Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Stado-TPR

mardi 27 août 2019 par Rédaction

Dernier match de préparation : Des choix difficiles à faire

Si jusqu’à présent, le staff avait pris le parti original de faire tourner l’effectif au sein de deux quinze par mi-temps*, le temps des choix est arrivé. Une dizaine de joueurs vont devoir quitter momentanément ce Groupe élargi que devraient intégrer ceux qui, pour diverses raisons, n’ont pas pu jouer. Ulrich Prétorius (licence + contracture), Valentin Paget (suspension), Petelo Taputaï (cheville) et Dumestre (contracture), devraient donc rentrer ou revenir contre Lavaur, ce vendredi à 21h00 à Trélut. Un choix difficile, car même les jeunes Espoirs tarbais se sont mis en évidence mais eux, devraient réintégrer leur formation d’origine. Les troisième ligne Florian Lamothe, Léo Noël et l’ailier Dorian Guilhaume, ont quitté le Groupe samedi dernier pour affronter Riscle (Fédérale 3) et Sylvain Hourclé devrait les rejoindre. Le troisième ligne Lucas Parrou (19 ans, 1,93 m, 104 kg), qui a fait parler sa puissance et sa force de pénétration contre Tyrosse, pourrait rester dans le Groupe des 25 pour cette ultime mise en place. En première ligne aussi, le choix est grand et il va falloir laisser en civil un pilier et peut-être un talonneur. Jordan Peyri, qui se plaignait du genou et Thomas Noui, touché au dos, pourraient être préservés. Même choix cornélien en seconde ligne et chez les trois-quarts. Pees, nez cassé, pourrait être préservé mais il sera du voyage à Grauhet. Réponse dans la semaine pour Peyri qui doit passer une IRM du genou.

Un cinq devant renouvelé aux trois-quarts

S’il n’était pas content du rendement de la touche, Yannick Vignette est plutôt satisfait du comportement de la mêlée malgré un cinq de devant en complète reconstruction. « Là aussi, on a tout renouvelé. On a renouvelé la première ligne et la seconde ligne… Le cinq de devant est tout neuf. Il ne reste que deux piliers, Fabien Vial et Alex Duny et un talonneur Thomas Camy, que j’ai utilisé en troisième ligne l’an dernier. En seconde ligne, les quatre sont nouveaux. Donc il faut tout retravailler et retrouver de la stabilité avec tous ces nouveaux joueurs. Ce n’est pas simple. » Avec trois anciens pour neuf recrues, le cinq de devant (douze joueurs) a été renouvelé à 75% !

Des postes doublés voire triplés dans chaque ligne

En première ligne, pas de souci à Gauche avec, par ordre alphabétique, Grégory Marmoiton, Thomas Noui et Fabien Vial. A Droite, le jeune Tahar Rahou, issu de l’Ecole de Rugby, a su convaincre le staff qu’il pouvait être la doublure d’Alexandre Duny. Un poste qui est doublé aussi par Noui et Vial qui peuvent jouer des deux côtés.

Au talonnage, le poste est triplé avec Thomas Camy, Jordan Peyri et Ulrich Prétorius, trois joueurs interchangeables. Un des trois devra être sacrifié à chaque rencontre en vertu du roulement.

En deuxième ligne, même souci d’abondance, avec Ciaran O’Flynn et Sven d’Hooghe, tous deux très mobiles et Marvin Woki, impressionnant de puissance. Petelo Taputaï, blessé à la cheville en début de match à Tyrosse, n’a pu être jugé.

En troisième ligne, les solutions sont nombreuses avec Benjamin Abat, Albain Méron, Benjamin Paget et Léandre Perez-Galéone, qui semblent tenir la corde. Thomas Camy, Sven d’Hooghe et Ulrich Prétorius, peuvent doubler à ce poste. Enfin les Espoirs Lucas Parrou, Sylvain Hourclé, Florian Lamothe et Léo Noël, peuvent largement dépanner en cas de blessures ou de suspensions.

A la charnière, si Thomas Lhusero et William Pees, devraient former la paire titulaire, les Espoirs Thibauld Dulucq et Nolan Noyé, se sont révélés et forment une paire qui peut peser dans un match. Trois associations ont été testées afin de donner des repères aux différentes paires en vue des futurs changements en cours de match.

Derrière, les anciens, Mathieu Berbizier, Romain Dumestre (époustoufflants), Morgan Rubio, Johan Paulet (égaux à eux-mêmes), ont confirmé leurs statuts. Mais ils seront soumis à rude concurrence avec les recrues Thibauld Jauzion (22 ans), Bastien Delas (21 ans), Nisie Huyard et Junior Nuu, qui ont tout juste 25 ans. Christian Etchebarne a testé cinq paires au centre (Paulet-Jauzion, Nuu-Huyard, Jauzion-Huyard, Paulet-Nuu, Paulet-Huyard), et a associé deux fois Jauzion et Nuu*. Si Nuu, par sa puissance et sa capacité à passer les bras au contact, semble tenir la corde, tous les autres sont complémentaires et vont donner du mal au crane au staff au moment des compos. Seul Berbizier parait incontournable à l’arrière et sa seule doublure dans le même registre a été Dumestre. Nuu ne possède pas les mêmes qualités de vitesse et d’explosivité que les deux feu-follets tarbais. Delas, Huyard, Paulet, peuvent postuler au centre et à l’aile.


