Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Municipales : les premières propositions de la liste Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire pour les élections municipales

jeudi 21 novembre 2019 par Rédaction

Les premières propositions de la liste Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire pour les élections municipales ont été présentées lundi en fin d’après midi.

 

En préambule, Hervé Charles fait remarquer que les propositions sont présentées avant la liste et la tête de liste, il a indiqué que cela était voulu car il est très important pour eux de mettre en avant le travail collégial qui a commencé il y a à peu près un an.

La liste Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire est un rassemblement de partis de Gauche et de citoyens, et l’idée est de montrer leur attachement à ce travail collégial et qu’ils ne croient pas du tout à un homme providentiel ou un maire qui décide de tout, tout seul et qui aurait connaissance de tout.

Il a ensuite indiqué qu’ils ont travaillé sur différents thèmes ; qu’ils sont allés à la rencontre des tarbais et des acteurs locaux, ce qui a permis de faire émerger quelques propositions et qu’ils comptaient toujours aller à la rencontre de la population.

 

« Le 9 novembre dernier, nous avons fait une journée de travail où nous avons dégagé des propositions, cette méthode est très importante car elle montre la façon dont on envisage de faire de la politique et comment on mènera les affaires de la mairie dans quelques mois. C’est une méthode de rassemblement, de discussions, de confrontations d’idées, de débats. Tout cela part du constat que la ville ne va pas bien et comment on peut faire pour rectifier tout cela. Dans la municipalité actuelle, il y a une absence de vision de la politique actuelle, on a l’impression que tout est géré au jour le jour, au coup par coup et qu’il n’y a pas de vision politique qui permet un vrai débat serein. Sur la cohérence de notre programme, tout est dans le nom que l’on a choisi’’ Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire’’. Nous pensons que l’écologie et la solidarité vont ensemble et tout cela chapoté par la citoyenneté et notre question comment faire participer au maximum les tarbais à la conduite municipale, aux décisions et aux visions de la mairie ».

 

Rebecca enchaine sur la démocratie participative : « Nous y tenons, nous voulons mettre en place des assemblées ou des conseils dans chaque quartier et ou il sera permis à tous de pouvoir participer notamment au travers de tirage au sort. Nous voulons un service municipal dédié aux démarches participatives. Il faut y mettre les moyens et s’y engager, nous proposerons un adjoint à la démocratie participative. Les élus, les citoyens seront formés aux démarches participatives. Pour cela il faut un lieu et ce sera la mairie, la mairie sera un lieu ouvert où les élus seront accessibles et nous ouvrirons une maison commune. Les élus de l’opposition seront respectés, respectés dans leurs propositions et de contre pouvoir pour une démocratie locale et constructive. La construction de notre projet pour Tarbes est déjà participative  ».

 

Henri Lourdou poursuit avec la mobilité : « Là aussi on part d’un constat, aujourd’hui sur Tarbes il y a un usage croissant de l’automobile, des épisodes de pollution de l’air qui se répètent, un sentiment d’insécurité lié à la vitesse automobile alors que Tarbes est particulièrement adapté aux mobilités actives à pied ou à vélo. A notre avis aussi les transports collectifs sont sous utilisés car ils ne sont pas adaptés aux besoins. Nous avons dégagé 3 axes prioritaires : que les piétons et les personnes à mobilité réduite retrouvent toute leur place dans la ville afin de pouvoir circuler en toute sécurité, que la ville redevienne une ville cyclable et des transports en commun améliorés et non polluants et qui évoluent vers la gratuité ».

En ce qui concerne la solidarité et le logement, pour Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire, Tarbes a une population âgée, précaire et isolée, des logements vacants, une démographie médicale qui va poser des problèmes à court terme. La liste propose de mettre des moyens humains et matériels au CCAS pour en faire un outil capable de répondre aux besoins des tarbais, créé un centre de santé municipal. En ce qui concerne le logement, une action musclée portée par un adjoint au logement en luttant contre l’habitat indigne, instaurer un permis de louer et de participer à l’amélioration énergétique de logements, augmenter l’offre de logements d’urgence.

 

Le constat de Christophe Cavaillès, dans le cadre du PLU dans lequel la ville évolue : l’objectif était 50 000 habitants, or la population baisse d’année en année, le commerce de proximité qu’il soit dans les quartiers ou en centre ville est en train de mourir. Il y a l’abattage des arbres qui n’est pas toujours compensé, exemple derrière la mairie ou à l’avenue de la Marne. Il y a également cette volonté de faire disparaitre les derniers espaces agricoles pour construire du neuf alors que l’ancien est souvent inoccupé et dégradé.

 

En ce qui concerne l’éducation, Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire veut le rétablissement de la gratuité réelle et non théorique avec une augmentation de la dotation, former les agents qui accueillent les élèves et ne pas se contenter de bricolage comme c’est le cas depuis des années.

 

La culture : réunir les acteurs privés et publics pour écouter leurs initiatives qui peuvent être prises en compte et ne pas dire ‘’ on voudrait bien mais on ne peut pas ‘’, être audacieux dans le choix artistique et en particulier en ce qui concerne l’été à Tarbes, réinsuffler de la vie en centre ville, créer une salle dédiée à la musique et en ce qui concerne les associations qu’elles soient culturelles ou sportives mettre de la transparence dans l’attribution des subventions, que les citoyens soient consultés et que des justificatifs soient donnés, favoriser l’accès aux sports et aux pratiques sportives à tous les âges et tous les publics .

 

Michèle Pham conclut par l’agglo : « Pour Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire, notre action portera sur la municipalité et sur le territoire de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. Nous savons bien qu’il y a inter connexion Ville de Tarbes - Agglo TLP, et c’est sur l’Agglo que nous créerons les marges de manœuvres financières et stratégiques pour une vraie politique offensive à Tarbes. .. compréhensive sur Tarbes, l’agglo a les compétences : développement économique, sociale, écologique et celle qui permet à notre territoire d’être préservé et d’accroitre son potentiel d’emploi. Tarbes et l’agglo sont un binôme très important ».

 

 

Nicole Lafourcade