Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Reactive/Portraits de Macron : peines d’amendes requises par le parquet (Communiqué ANV-COP 21)

mercredi 11 septembre 2019 par Rédaction

Après 6h d’audience, le procès des 8 militants d’ANV-COP21[1] et du vidéaste-activiste Vincent Verzat de la chaîne Youtube Partager C’est Sympa défendus par Alexandre Faro, Valentine Rebérioux, Astrid Ronzel et Michael Bendavid s’est achevé dans la soirée. Cette longue audience a notamment permis d’entendre en qualité de témoins Rémy Buisine, journaliste chez Brut, qui a rappelé le rôle des journalistes et leur mission d’information par rapport aux mobilisations citoyennes ; Célia Blauel, élue adjointe à la Maire de Paris, qui a rappelé les freins mis par le gouvernement à la transition écologique et sociale ; le climatologue Christophe Cassou Chercheur au CNRS et membre du GIEC, qui a quant à lui rappelé le consensus scientifique autour de la responsabilité anthropique du dérèglement climatique et les engagements pris par les Etats. Ensuite, Manuel Cervera-Marzal qui a mis en perspective les actions de désobéissance civile non-violente menées par ANV-COP21 avec les actions de désobéissance ayant permis l’acquisition de libertés aussi fondamentales que le droit de vote ou le droit de manifester.

Le procureur de la République a requis une amende de 1 000 euros dont 500 avec sursis pour chacun des prévenus, de façon indifférenciée. “Le procureur réclame 1 000 euros pour des portraits qui en valent moins de 10. Quelle serait l’amende assez élevée pour sanctionner les agissements criminels du gouvernement ? Rien n’arrêtera notre détermination à agir pour que la France respecte ses engagements et agisse en conformité avec la trajectoire de +1,5°C de réchauffement global. Même si pour cela nous devons être condamnés.” souligne Raquel Diaz-Gonzalez, porte-parole d’ANV-COP21. Alors que l’audience se poursuivait encore, des activistes d’Action Climat Paris ont décroché un 130e portrait présidentiel à la mairie de Saint-Ouen.

Le mouvement attend la relaxe des 9 prévenus lors du délibéré qui sera rendu le 16 octobre à 9 heures et appelle d’ores-et-déjà à poursuivre la mobilisation dès ce vendredi 13 septembre à Orléans pour le cinquième procès #DécrochonsMacron.

[1] Félix Vève, Alma Dufour, Cécile Marchand, Emma Chevallier, Thomas Galtier, Marion Esnault, Étienne Coubard, Pauline Boyer