Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Demi-finale de Coupe de France

samedi 2 mars 2019 par Rédaction

Pour une virée en mai à Paris

Le TGB veut y croire malgré ses deux défaites en championnat contre Charleville-Mézières (94-69) au match Aller et (55-63) samedi dernier. Un dernier résultat qui permet à François Gomez et à ses joueuses de croire en un impossible exploit pour s’offrir un week-end à Paris, les 10 et 11 mai pour la finale. En effet, avec un brin d’adresse de plus, le TGB aurait pu battre une équipe nordiste invaincue depuis fin décembre. Charleville-Mézières, avec ses huit succès consécutifs, fait figure de grandissime favori. Les Tarbaises n’ont plus rien à perdre et ça peut les désinhiber et leur permettre de retrouver l’adresse qui leur a fait défaut. Fort de ses deux succès sur le TGB, le club nordiste pourrait baisser la garde, malgré la leçon de l’an dernier et mésestimer de nouveau les Tarbaises. C’est là et avec une adresse retrouvée, que sont les chances infimes du TGB de déjouer tous les pronostics.

Les « gros » collectionnent le Trophée

Une finale à Paris, c’est magique, et ce serait l’occasion de redorer un peu plus le Palmarès du TGB qui détient trois Coupe de France (1995, 1996, 1997) et à François Gomez de disputer une troisième finale, après celles perdues de peu contre Bourges (68-63 en 2009 et 67-62 en 2010). Charleville-Mézières disputerait sa troisième finale consécutive après celles perdues contre Bourges (75-65 en 2017 et 82-70 en 2018). Depuis 2001 les gros clubs, qui se désintéressaient de la Coupe de France jusque là, ont mis la main dessus. Valenciennes (2001, 2002, 2003, 2004, 2007), Bourges (2005, 2006, 2008, 2009, 2010, 2014, 2017, 2018), et Montpellier (2011, 2015, 2016) ont collectionné le Trophée. Mondeville (1999) et Aix (2000), ont succédé à Tarbes. Depuis 2001, seul Arras en 2012, contre Bourges, a créé la surprise (64-58).

Points de Charleville-Mézières contre Tarbes lors des deux rencontres de LFB

Poste 1

N° 4 : Amel Bouderra : 29 ans, 1,63 m, internationale, 6 points au match Aller, 5 points au match Retour

N° 74 : Marie-Eve Paget : 24 ans, 1,70 m, internationale A’, 3 points au match Aller, 7 points au match Retour

Poste 3

N° 8 : Sara Chevaugeon : 25 ans, 1,75 m, internationale, 11 points au match Aller, 0 point au match Retour

Hhadydia Minte : 27 ans, 1,87 m, internationale (0 match, blessée)

N° 7 : Haley Peters : USA, 26 ans, 1,91 m, 16 points au match Aller, 17 points au mtch Retour

Poste 4/5 :

N° 23 Kaleena Mosqueda-Lewis : USA, 25 ans, 1,80 m, 18 points au match Aller, 9 points au match Retour

 N° 11 : Ana-Maria Filip : 29 ans, 1,95 m, internationale, 15 points au match Aller, 10 points au match Retour

N° 12 : Katya Monsengo-Masa : 22 ans, 1,92 m, internationale U20, absente aux deux matchs

N° 13 : Zofia Hruskacova : 23 ans, 1,90 m, internationale slovaque, 10 points au match Aller , 2 points au match Retour

N° 22 : Djené Diawara : 30 ans, 1,92 m, internationale malienne, absente au match Aller, 13 points et 8 rebonds au match Retour

N° 21 : Géraldine Robert  : 38 ans, 1,84 m, internationale, absente au match Aller, 0 points au match Retour