Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Municipales à Orleix : Gisèle Verdeil, candidate

mardi 7 janvier 2020 par Rédaction

C’est en présence de membres de son équipe que la première adjointe du maire sortant s’est adressée à la presse pour annoncer sa candidature pour les municipales de mars prochain. Elle conduit la liste’’ Orleix Energies Citoyennes’’ avec la volonté et l’ambition d’impulser une énergie nouvelle.

 

Après avoir présenté ses vœux, elle s’est expliquée : « Depuis plusieurs semaines, nous avons initié une démarche citoyenne dans le cadre des élections municipales qui seront un moment démocratique important pour nos territoires et nos communes. Le maire sortant ne se représentant pas, c’est une étape de bilan et de renouvellement qui s’offre à nous.

Notre liste’’ Orleix Energies Citoyennes’’ porte cette volonté, cette envie, cette ambition partagée de construire pour les orleixois l’avenir de notre commune. Orleix a grandi au fil des années avec beaucoup de nouvelles familles qui ont fait le choix de venir vivre dans notre village.

La liste que je conduis est constituée d’hommes et de femmes de toutes générations, de tous horizons représentant tous nos quartiers.

Les 19 membres qui forment notre liste ont des compétences, de l’expérience, un engagement dans le monde associatif, sportif, culturel, éducatif. Ils sont en activité dans certains secteurs, ce sont des retraités actifs et dynamiques, nous représentons la diversité d’Orleix.

Nous avons commencé à aller à la rencontre des habitants pour présenter notre volonté et cette envie qui nous anime et proposer une approche et une autre méthode, car nos concitoyens sont demandeurs de plus de démocratie participative et d’être associés à la vie de la commune avec plus de proximité. Le maire et les élus locaux doivent toujours être à l’écoute des citoyens et entendre leurs besoins.

Au travers du projet que nous allons présenter dans les semaines à venir nous voulons que les orleixois participent et fassent entendre leur voix. Nous allons continuer ce travail de terrain pour co-construire ce projet et définir les grands enjeux : le développement de notre commune, son attractivité, l’emploi, le soutien aux artisans, le soutien aux commerçants, son dynamisme économique etc.… »

 

“Orleix une commune unique en France” :

 

« Pour une commune de 2 200 habitants, Orleix est propriétaire d’un équipement commercial important et de mètres carrés commerciaux. Raison pour laquelle j’ai tenu faire cette conférence de presse ici au cœur de la galerie marchande du Leclerc, car cet équipement nous rend différent et demande une exigence de résultats dans sa gestion et son bon fonctionnement. Cet équipement acquis il y a plus de 25 ans est devenu un véritable patrimoine commercial.

Il a fallu se battre pour le conserver, pour le rénover. Ce qu’il rapporte sert à dégager de l’auto financement pour bien d’autres projets à Orleix », indique la candidate.

 

Divergence sur le dossier Leclerc : « Ces derniers mois, j’ai tiré la sonnette d’alarme lors des conseils municipaux et aussi lors de réunions de travail entre élus. La dernière négociation avec l’enseigne Leclerc validée par une courte majorité d’élus du conseil municipal n’a pas été assez à l’avantage de la commune, nous avons perdu de l’argent, plus de 120 000€ de loyer annuel en plus des lourds investissements et du recours continu à l’emprunt qui sont inquiétants. Il fallait bien sûr rénover ce bâtiment, pour la sécurité d’abord mais aussi pour le rendre plus attractif. J’y ai travaillé avec énergie sur le 2ème mandat, j’ai même jusqu’en 2016 présidé la commission Leclerc avant que le maire décide de reprendre la main à cause de la divergence que nous avons sur ce dossier.

Oui je considère que nous avons fait trop de concessions financières à Leclerc et validé une seconde négociation perdante pour la commune. La première proposition que nous avons négociée pendant 8 mois était meilleure. Sur les 20 prochaines années, ces pertes sèches vont se ressentir sur le budget d’Orleix et je ne veux pas que nous arrêtions d’investir pour les besoins du quotidien ou recourir toujours à l’emprunt. Il faudra remettre à plat ce sujet c’est majeur. »

 

Gisèle Verdeil poursuit et rétablit la vérité : «  Je vais évacuer un mensonge qui circule, je n’ai jamais voulu vendre cet équipement ni solder le patrimoine commercial. C’est moi qui était à Paris en 2014 aux cotés des représentants de Leclerc devant la CNAC pour défendre le projet d’extension et de rénovation de notre zone commerciale et ceci quand tous les autres élus du Grand Tarbes, son président de l’époque en tête avec l’ancien député déroulaient le tapis rouge pour Auchan et tous savaient que si Auchan arrivait sur l’agglomération c’était la mort annoncée de l’hyper marché d’Orleix donc des emplois, une casse humaine et financière, tout comme à Laloubère Patrick Vignes le maire a porté le même combat.

J’ai défendu notre équipement et j’ai toujours été défavorable à la vente de celui-ci. Il ne faut pas confondre vente des terrains publics et privés autour du Leclerc pour faire venir d’autres commerces et offrir plus de services aux orleixois et vendre les mètres carrés commerciaux qui appartiennent à la commune et qui sont la garantie de garder un hypermarché. Ceux qui véhiculent cela mentent à la population. 

 Si un jour la vente de cet équipement se posait pour X raisons, je m’engage à ce que soit les orleixois qui décident par le vote d’un référendum local, le choix leur revient. »

 

« Notre commune a des atouts qui doivent être valorisés.

Ces dernières années nous n’avons eu aucune subvention pour nos projets alors que nous faisons partie de l’espace communautaire et que pourtant notre zone commerciale est d’intérêt communautaire. Cela doit changer ».

 

 Pour conclure elle précise : Notre collectif est porteur d’une véritable envie de construire différemment pour Orleix. Nous voulons qu’une nouvelle dynamique voie le jour. Notre projet et nos propositions iront dans ce sens ».

 

Nicole Lafourcade