’a pas été digérée par les Lannemezanais et comme dans les brouilles, de famille ou de voisinage, elles persistent, sans que tous en connaissent bien les causes. Beaucoup des belligérants, à l’exception de quelques dirigeants et de vieux supporters, sont trop jeunes pour avoir vécu cette période. Mais son souvenir s’est transmis dans les familles du Nébouzan, au fil des générations et de l’Ecole de Rugby. Nous ne remuerons pas le couteau dans la plaie et notre intention n’est pas de jeter de l’huile sur le feu, au moment où le rugby bigourdan devrait s’unir s’il veut survivre, au lieu de se quereller sur des histoires vieilles de vingt ans. Nous évoquons cette rancœur parce qu’elle fait la force de Lannemezan et que les joueurs s’en servent pour se surpasser. Pour eux, ce Derby a une histoire. Ce n’est pas un simple derby comme contre Bagnères, c’est le derby contre le frère ennemi. De plus, la majorité des joueurs du Plateau, sont passés par le Centre de Formation de Tarbes et beaucoup ont même évolué en équipe première. D’où, une volonté d’âme supplémentaire qui, ajoutée à la rancœur historique, fait du CAL une équipe redoutable quand elle joue contre Tarbes. Sans oublier que cette équipe, composée de vieux briscards, connaît toutes les astuces pour déstabiliser ses adversaires et abuse, contre Tarbes en particulier, des provocations de tous genres.

*La rancœur, ou la rancune, se rapproche de la vengeance, avec une volonté de punir celui ou celle qui a provoqué l’injustice, la déception ou l’humiliation. Cette colère peut durer de nombreuses années et engendrer des conséquences notables sur le bien-être, l’état psychologique, et les relations avec les autres.

De solides sixièmes en quête d’exploit

Forts de leur solide sixième place, à deux points de Mauléon et avec sept points d’avance sur Fleurance, les Lannemezanais viennent à Trélut sans la pression du résultat. S’ils gagnent, c’est un exploit et s’ils perdent, ce sera logique face à un club « pro », qui s’entraîne tous les jours… Ce qui les rend plus dangereux encore pour les Tarbais qui eux, auront toute la pression du résultat sur les épaules et n’ont pas droit à l’erreur, s’ils veulent rester au contact de Blagnac qui va à Oloron. Le CAL, sur ses huit victoires, en a remporté deux en déplacements à Mauléon (12-15) et à Bagnères (21-27) et six à François-Sarrat contre Tarbes (28-16), Oloron (24-19), Pamiers (31-13), Graulhet (46-6), Fleurance (20-16) et Mauléon (33-24). Les Lannemezanais se sont inclinés deux fois à domicile contre Blagnac (16-26) et Saint-Sulpice (15-21) et ont perdu cinq fois à Saint-Sulpice (33-6), à Fleurance (16-15), à Lavaur (17-12), à Albi (55-0) et à Blagnac (42-10). Par contre Lannemezan a perdu pour neuf mois Christophe Dasque (fracture de la hanche), son leader de vestiaire et de terrain qui, en plus, porte son équipe par son jeu au pied et par son talent de buteur toutes distances.

Effectif 2019-2020

Pilier

Bekada Belhaouari : 29 ans, 1,90 m, 145 kg, passé par Strasbourg, Blagnac, Valence, Castanet (14 matchs, 9 titularisations)

Nicolas Gabarre : 33 ans, 1,84 m, 98 kg, (11 matchs, 5 titularisations)

Anthony Granja : 28 ans, 1,81 m, 109 kg, (10 matchs, 4 titularisations)

Lasha Mirtskulava : 30 ans, 1,80 m, 111 kg, passé par les Espoirs de Tarbes, (11 matchs, 7 titularisations)

Simon Rixens : 27 ans, 1,76 m, 106 kg, (14 matchs, 5 titularisations)

Hugo Soutric : 26 ans, 1,88 m, 110 kg (passé par Tarbes)

Talonneur

Cédric Rouch : 25 ans, 1,78 m, 95 kg, (14 matchs, 10 titularisations)

Jean-Rémy Tourreau : 30 ans, 1,80 m, 115 kg, Passé par Tarbes, Blagnac, Aubenas, (12 matchs, 5 titularisations)

Maxime Benhamou : Espoirs, (1 remplacement à Blagnac)

Deuxième ligne

David Daste : 34 ans, 1,96 m, 108 kg, (14 matchs, 10 titularisations)

Sébastien Pettigiani : 39 ans, 1,98 m, 115 kg, passé par Tarbes, Bagnères, Lourdes, Narbonne, USAP, (14 matchs, 11 titularisations)

Lamine Sylla : 24 ans, 1,95 m, 101 kg, (passé par Limoges)

Jaco Willemse : Afrique du Sud, 24 ans, 2,00 m, 126 kg, (15 matchs, 9 titularisations)

Troisième ligne

David Bonnecarrere : 31 ans, 1,85 m, 92 kg, passé par Tarbes et Bagnères, (15 matchs, 11 titularisations)

Dany Cazorla : 30 ans, 1,82 m, 100 kg, passé par Tarbes et Bagnères, (12 matchs, 11 titularisations)

Emmanuel Herbin : 36 ans, 2,03 m, 99 kg, passé Tarbes, Strasbourg et Lourdes, (12 matchs, 5 titularisations)

Thibaud Paris : 24 ans, 1,86 m, 95 kg, passé par Tarbes, (13 matchs, 9 titularisations)

Thomas Rojo : 29 ans, 1,86 m, 101 kg, (15 matchs, 9 titularisations)

Demis

Yohan Anel (m) : 27 ans, 1,78 m, 80 kg, passé par Saint-Jean d’Angely, (10 matchs, 8 titularisations)

Damien Dupuy (m) : 26 ans, 1,77 m, 70 kg, passé par Bagnères, (15 matchs, 12 titularisations)

Samuel Mesure (m) : 22 ans, 1,72 m, 73 kg, (1 remplacement contre Mauléon)

Séré-Peyrigain (o) : 31 ans, 1,74 m, 80 kg, passé par Oloron, (11 matchs, 10 titularisations)

Christophe Dasque : 33 ans, 1,88 m, 92 kg, passé par Tarbes, Bagnères, (12 matchs, 11 titularisations)

Trois-quarts

Roch Aguerre : 23 ans, 1,80 m, 76 kg, (10 matchs, 6 titularisations)

Mesake Baisagale : Fidji, 27 ans, 1,72 m, 92 kg, passé par Valence, (12 matchs, 11 titularisations)

Pierre Belzunce : international espagnol, 33 ans, 1,74 m, 72 kg, passé par Colomiers, (12 matchs, 9 titularisations)

Neil Bester : Afrique du Sud, 27 ans, 1,80 m, 93 kg, passé par Rodez, Limoges, Aubenas et Espoirs Aurillac, (8 matchs, 7 titularisations)

Mathieu Ducau : international allemand, 25 ans, 1,92 m, 98 kg, passé par Tarbes, (14 matchs, 11 titularisations)

Romain Laffitte : 31 ans, 1,78 m, 87 kg, passé par Saint-Junien, (13 matchs, 11 titularisations)

Matias Martiello : 24 ans, 1,82 m, 88 kg, (8 matchs, 6 titularisations)

Arthur Pichon : Espoir, (2 matchs, 1 titularisation)

Adam Ratcliffe : Nouvelle-Zélande, 23 ans, 1,74 m, 83 kg, (2 matchs, 2 titularisations)

Yanaël Hadet : Espoir, 1 remplacement à Saint-Sulpice

Jean-Jacques Lasserre