Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Construire le nouveau réseau de proximité des Finances Publiques dans les Hautes-Pyrénées : un sacré chantier !

jeudi 27 juin 2019 par Rédaction

Hier mercredi 26 juin 2019, Remi Vienot, directeur départemental des Finances Publiques (DDFIP) et Romain Pommier, directeur du pôle “Pilotage et Ressources humaines », ont tenu une conférence de presse pour présenter le nouveau réseau de proximité des Finances Publiques qui se met en place dans les Hautes-Pyrénées et qui a pour objet de “garantir une meilleure proximité”.

Powerpoint à l’appui, ce nouveau réseau a été commenté. Pourquoi un nouveau réseau ? Réponse : « Ça répond à l’impératif d’être en phase avec les évolutions de notre environnement. Le réseau actuel est inadapté : les trésoriers ne peuvent pas se consacrer pleinement à leur mission de conseil en raison des charges de gestion interne de leur structure ».

Les grands axes de la « géographie revisitée »

Le but est de garantir une meilleure proximité et de mettre en place une organisation plus efficace.

Les points de contacts seront répartis au plus près des territoires avec une structure par canton (intégration au futures Maisons France service annoncées après le grand débat par le président Macron) et un accès aux services publics en moins de 30 minutes.

La nouvelle cartographie

• 5 nouvelles communes d’implantation (Bordères, Aureilhan, Barbazan-Debat, Juillan, Sarp), soit + 30% par rapport à l’existant.

• Amplification des relations avec les MSAP (Maisons de services au public)

• Intégration aux futures MFS du département

Spécialisation dans la sphère publique locale

Création de “Services de gestion comptable” en charge des missions réglementaires (tenue de la comptabilité, visa de la dépense, recouvrement des recettes.

Mis en place de “conseillers” dans les EPCI déchargés des tâches de gestion d’un poste comptable (Implantation au sein même des territoires et au plus près des élus locaux, prestations classiques (préparation du budget, simulations fiscales, qualité comptable), prestations d’expertises.

La méthode

-Une vision pluri-annuelle s’étalant entre 2020 et 2022, donnant de la visibilité aux élus, aux agents, aux usagers.

Une large concertation de plusieurs mois va s’engager avec le préfet, les élus, les agents et leurs représentants pour s’approprier le projet et le faire évoluer s’il y a lieu.

Mise en œuvre dans les Hautes-Pyrénées

SPL-Service de Gestion comptable de Tarbes

Il regrouperait la Communauté d’Agglomération et les Communautés de Communes d’Adour Madiran, des Coteaux du Val d’Arros, de Pyrénées Vallée des Gaves, de la Haute Bigorre.

Il serait composé de 2 antennes situées à Maubourguet et à Argelès-Gazost.

 

SPL - Service de Gestion comptable de Lannemezan

 

Il regrouperait les Communautés de Communes du Plateau de Lannemezan, d’Aure-Louron, de Neste-Barousse et du Pays de Trie et du Magnoac.

SPL – Paierie départementale

 

Sans changement par rapport à l’existant.

 

SPL – Trésorerie hospitalière départementale

 

Localisée à Lourdes, elle intègrerait progressivement la gestion des Hôpitaux de Tarbes, de Lourdes, de Bagnères de Bigorre et de Lannemezan.

 

Partie fiscale – SIE départemental

 

Dans la continuité de la fusion déjà réalisée entre Tarbes et Lannemezan, intégration du SIE de Lourdes, avec maintien d’une antenne à Lourdes (accueil des entreprises notamment).

 

Partie fiscale – SIP départemental

 

Après avoir progressivement transféré le recouvrement de l’impôt des particuliers des trésoreries vers les SIP, la création du SIP départemental sera engagée avec maintien d’antennes à Lourdes et à Lannemezan (accueil du public notamment).

 

**************

On a retenu :

 

La trésorerie de Lourdes n’existera plus en tant que trésorerie de Lourdes. Ce sera la trésorerie hospitalière elle se situera à l’emplacement actuel, rue de Langelle. Cette organisation permet à la fois de préserver sur Lourdes les impôts pour les particuliers, les impôts pour les entreprises. S’agissant du personnel, Rémi Vienot a précisé que si des agents veulent suivre la gestion communale de Lourdes à Tarbes, ils pourront le faire. Sinon, ils prendront en charge la gestion de l’hôpital de Tarbes ».

 

Comment réagit le personnel ? (Réponse audio ci-dessous)

MP3 - 1.9 Mo