Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

‘’Tarbes citoyenne écologique et solidaire’’ : la Gauche unie derrière Hervé Charles et Rebecca Caley

jeudi 5 décembre 2019 par Rédaction

Hier, “Tarbes citoyenne écologique et solidaire” a présenté les deux têtes de liste.

Suite à l’assemblée générale des adhérents qui s’est tenue jeudi dernier, un binôme a été élu : Hervé Charles, 45 ans, directeur d’école en numéro 1 et Rebecca Caley, 60 ans numéro 2, médecin à la médecine du travail, ainsi que 6 autres candidats qui seront sur la liste : Claire Tareau, Henri Lourdou, Christophe Cavaillès, Fabienne Lachaud, Laurent Rouget et Cathy Laüt .

Le numéro 1 de la liste Hervé Charles a indiqué que le travail continue, de même que la constitution de la liste ainsi que l’élaboration du programme et que cela faisait un an que tous travaillent ensemble.

« Notre méthode de travail se retrouvera aussi dans les réunions publiques, la première va se dérouler le 11 décembre prochain à la salle Hexagone quartier Solazur pour parler de démocratie et de participation, enjeu de cette campagne. Ce ne sera pas le type de réunion où quelqu’un qui sait tout sera assis derrière un pupitre et récitera sa leçon à des citoyens qui seront venus pour l’écouter. Notre idée c’est de faire participer au maximum les tarbais, laisser la parole aux tarbais, il n’y aura pas chez nous des personnes omnipotentes qui détiennent tout le savoir faire ».

Sur la liste ’Tarbes citoyenne écologique et solidaire’’, ne figureront que des tarbais, des gens qui habitent Tarbes, qui travaillent à Tarbes ou qui ont travaillé à Tarbes (comme les retraités).

Hervé Charles poursuit : « Nous sommes très attentifs à la politique municipale, à la vie de tous les jours. Quand un magasin ferme, quand un bar ferme en centre ville, nous sommes directement impactés. Nous faisons appel à notre vécu pour construire notre liste. Pas de professionnels de la politique, ‘’des vrais gens’’, pas d’omnipotence mais des savoir-faire et des compétences partagés.

Nous sommes une liste avec 5 partis de Gauche regroupés, la seule liste de Gauche ou la seule à s’assumer comme tel. Avec le mercato dans les autres listes, il suffit d’être opposant à Trémège pour se déclarer de Gauche, ou il y a des gens qui ne sont pas très à l’aise d’être sur une liste de droite alors ils se disent de Gauche. Aucun des candidats de notre liste n’ été approché par d’autre liste auparavant, ils y sont bien, ils y sont depuis longtemps et n’ont pas l’intention d’en bouger. On a vu que les candidats sont interchangeables, on se passe les candidats d’une liste à l’autre et cela a des conséquences sur le programme car derrière il y a force de conviction et de cohérence. »

Pour Rebecca Caley, il y a une précarité évidente et que l’on ne veut pas voir et qui va au-delà d’une précarité monétaire,’Tarbes citoyenne écologique et solidaire’’ veut s’y intéresser. Elle a indiqué que ce n’était pas une professionnelle de la politique, « on a entendu ici et là qu’il fallait avoir des compétences, un parcours et on insiste beaucoup là-dessus du coup ça nous mettrait presque en difficulté à se dire bien oui qui nous autorise à ? Et bien oui on s’autorise à penser que l’on peut faire quelque chose pour Tarbes.  »


Nicole Lafourcade