Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Les 5 conseillers départementaux tarbais figurant sur la liste de Gérard Trémège mettent en avant l’intérêt des collaborations entre le département et la ville de Tarbes

mercredi 5 février 2020 par Rédaction

Ce mercredi matin, cinq des conseillers départementaux de la ville de Tarbes figurant sur la liste “Tarbes Horizon 2020 ” ont tenu un point-presse pour dire tout l’intérêt qu’il y a à nouer des coopérations entre la municipalité tarbaise et le département, et plus largement avec les collectivités territoriales comme la CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées et la région Occitanie.

 

*************

 

Gilles Craspay : “Sur la liste de Gérard Trémège, “Tarbes Horizon 2030”, figurent 5 conseillers départementaux représentant les 3 cantons de la ville de Tarbes.

Pour Gilles Craspay, cela est important car aujourd’hui la quasi totalité des grands projets et des politiques générales se construisent en partenariat. Le premier partenaire de la mairie de Tarbes et de la municipalité c’est le conseil départemental. Les politiques partenariales se construisent évidemment avec les partenaires institutionnels pour monter les grands projets : l’Etat, le conseil régional, le conseil départemental. C’est important de faire remarquer aux électeurs que dans le cadre futur de la mise en place de ces grands projets, sur la liste de Gérard Trémège nous sommes 5 conseillers départementaux. A ce titre nous représentons la totalité des 3 cantons de la ville de Tarbes. A nous 5, nous représentons aussi la totalité des politiques portées par le conseil départemental, siégeant dans les différentes commissions de cette institution. Je vous donnerai un exemple avant de laisser la parole à mes collègues. Dans mon domaine municipal, si je prends l’école Théophile Gautier c’est un établissement qui partage la restauration scolaire avec le collège Massey. L’école Théophile Gautier est sous l’égide de la mairie de Tarbes, le collège Massey sous celle du conseil départemental. Cela fluidifie le fonctionnement. Depuis quelques années, des projets ont pris une ampleur collective. Je pense à Ambitions Pyrénées mise en oeuvre et qui est co-pilotée par le conseil départemental, la mairie de Tarbes, la communauté d’agglomération, les chambres consulaires, qui recouvre tout le spectre politique, institutionnel et administratif. Aujourd’hui c’est important de renforcer ce lien entre les différentes collectivités”.


Andrée Doubrère : “Je suis heureuse de pouvoir vous dire les raisons pour lesquelles on se réengage au côté de Gérard Trémège. Tout le monde le reconnaît, Gérard Trémège est un bâtisseur mais c’est aussi quelqu’un qui a le souci permanent de l’humain. En 2001, il m’a confié la politique sociale au travers du centre communal d’action sociale de la ville de Tarbes. Nous avons essayé de déployer tous ses services au maximum pour répondre aux attentes de nos concitoyens. Ayant eu la chance d’être élue en 2015 au département et me retrouvant vice-présidente de la commission des politiques sociales du département, vous comprendrez combien c’est non seulement intéressant, agréable et c’est un véritable confort de travail parce qu’aujourd’hui il faut vraiment un travail partenarial renforcé pour répondre aux attentes de nos concitoyens, que ce soit des jeunes, des jeunes mamans seules, des couples, des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap. Il y a un partenariat entre les professionnels du centre communal d’action sociale et les professionnels du département. Ce champ social très vaste comprend des projets. Un que nous sommes en train de co-construire ensemble ville de Tarbes et département, c’est la future maison des aînés et des aidants qui sera implantée chemin Mauhourat. Il y a de la population vieillissante sur notre département mais aussi sur notre ville. Il faut répondre aujourd’hui à ces populations. D’où l’intérêt que demain Gérard Trémège soit réélu maire de Tarbes et que nous restions aussi conseiller départemental. La politique de la ville c’est important aussi parce que c’est une politique volontariste du département. Le GIP Politique de la ville composé de l’Etat et de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées dont Gérard Trémège est également le président concerne 4 quartiers prioritaires. Le pilier essentiel retenu c’est l’emploi et en particulier le combat mené avec les jeunes, repérer les jeunes invisibles avec des éducateurs dans tous les quartiers. Là encore, je le répète, il y a un partenariat très étroit entre la ville de Tarbes, l’Etat et le département. Voilà des exemples concrets dont bénéficie la ville de Tarbes. On ne peut qu’espérer que Gérard Trémège soit réélu et que nous continuions à ses côtés, forts de tout ce que les services du département peuvent nous apporter”.


Laurence Ancien a fait observer qu’en rencontrant les responsables des associations, on s’est rendu compte que l’homme de la situation c’était Gérard Trémège.


Frédéric Laval : “Je suis conseiller départemental depuis 2001. J’ai été élu en même temps que Gérard Trémège était élu maire de Tarbes. Depuis que je suis à Tarbes, la ville, grise et triste à mon arrivée, a pris de la couleur et a un dynamisme qu’elle n’avait pas auparavant”. La suite avec l’audio ci-dessous :



David Larrazabal donne des exemples des collaborations département/ville de Tarbes (audio ci-dessous)