Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Villeneuve d’Ascq-Tarbes

vendredi 15 mars 2019 par Rédaction

Mission impossible pour le TGB ?

L’exploit de Landerneau à Lyon, et la défaite tarbaise contre Basket-Landes, condamne pratiquement le TGB à disputer les Play-Downs. En effet, à quatre journées de la fin, le calendrier est favorable à Landerneau qui reçoit Charleville-Mézières et Roche-Vendée et se déplace à Nantes et à Mondeville, alors que Tarbes se déplace trois fois, à Villeneuve d’Ascq, à Bourges, au Hainaut, pour une seule réception, celle de Montpellier ! De plus, en cas d’égalité au classement, Landerneau a un goal-average particulier favorable (+7). Les Tarbaises, qui affrontent trois gros, contre un aux Bretonnes, sont condamnées au moins à un exploit. Et celui-là, commence dans le Nord ce samedi, face à d’anciennes coéquipières Angie Bjorklund et Christelle Diallo.

 

Deux défaites cette saison au Palacium

Ce sera compliqué car les Nordistes sixièmes (27 points) au classement avec neuf défaites, n’ont perdu que deux fois à domicile contre Hainaut (70-77) et Lyon (69-76). Chez elles, au Palacium, elles ont battu Mondeville (86-68), Charleville-Mézières (73-70), Landerneau (66-49), Montpellier (98-68), Nantes (72-61) et Roche-Vendée (75-69). Villeneuve d’Ascq s’est aussi imposé en déplacement, à Tarbes (62-79) à Mondeville (56-67) et à Landerneau (60-76). Mais l’ESBVA-LM a perdu à Lyon (71-65), à Nantes (74-69), à Roche-Vendée (79-58), à Bourges (76-65), à Basket-Landes (71-59), à Charleville-Mézières (95-87) et à Montpellier (115-81). Un cuisant échec subi le week-end dernier, qui a été vécu comme une humiliation et les Tarbaises risquent d’en faire les frais.

 

Retour des blessées au TGB

François Gomez, devrait récupérer Bravard, Cornélie-Sigmundova et peut-être Moss. Le TGB se rend donc dans le Nord, sans aucune pression, ce qui est le meilleur moyen de jouer libéré et de retrouver de l’adresse. D’autant que les Nordistes pourraient prendre la rencontre de haut compte tenu des résultats des Tarbaises contre les grosses équipes dont fait partie Villeneuve d’Ascq, Championne de France 2017 et Vice-Champion en 2015. En effet depuis son accession en 2000, l’ESBVA devenue en 2002 l’ESBVA-LM (Entente Sportive Basket Villeneuve d’Ascq-Lille Métropole), a participé sept fois à l’Euroligue (2007-2008, 2008-2009, 2009-2010, 2015-2016, 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019) et huit fois à l’Eurocup (2003-2004, 2004-2005, 2005-2006, 2010-2011, 2013-2014, 2014-2015) avec deux quarts (2007 et 2011), une demi-finale contre Dynamo Moscou (2014) et la Coupe contre Braine en 2015. Reversé en Eurocup en 2016, les Nordistes ont été battues en Finale par Bourges.

 

Un effectif très expérimenté, renforcé par l’arrivée de Berkani

Frédéric Dusard possède un effectif très expérimenté avec Sy-Diop et Gomis (34 ans), Bär, Kamba et Brémond (32 ans), Bjorklund (30 ans, Mendy (29 ans), Evans (28 ans) et Diallo (26 ans). Berkani (22 ans) arrivée en février de Bourges est la benjamine de l’effectif avec Jakovljevic (19ans) qui ne joue que des bouts de matchs. L’arrivée de Lisa Berkani lors de la seizième journée, a été capitale avec 17 points à Landerneau, 18 points contre Roche-Vendée et 8 points lors du naufrage à Montpellier. Une arrivée qui apporte une rotation supplémentaire à Frédéric Dusard qui tournait à neuf joueuses jusqu’à présent.

 

Villeneuve d’Ascq, fiche technique

Coach : Frédéric Dusard

Six départs : Pauline Akonga (Hainaut), Joyce Cousseins-Smith (Landerneau), Marielle Amant (Montpellier), Johannah Leedham (Polkowice), Nevena Jovanovic, Aminata Konate (Basket-Landes)

Six arrivées : Romy Bär (Montpellier), Angie Bjorklund (Tarbes), Christelle Diallo (Tarbes), Magal Mendy (Gérone), Shante Evans (Gérone) et Lisa Berkani en provenance de Bourges en février dernier.

Cinq restent : Virginie Brémont, Johanne Gomis, Mame-Marie Diop, Laëtitia Kamba, Hélène Jakovljevic

Poste 1

N° 24 : Lisa Berkani : 22 ans, 1,76 m, internationale A’ et 3 x 3 (Moy ., 5,9 points, records 18 points, 5/8 à 3 points, 10 passes décisives, 4 double, 1 double-double)

N° 5 Virginie Bremond  : 32 ans, 1,77 m, ex-internationale Espoir (Moy., 6,8 points, records deux fois 12 points, 10 passes décisives, 3 double)

N° 7 Hélène Jakovljevic : 19 ans, 1,77 m, internationale U16 et U18 (Moy., 2,7 points, record 7 points)

Poste 2

N° 9 Johanne Gomis  : 34 ans, 1,79 m, ex-internationale Espoir (Moy., 9,8 points, records 20 points, 4/11 à 3 points, 7 double)

N° 4 Magali Mendy : 29 ans, 1,75 m (Moy., 14,12 points, records 25 points, 12 doubles, 4/4 à 3 points, 11 rebonds)

Poste 2-3

N° 13 Angie Bjorklund  : 30 ans, 1,83 m, internationale US U19 (Moy., 10,4 points, records 21 points, 7/8 paniers à 3 points, 10 doubles)

Poste 3-4

N° 46 Romy Bär  : 32 ans, 1,87 m, internationale Allemande (Moy., 4,2 points, records 11 points, 3/3 à 3 points, 1 double)

N° 21 Laetitia Kamba : 32 ans, 1,87 m, internationale 3x3 (Moy ; 4,2 points, record 12 points, 8 rebonds, 2 double)

Poste 4

N° 30 Shante Evans : USA, 28 ans, 1,85 m (Moy., 9,4 points, record 18 points, 10 rebonds, 8 doubles)

N° 12 Mame-Marie Sy-Diop : 34 ans, 1,84 m, internationale sénégalaise (Moy., 7,9 points, record 15 points, 6 doubles)

Poste 5

N° 28 Christelle Diallo  : 26 ans, 1,93 m, internationale A’ (Moy., 7,65 points, record 2 fois 14 points, 6 double)

Jean-Jacques Lasserre