Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

LFB : Tarbes-Charnay, dimanche 5 janvier à 15h30 au Quai de l’Adour

samedi 4 janvier 2020 par Rédaction

Un mach charnière capital

Le TGB, après avoir mangé son pain noir contre les six « gros », retrouve une équipe qui fait partie des six équipes qui luttent, dans le bas de tableau, pour éviter les Play-Downs. Une victoire est donc capitale, d’abord pour espérer disputer les Play-Offs, mais aussi pour marquer des points qui compteront dans la Poule de la mort. Pour l’instant, les Tarbaises ont respecté leur tableau de marche en disposant de leurs adversaires directs Landerneau (67-60), Villeneuve d’Ascq (68-62) et Nantes (74-62). Mais contre les « gros », les Tarbaises n’ont pas assuré leur rang et restent sur cinq défaites consécutives, dont trois lourdes à Lyon (90-51), contre Bourges (58-81) et à Basket-Landes (89-45). Depuis, les Bigourdanes se sont reprises en poussant Montpellier à la prolongation (75-83) et en s’inclinant d’un souffle à Roche-Vendée (74-73). Deux défaites qui auraient pu être des victoires, avec un brin de chance ou un peu plus de maîtrise.

Un match piège

La réception de Charnay, au lendemain des Fêtes de fin d’année, a tout du match piège par excellence. D’abord, c’est un match de reprise, ce qui n’est jamais évident et encore moins en ces circonstances festives. Ensuite parce que l’adversaire n’est autre que l’avant dernier de la LFB avec deux victoires au compteur pour sept défaites. Mais surtout parce que les résultats du promu sont trompeurs malgré ces sept matchs perdus. Car hormis un – 38 contre Basket-Landes (96-58), Charnay a plutôt bien résisté notamment contre autres « gros » ; à Montpellier (67-59), contre Bourges (70-77), à Roche-Vendée (83-80), puis contre Saint-Amand (62-67), Villeneuve d’Ascq (58-67) et à Landerneau (70-60). Les Bourguignonnes se sont imposées contre Charleville-Mézières (81-73) et juste avant la trêve à Nantes (69-80). Des résultats qui montrent que cette équipe ne lâche jamais rien, à l’exception du voyage dans les Landes.

Un effectif remanié de moitié

Le Promu, qui a perdu Johanna Cortinovis (retraite), Laure Belleville (retraite), Irma Rahmanovic (Feytiat NF1), Mélanie Devaux et Chloé Mantelin (Reims L2), s’est renforcé à l’intersaison avec les arrivées des Américaines Jordan Moore (Université du Texas), Jade Johnson-Walker (Lefkadas, en Grèce), de la Nigériane Promise Amukamara (Satu Mare, Roumanie), de Pauline Lithard (Landerneau) et de Manuella Hatchi (Reze). Un effectif remanié depuis, avec le départ de Johnson-Walker remplacée, après cinq journées, par l’expérimentée Kristen Mann et l’arrivée de Tea Milardovic (Pitzemburg, Belgique), comme joker médical de Jeanneaux. Laeticia Guapo, Sixtine Macquet, Roxane Jeanneaux et Prescillia Lezin, sont restées au club auprès du coach Mathieu Chauvet (Meilleur entraîneur LFB avec Toulouse en 2013).

L’effectif 2019-2020

Poste 1

N° 11 Pauline Lithard : Internationale U17, U18, 25 ans, 1,64 m. (10,6 points de moyenne, records 21 points, 4/6 à 2 points, 5 doubles)

N° 0 Romane Jeanneaux : Internationale U18, 19 ans. (3,5 points de moyenne en 4 matchs, record 6 points, 2/2 à 3 points)

N°5 Tea Milardovic : Internationale croate, 30 ans, 1,76 m. (2,75 points de moyenne en 4 matchs, record 6 points)

Poste 2

N° 10 Promise Amukamara : Internationale nigériane, 26 ans, 1,73 m. (11,33 points de moyenne, records 21 points, 3/5 à 3 points, 9 rebonds, 5 doubles)

N° 12 Laeticia Guapo : Internationale U20, 24 ans, 1,82 m. (13,33 points et 6,2 rebonds de moyenne, records 2 x 20 points, 9 rebonds, 7 doubles)

N° 20 Manuela Hatchi : 25 ans, 1,74 m. (3,75 points en 4 matchs, records 10 points, 2/2 à 3 points)

Poste 3

N° 9 Priscillia Lezin : 22 ans, 1,82 m (2,3 points de moyenne, record 10 points)

Poste 3-4

N° 44 Kristen Mann : USA, 36 ans, 1,86 m (7,25 points de moyenne en 4 matchs, record 14 points, 2/5 à 3 points, 2 x 6 rebonds)

Poste 4

N° 7 Ludivine Marie : 21 ans, 1,88 m. (2,11 points, records 8 points, 2/4 à 3 points)

Poste 5

N° 22 Jordan Moore : USA, 23 ans, 1,91 m. (13,7 points de moyenne, records 24 points, 14 rebonds, 7 doubles, 1 double-double) 

 N° 13 Sixtine Macquet : Internationale U18, 19 ans, 1,96 m. (3,75 points de moyenne, record 12 points)