Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Lavaur accroche des Tarbais méconnaissables

samedi 31 août 2019 par Rédaction

A Trélut : Tarbes-Lavaur : 17-15 (MT : 7-0)

Evolution du score : 7-0, 7-3, 12-3, 12-8, 17-8, 17-15

Faible assistance, temps chaud et lourd, arbitrage Cédric Hueso (Occitanie)

Pour Tarbes : Trois essais de De Hooghe (32ème), Abat (56ème), Dulucq (64ème), une transformation de Berbizier (32ème)

Carton jaune : Pees (44ème)

Pour Lavaur : Deux essais de Grolleau (61ème), Mouysset (78ème), une pénalité (54ème) et une transformation (78ème) de Mouysset.

Un carton jaune : Fromenteze (29ème)

Lavaur, qui avait mis le casque à pointe, a accroché des Tarbais méconnaissables qui ont perdu plus de ballons en une mi-temps que lors de leurs trois sorties précédentes. Pris dans l’envie et dans l’engagement, les Tarbais ont laissé de nombreux ballons en touche et ont été beaucoup trop pénalisés en mêlée. Les rares fois, où les Tarbais ont pu enchaîner du jeu, ils ont perdu le ballon sur des placages virulents près de la ligne. Les Tarbais ont laissé tomber beaucoup trop de ballons au contact ou en essayant de jouer debout, pour arriver à mettre du rythme et à déborder des Tarnais qui se sont filés en défense comme des chiens, selon les mots de leur capitaine et les consignes de leurs entraîneurs. Les Tarbais, trop joueurs, sont tombés sur une défense qui ne lâchait rien et qui ferraillait sur tous les ballons. Des Tarnais truqueurs en mêlée qui ont réussi à embrouiller les Tarbais au sol et à les empêcher d’enchaîner en avançant. Au nombre d’occasions d’essais, il n’y a pas photo et le Stado aurait pu en marquer trois ou quatre de plus. Alors que Lavaur a bénéficié de ballons perdus sur des relances intempestives pour inscrire ses deux essais. Les Tarbais, toujours en mode préparation, et trop sûr d’eux après leurs trois larges succès sont tombés sur une équipe qui était venue pour limiter les dégâts. Lavaur, en mode championnat, a tenté ses pénalités dont une des 48 mètres en coin alors que Tarbes a choisi de prendre la touche sur des pénalités 22 m face aux poteaux. Les jeunes tarbais auront peut-être plus appris lors de ce match que lors des trois rencontres précédentes. Ils auront eu un avant-goût de ce qu’ils vont trouver tous les week-ends, à commencer à Graulhet dimanche prochain. Tarbes a mis plus d’une demi-heure de jeu pour inscrire le premier essai par D’Hooghe, au terme de plusieurs enchaînements et renversements, après deux minutes de temps de jeu. Entre temps, Tarbes aura vendangé trois pénaltouches à 5 mètres et une percée de Prétorius repris dans les 22 m. Le second essai d’Abat vient d’ailleurs d’une pénaltouche à 5 m bien négociée. Le troisième essai vient d’une mêlée à 5 mètres conquérante bien exploitée par le jeune Dulucq. C’est dire les munitions gâchées à cause d’une touche et d’une mêlée déficientes. Sans compter l’essai refusé sur un coup de pied à suivre et un autre qui échoue sur le drapeau de touche, ni les ballons perdus par Prétorius, deux fois, et Pérez près de la ligne. Les Tarnais eux, ont marqué sur une pénalité jouée rapidement à la main et sur un contre sur un coup de pied à suivre trop court. Une des rares satisfactions, côté bigourdan, vient de la solidarité défensive devant des Tarnais plus entreprenants en seconde mi-temps et dangereux sur des contres.

Tarbes : 1 Marmoiton, 2 Prétorius, 3 Duny, 4 Woki, 5 O’Flynn, 6 d’Hooghe, 8 Méron, 7 Abat, 9 Lhusero, 10 Pees (Cap.), 11 Huyard, 12 Nuu, 13 Jauzion, 14 Rubio, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Camy, 17 Noui, 18 Taputaï, 19 Parrou, 20 Pérez, 21 Dulucq, 22 Noyé, 23 Rahou, 24 Paulet, 25 Dumestre

Lavaur : 1 Rodriguez, 2 Trassoudaine, 3 Brou, 4 Falga, 5 Fromenteze, 6 Auvergnas, 7 Lane, 8 Marsoni, 9 Etcheverry, 10 Hallinger, 11 Vaz, 12 Sellier, 13 Hecker, 14 Tignères, 15 N’Diaye

Remplaçants : 16 Fonbostier, 17 Benzuibenhout, 18 Diot, 19 Clergues, 20 Andreu, 21 Mouysset, 23 Pradalié, 24 Scozzi, 25 Grolleau, 26 Lebrasseur

Jean-Jacques Lasserre