Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Transfert Stado TPR

dimanche 9 juin 2019 par Rédaction

Un seconde ligne néo-calédonien signe

Un seconde ligne du Centre de Formation du LOU, Petelo Taputai, 21 ans, 1,98 m, 115 kg, international VII U18 en Nouvelle-Calédonie, s’est engagé avec l’Association.

Morgan Rubio a prolongé

L’ailier tarbais a prolongé son contrat et terminera vraisemblablement sa carrière sous le maillot tarbais, malgré des propositions du voisin bagnérais et de Hyères-Carqueirannes, récent 1/4 de finaliste Du Manoir. C’est donc le quatrième joueur issu de la formation tarbaise avec Paulet, Berbizier et Dumestre à s’engager. Ce qui confirme la volonté de la nouvelle Présidence à s’appuyer sur des joueurs bigourdans formés au club*. Morgan Rubio est l’indiscutable titulaire du poste à l’aile droite, avec 25 feuilles de matchs pour 24 titularisations et 4 essais inscrits. Il était Espoir, lorsqu’il a débuté en novembre 2012 à Auch. En tout Morgan a marqué 22 essais dont 15 en Pro D2.

*Le cas de David Bonnecarrère est compliqué. Le troisième ligne était barré cette saison par Masson, Armary et Méron et était un remplaçant de luxe. David était conscient qu’il devait ses 13 titularisations (sur 19 feuilles de matchs) aux cartons d’Armary et à la blessure de Masson. A la demande du joueur, Lionel Terré a accepté de lui trouver une formation de pelliste dans son entreprise de travaux-publics. A la sortie du match retour contre Nice, le Président l’a félicité et lui a dit de continuer comme ça et qu’il aurait un contrat après le 23 juin. C’est là, que le joueur a annoncé qu’il s’était engagé avec Lannemezan qui lui avait trouvé un emploi. David Bonnecarrère savait pertinemment qu’il ne pouvait pas cumuler une formation professionnelle à Tarbes et jouer avec les Pros sans s’entraîner avec eux le matin. Ce qui est possible au CAL, qui fait ses entraînements le soir après les horaires de travail. Un choix d’après-carrière judicieux qui permet au troisième ligne de s’installer dans la vie active et de pratiquer le rugby dans un club voisin performant.

Masson sur le départ

A moins de trouver un emploi pour sa compagne, qui ne parle pas le Français et qui est hautement diplômée, Cohen Masson devrait rejoindre sa bien-aimée en Australie.