Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Avec les supporters du Stado/TPR à Villeneuve sur Lot

mercredi 19 juin 2019 par Rédaction

Les joueurs du TPR n’étaient pas seuls et plusieurs centaines de supporters s’étaient mobilisés pour remplir un car de cent places ou pour venir en voiture avec tout le matériel et toute la nourriture pour passer un moment de convivialité et de partage. Mais au-delà de cette demi-finale, ce qui unissait tous les supporters, c’est leur inquiétude pour l’avenir de leur club de cœur. Pour tous, l’urgence est de sauvegarder l’avenir d’un club pro à Tarbes, doté d’un Centre d’Entraînement Labellisé, qui profite à l’ensemble du rugby bigourdan. Gérard, le Président des Supporters, résume le sentiment des ses troupes qui ont répondu présent dans un moment difficile. « On n’a rien à reprocher aux joueurs. Ils se sont vraiment battus tant qu’ils ont pu. C’était un match qu’ils voulaient gagner absolument. Je suis très triste parce qu’un match comme ça, ça aurait été super qu’on le gagne. On a tout fait mais on n’a pas la chance avec nous. Je ne comprends pas comment on a perdu. On l’aurait perdu à la 75ème ça pouvait peut-être passer. Mais pas là, à la 84ème minute, je suis effondré, je ne sais pas quoi dire. Puis le Président se reprend : « Merci aux joueurs, merci au Président. Nous, les supporters on sera toujours là. MM. les Politiques, essayaient de faire quelque chose pour ce club. On en a besoin et aujourd’hui, on est malheureux », conclut la voix brisée, le chef de file des supporters.

Un autre supporter me tend une lettre à faire passer, dont voici le texte : 

« Comme beaucoup, j’ai une nouvelle fois la boule au ventre pour notre cher Stado menacé de relégation. Je ne vais pas vous raconter ma vie. Je vais au stado depuis l’âge de 5 ans. Mon père m’emmenait à Jules Soulé ; j’avais droit aux cacahuètes à la mi-temps pendant que les aînés se tapaient le rosé à la buvette. Puis c’était les chants au PILIER chez BREJASSOU .

C’était ça le stado, c’était cela Tarbes. D’ailleurs connue dans l’hexagone pour son rugby.

Moi-même à l’école de rugby, au centre aéré de Bours, sous la houlette de MAN SIEUX qui m’a tout appris sur le plan rugbystique tant sur le terrain que sur le respect dans la vie et que j’ai toujours grand plaisir à revoir.

Petit ailier des cadets B mais pas trop mauvais quand même à l’époque 1.77-71kg, j’ai le souvenir d’un match en lever de rideau de Stado-Brive à Soulé rempli jusqu’à la gueule, j’avais marqué un essai. Mais peu importe, moi qui étais en classe à Victor Hugo avec les Marin, Brouzeng, Mathe et d’autres moins connus mais tous passionnés du Stado. Je ne peux me résigner à voir disparaître notre club ancestral qui fait de Tarbes ce qu’elle est.

Aussi dès la semaine prochaine je prendrais ma carte d’abonnement !

Tarbais réveillez-vous, c’est maintenant ou jamais plus !

Je m’adresse aussi aux élus, élu moi-même d’une commune du nord du département, je sais combien il est difficile de gérer certaines situations. Mais il faut sauver le soldat STADO, il y va de l’avenir de notre Bigorre !

ALLEZ PEUPLE BIGOURDAN, un effort. Je sais encore, mais c’est vital.

PS. Je suis venu à Villeneuve pour encourager nos joueurs qui eux ont rempli leur contrat.

ALLEZ STADO ...

C D

Jean-Jacques Lasserre