Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Inauguration du nouveau bâtiment du centre d’action médico-social précoce des Hautes Pyrénées

mercredi 11 décembre 2019 par Rédaction

Auparavant implanté rue Blaise Pascal à Tarbes, le nouveau bâtiment du centre d’action médico-social précoce des Hautes Pyrénées se trouve désormais sur le site de l’arsenal, au 13 rue de la chaudronnerie. Son inauguration a eu lieu hier mardi.

Autour du directeur Ronald Corring, étaient présents Gérard Trémège, maire de Tarbes, Andrée Doubrère, conseillère départementale représentant le président Pélieu, Marie -Line Pujazon, déléguée départementale de l’ARS, et les personnels du centre.

Ce centre est destiné à tous les enfants de 0 à 3 ans du département qui connaissent des difficultés dans leur évolution. Les anciens locaux devenant trop petits, n’avaient pas de parking pour les parents, avec une accessibilité moyenne . Ce nouveau centre qui a ouvert en septembre dernier est plus fonctionnel avec des espaces confortables pour accueillir les familles, plus grand, mieux disposé, avec une petite cour extérieure aménagée pour les enfants.

Le centre est composé de nombreux médecins : psychomotriciens, psychologues, pédiatres, pédopsychiatres, puéricultrices et orthophonistes.

Le directeur a souligné que c’était l’aboutissement de beaucoup de temps et d’énergie. Il a remercié toutes les personnes qui se sont impliquées dans ce projet.

Le maire de Tarbes s’est dit heureux d’être présent à l’inauguration de ces nouveaux locaux qui pour lui sont une réelle réussite.

La représentante de l’ARS a souligné que c’était un outil magnifique et que c’était une vraie richesse qu’un tel projet soit porté par le GIP et un ensemble de professionnels. « Ce lieu est exemplaire ».

Ont participé à l’élaboration de ce projet porté par le GIP de nombreux médecins du centre hospitalier de Bigorre, des hôpitaux de Lannemezan, de l’ADAPEI des Hautes-Pyrénées, d’ASEI (agir, soigner, éduquer, insérer) et de l’ARSEAA (association régionale pour la sauvegarde de l’enfant, l’adolescent, l’adulte). L’ARS est le principal financeur. 

Nicole Lafourcade