Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Interview de Thierry Murie, Vice-Président de la FFR, en Charge du Rugby Amateur

vendredi 15 mars 2019 par Rédaction

Joint par téléphone, le Patron du Rugby Amateur, a fait le point sur la situation des clubs sanctionnés au mois de décembre, sur le retrait effectif des points de pénalité, sur les Poules géographiques, sur les relégations et les montées. Mais il faudra attendre le 30 avril pour connaître les clubs éligibles à la montée parmi les huit qualifiés. C’est aussi à cette date que seront retirés du Classement les points de pénalités.

Le bilan après le 5 mai

Quel bilan tirez-vous du championnat de Fédérale 1, à trois journées de la fin ?

« Je ferai le bilan à la fin de la saison. Les décisions de l’accession se prendront au plus tard au 30 avril, pour ceux qui répondent au cahier des Charges. Aujourd’hui, on ne peut pas tirer un premier bilan comme ça. J’ai une réunion avec les Présidents de Fédérale 1, les 2 et 3 mai et c’est à ce moment là, qu’on fera le bilan avec l’ensemble des Présidents de clubs. »

Les équipes éligibles à la montée connues après le 30 avril

Quels sont à ce jour, les équipes qualifiées qui ont respecté le Cahier des Charges 

« La décision de la Commission se prendra au plus tard le 30 avril. Je rappelle que le Cahier des Charges prend en compte le médical, le financier, le sportif, les enceintes sportives, etc…, c’est impossible de le savoir aujourd’hui… »

… Oui mais on sait que des équipes comme Rouen ont un gros budget…

« … Attendez le Cahier des Charges, ce n’est pas que le budget. Quand les huit clubs seront connus, il sera notifié, au plus tard au 30 avril, ceux qui pourront prétendre à monter, au cas où, ils iraient au bout et ceux qui ne peuvent pas prétendre à monter. »

Il faut vérifier tous les critères et passer devant la LNR

A part Rouen, Albi, Romans, plusieurs équipes, dont Tarbes avant d’être recalé, ont déposés un dossier correspondant au Cahier des Charges…

« … Oui, mais il y a tous les critères à vérifier avant. Et après, il ne faut pas l’oublier, pour ceux qui seraient susceptibles de répondre au Cahier des Charges, ils ont aussi un passage devant Ligue Nationale de Rugby. Donc aujourd’hui, personne ne peut prévoir qui est dans les clous et qui ne l’est pas. Ce sera fait en son temps et selon les règlements, au plus tard le 30 avril. »

Par contre on sait que Saint-Jean-de-Luz, Blagnac et Dijon ne sont pas candidats à la montée.

« Tout à fait, ils n’ont pas fait la demande. »

 

Nice maintenu avec 10 points de pénalité après Appel

Par rapport aux sanctions, quels sont les clubs qui ont fait Appel et ceux qui ont accepté le Plan d’Accompagnement ?

« Tarbes, Nantes, Saint-Médard, ont accepté le Plan d’Accompagnement, Nice et Rodez, ont fait Appel et devraient recevoir leurs notifications demain (NDRL hier).*

*Après Appel, Nice est maintenu en Fédérale 1 et écope de 10 points de pénalités et devrait participer au Du Manoir.

 

Un plan d’Accompagnement pas d’interdictions

En quoi consistent les plans d’Accompagnement ?

« C’est aux clubs de dévoiler ou pas leurs plans d’Accompagnement. C’est entre le club et la Fédération. Nous, on n’a pas à dévoiler le Plan. »

Oui mais globalement, ça consiste en quoi ? Ce sont des contrôles renforcés, des interdictions ?

« Un Plan d’Accompagnement veut bien dire ce que ça veut dire. On met la main sur leur gestion et on va les accompagner dans leur gestion. Le prévisionnel leur appartient. S’ils ont des partenaires, ce n’est pas nous de leur interdire d’avoir tel ou tel partenariat. Ce n’est pas notre rôle. Notre rôle, c’est d’appliquer les règlements de la DNACG pour que les clubs ne repartent pas dans les dérives financières qui les ont amenés dans cette situation. Ils vont avoir des comptes à rendre régulièrement. On va les accompagner, on va leur demander des justificatifs. Les clubs ont une épée de Damoclès sur la tête car s’ils ne respectent pas le Plan à la lettre, ils sont rétrogradés systématiquement en Fédérale 3, sans plus aucune possibilité de faire Appel. Les clubs ont donc intérêt à se mettre dans les clous sinon, c’est la Fédérale 3 direct, la saison d’après. »

 

Les points de pénalités retirés après le 30 avril

 Quand les points de pénalité vont-ils être retirés aux clubs sanctionnés ?