Satisfait du comportement des jeunes

Si la saison dernière le staff devait se creuser la tête pour trouver assez de joueurs pour composer une feuille de match, cette année il y a pléthore de joueurs à tous les postes. Avec notamment des révélations à des postes clés chez des joueurs qu’on n’attendait pas à ce niveau, comme Dulucq à la mêlée et Noyé à l’ouverture. « C’est un très bon jeune et je lui fait confiance. Il bénéficie de la blessure d’Hugo Rixens, qui est un excellent joueur, il ne faut pas l’oublier et de Théo Ramon. » L’ancien demi-de-mêlée a apprécié la belle prestation de son jeune protégé. « Le petit Dulucq, qui n’a que 18 ans, a été bon, il a pris des initiatives. Ça me fait plaisir parce que c’est un gamin d’ici et pouvoir le lancer et lui faire confiance, c’est vraiment un énorme privilège pour nous. » Avec l’autre Espoir Thomas Millet, qui a fait l’intérim d’Alexandre Loustaunau contre Nice, la saison passée, Tarbes dispose de cinq demi-de-mêlée. La sortie de William Pees (nez cassé) remplacé dès la dixième minute par Nolan Noyé, a confirmé tout le potentiel du jeune ouvreur venu d’un club relégué en Fédérale 3. Recruté par défaut, il pourrait devenir la révélation de la saison. « J’ai l’impression qu’il monte en puissance. On a fait sortir William parce qu’on n’a pas voulu prendre de risques même s’il était prêt à rester sur le terrain. On a perdu notre capitaine, rapidement et ça non plus, ne nous a forcément pas aidés. Mais quand je vois la prestation de Nolan Noyé, c’est excellent ! Ce jeune, qui vient de Fédérale 2, qui a vingt ans, est monté en puissance sur les trois matchs de préparation. » Yannick Vignette se réjouit que les autres Espoirs formés au TPR aient pu montrer leur potentiel lors de ces matchs de préparation. « Je suis content parce qu’on a donné beaucoup de temps de jeu à des Espoirs, issus du club, qui vont en retirer quelque chose. En donnant du temps de jeu à ces jeunes, qui ne m’ont pas déçu, on leur donne de l’expérience. On prépare l’équipe première mais quand ils vont retrouver l’équipe Espoirs, ils vont la tirer vers le haut. »  

*Rappel des compositions

Premier match contre Tyrosse

Première mi-temps : 1 Noui, 2 Peyri, 3 Vial, 4 Taputai, 5 D’Hooghe, 6 Lamothe, 8 Pérez-Galéone (Cap.), 7 Hourclé, 9 Dulucq, 10 Pees, 11 Delas, 12 Paulet, 13 Jauzion, 14 Rubio, 15 Berbizier

Deuxième mi-temps : 1 Marmoiton, 2 Camy, 3 Duny, 4 Woki, 5 O’Flynn, 6 Noël, 8 Méron, 7 Parrou (Cap.), 9 Lhusero, 10 Noyé, 11 Guilhaume, 12 Nuu, 13 Huyard, 14 Delas, 15 Dumestre, 23 Rahou

Deuxième match contre Saint-Sulpice

Première mi-temps : 1 Vial, 2 Camy, 3 Duny, 4 Woki, 5 D’Hooghe, 6 Parrou, 8 Méron, 7 Noël, 9 Lhusero, 10 Pees, 11 Dumestre, 12 Jauzion, 13 Huyard, 15 Berbizier

Deuxième mi-temps : 1 Noui, 2 Peyri, 3 Rahou, 4 D’Hooghe, 5 O’Flynn, 6 Lamothe, 8 Pérez-Galéone, 7 Abat, 9 Dulucq, 10 Noyé, 11 Guilhaume, 12 Paulet, 13 Nuu Junior, 14 Rubio, 15 Dumestre

Troisième match contre Tyrosse

Première mi-temps : 1 Marmoiton, 2 Camy, 3 Duny, 4 Woki, 5 O’Flynn, 6 Perez, 8 Méron, 7 Abat, 9 Dulucq, 10 Pees, 11 Huyard, 12 Nuu, 13 Jauzion, 14 Rubio, 15 Berbizier

Deuxième mi-temps : 1 Vial (Noui), 2 Peyri, 3Tahar, 4 D’Hoogle, 5 Hourclé, 6 Parrou, 8 Pérez, 7 Noël, 9 Lhusero, 10 Noyé, 11 Delas, 12 Huyard, 13 Paulet, 14 Abat, 15 Nuu

Jean-Jacques Lasserre