Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Signature de la convention opérationnelle ville de Tarbes/ TLP/ établissement public foncier d’Occitanie.

mardi 22 octobre 2019 par Rédaction

Cette convention, d’une durée de 8 ans (2019/2027) a été signée entre la ville de Tarbes / Tarbes Lourdes Pyrénées et l’établissement public foncier d’Occitanie.

Avant de procéder à la signature, Gérard Trémège a précisé que l’objectif sur le volet habitat et Action Cœur de ville est la réhabilitation du parc ancien en centre ville, résorber la vacance et lutter contre l’habitat indigne. « Nous voulons produire une offre de logement de qualité pour les jeunes ménages en location ou en accession ».

Le maire a ensuite détaillé tout ce qui a déjà été mis en place et fait dans le cadre d’Action Cœur de ville, sur la ville de Tarbes :

-Mise en place d’une équipe dédiée autour d’un interlocuteur pour accompagner les porteurs de projets.

-Conception d’une brochure ‘’investir à Tarbes’’ qui recense toutes les aides.

-Organisation d’une réunion d’infirmation à l’attention des investisseurs.

-Mise en œuvre d’une veille foncière pour identifier les immeubles stratégiques et recenser les opportunités.

-Signature de la convention avec Action Logement

-Mise en place d’un comité des financeurs qui s’est réuni le 2 septembre dernier, la prochaine réunion se tiendra le 18 novembre.

-Lancement d’une opération pilote de réhabilitation (acquisition par la ville d’un immeuble-totem rue Brauhauban pour donner l’exemple, négociation en voie de finalisation).

-Mobilisation des primes de la ville, 3 000€ pour la sortie de vacance, la primo-accession en cœur de ville et la conversion d’usage, un 1er dossier a été déposé le 15 octobre.

Opération action cœur de ville volet habitat :

- Mise en place par TLP depuis le 1er octobre de primes complémentaires en faveur des propriétaires bailleurs (3 000€).

-Etude confiée à la banque des territoires en vue de la création d’une foncière.

-Partenariat avec les deux régiments.

Bilan des 9 premiers projets :

-avenue Bertrand Barère/ rue Clarac : 11 appartements rénovés : 550 000€ de travaux.

-avenue Hoche, 8 appartements rénovés : 290 000€.

-rue Bains Péré : 4 appartements rénovés : 300 000€.

-place du Foirail / rue Maquis de Payolle : 12 appartements reconstruits : 900 000€.

-avenue Bertrand Barère : 12 appartements rénovés/reconstruits : 900 000€.

-rue du régiment de Bigorre/ angle rue Larrey : 5 appartements rénovés : 300 000€.

-rue Léon Pouey : 6 appartements rénovés : 225 000€.

-place Belfort : 5 appartements rénovés : 210 000€.

-avenue Bertrand Barère : 29 appartements : 2,2M d’euros.

Soit 92 logements rénovés et ou reconstruits.

Ce nouveau partenariat avec l’EPFO est un partenariat important avec un opérateur dont la mission consiste à procéder, à la demande de la ville, à des acquisitions de parcelles et à assurer le portage foncier pour le compte de la ville.

-un périmètre d’intervention resserré : rue Brauhauban et ses alentours dont la ville a souhaité faire la vitrine et le laboratoire de son action de reconquête avec la requalification des espaces publics, l’acquisition d’un immeuble totem par la ville, installation de l’office de commerce, l’ouverture d’une fabrique à boutiques, partenariat avec EPARECA pour la redéfinition de l’identité marchande la rue. Un engagement financier de l’EPF de 2M d’euros ».

Sophie Lafenetre directrice générale de l’EPFO poursuit : « L’EPFO est au service des projets des collectivités. Sur le département des Hautes-Pyrénées, en 2 ans, nous sommes à 7 Millions et demi d’euros d’engagement financier. Les Hautes-Pyrénées est le deuxième département de la région en dynamique de projets. Nous sommes là pour débloquer, accélérer et rendre possible des projets d’intérêts publics en permettant une maîtrise foncière ».

Nicole Lafourcade