« Tant que les clubs n’auront pas usés de tous leurs recours, on ne peut leur retirer les points. Donc, ce sera au plus tard avant le début des phases finales, que ce soit en Jean-Prat ou en Du Manoir, parce qu’il va bien falloir connaître les qualifiés. »

Même pour Tarbes et Nantes qui ont accepté le Plan d’Accompagnement ?

« Oui tout à fait. Au moment où on va mettre le compteur à jour de tout le monde, on enlèvera 8 points à Tarbes et 5 points à Nantes. »

Sanctions du 31 décembre, après la décision du Conseil Supérieur

Quand ferez-vous le point sur l’échéance du 31 décembre et d’éventuelles sanctions ?

« Si c’est le cas, ce sera aux clubs de communiquer après leur éventuel passage devant la DNACG. Si des clubs, à l’échéance du 31 décembre, ont été convoqués devant le conseil Supérieur de la DNACG, vous connaitrez la décision à l’issue du Conseil Supérieur. »

Le déficit d’Albi est couvert par ses fonds propres

Sur tous les terrains de la Poule 2, d’Anglet à Valence d’Agen, en passant par Nafarroa, les supporters s’étonnent de la situation financière d’Albi. Le club a annoncé un déficit de plus de 400 000 € lors de son AG du mois de décembre dernier et n’a pas été inquiété par la DNACG au mois d’octobre ?

« Les gens ne comprennent pas ou n’ont pas envie de comprendre que le club a des Fonds propres et que comme toute société en France, ce n’est pas parce que vous faites une année déficitaire que vous fermez la maison. Si vous avez, par exemple, 700 000 € de fonds propres et que vous perdez sur un bilan 400 000 €, il vous reste 300 000 € positifs de fonds propres. Si vous faites une seconde année de pertes de 200 000 € et s’il vous reste 100 000 € de fonds propres, vous n’êtes pas déclarés en cessation de paiements. C’est la loi ! Ils ont des fonds propres, donc ils comblent leurs pertes. Il ne faut pas confondre la situation négative sur un bilan et la situation négative d’un exercice. A partir du moment où un club n’a plus de fonds propres qui viennent combler des pertes, il est déclaré en situation nette négative. »

Donc si Albi est encore déficitaire au 31 mars et qu’ils ont 100 000 € de fonds propres, ils pourront postuler à la montée ?

« Oui, s’ils ont les 1,6 M€ de budget et plus de 100 000 € de fonds propres, qu’est-ce-qui les empêche de répondre au cahier des charges financie,. Il ne faut pas tout mélanger. »

Beaucoup de clubs de la Poule 2 se plaignent de la distorsion de concurrence des autres Poules où les clubs relégables ont 30 et 17 points en Poule 1, 23 et 15 points en Poule 3 et 28 et 27 points en Poule 4, alors qu’avec 39 points et 33 points, les clubs relégables de la Poule 2, seraient maintenus dans les autres poules.

« C’est un faux débat, il faudrait qu’ils aillent jouer dans ces Poules pour savoir s’ils auraient autant de points… »

Les Poules géographiques et deux descentes par Poule pendant 4 ans

Pour plus d’équité sportive au lieu de faire descendre les deux derniers de chaque Poule, pourquoi ne pas faire descendre les huit équipes les moins bien classées de toutes les Poules confondues, lors des prochaines saisons ?

« La compétition ne ressemblerait plus à rien. Si vous êtes dans les deux derniers de votre Poule, vous êtes relégués, c’est le règlement. Franchement, ça n’aurait pas de sens. »

Les Poules géographiques seront-elles conservées ?

« Oui, il n’a jamais été question de remettre en cause les Poules géographiques, validées par les clubs et qui sont installées sur une durée de trois ou quatre saisons. Donc, on ne va pas changer de formule. La composition des nouvelles Poules géographiques, selon la nouvelle répartition des 48 clubs, sera dévoilée lors du Congrès de Perpignan. »

Propos recueillis par J-J Lasserre