Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

LE PIC DU MIDI : HAUT LIEU POUR LES TESTS - VERSION VIEILLISSEMENT NATUREL

mercredi 18 mars 2009

(Communiqué) - Fort du succès du partenariat établit entre le Pic du Midi et le Pôle Foudre Soulé et Hélita (groupe ABB France), le Pic du Midi a décidé de développer le même type de coopération avec le Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologies (CRITT) TECHNACOL-1-.spécialisé dans l’ingénierie du collage.
Ainsi, l’ancienne tour météo du Pic du Midi accueille dorénavant une plateforme expérimentale d’essais. Il s’agit d’y exposer à un environnement climatique sévère, des produits et des assemblages collés mais également des matériaux non assemblés. L’objectif étant de comprendre et prévoir leurs évolutions en mettant en évidence les dégradations de la matière (en surface et au coeur). Ceci pour anticiper et concevoir les produits de demain, encore plus performants.
Afin d’établir certaines correspondances, les résultats obtenus au Pic du Midi peuvent être ensuite comparés à deux types de spécimens identiques à la base :
• Un échantillon de référence conservé dans un endroit stable : température, humidité,
rayonnement...
• Un échantillon qui a subi un vieillissement artificiel accéléré en laboratoire.

Ces résultats ne sont en aucun cas généralisables à d’autres produits que ceux étudiés. Le Laboratoire de Recherche en Matériaux de l’ENIT (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes) apporte également son expertise sur la compréhension des mécanismes de dégradation.
Une campagne de vieillissement naturel au Pic du Midi peut durer jusqu’à un an (en fonction des produits testés) alors qu’en laboratoire, la durée d’un vieillissement accéléré est de l’ordre de quelques semaines.
Depuis l’été dernier et afin de tester la validité d’un tel partenariat, des tests grandeur nature ont été menés au Pic du Midi sur des pièces en composites (verre et carbone), en élastomère, en bois, en métal (aluminium et acier) et en polymère (polyamide et polycarbonate). Ils ont permis de démontrer tout l’intérêt de mener des recherches à 2 877
mètres d’altitude dans des conditions extrêmes.

UN PREMIER CLIENT : ADHETEC
Désormais, le CRITT TECHNACOL a décidé d’exploiter pleinement le process de test. Ainsi, l’entreprise tarbaise Adhetec qui conçoit, réalise et distribue les produits et les services liés aux technologies des films adhésifs, intervient sur des produits très techniques pour des
industries de pointe (aéronautique, automobile, ferroviaire et high-tech).

[bleu]Mis en ligne mercredi 18 mars 2009[/bleu]