Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Banque de France : une baisse conséquente des dossiers de surendettement

mercredi 20 février 2019 par Rédaction

A l’issue de la commission plénière de surendettement qui s’est réunie mardi matin à la banque de France de Tarbes, Monique Pouchain, directrice de la Banque de France, avait à ses cotés Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, pour faire le point avec la presse sur le bilan 2018.

La directrice a rappelé que les commissions de surendettement avaient pour but de régler les problèmes de surendettement des particuliers et que chaque année en février se tient une commission plénière afin de faire le bilan des évolutions de l’année.

La directrice a poursuivi en dressant le bilan de l’année écoulée :

« En 2018, le nombre de situations de surendettement soumises à la commission des Hautes-Pyrénées est passé de 662 en 2017 à 559 en 2018.

2018 s’est caractérisée par un recul significatif des dépôts de dossiers de -15,6%.

L’endettement immobilier reste toujours plus important, près de 19 % dans le département contre 15 % au niveau national.

Comme les années précédentes, les dossiers déposés par les familles en difficulté et soumis à examen ont été majoritairement déclarés éligibles, seuls 33 dossiers ont été déclarés irrecevables pour des raisons de leur situation professionnelle ou d’absence de surendettement.

La recherche de solutions demeure une priorité permanante de la commission appliquée à tous les déposants, 79,8% des ménages trouvent une solution à leur situation. »

La typologie de l’endettement dans le département des Hautes-Pyrénées :

-57% de personnes seules (52% en France).

-66% des ménages surendettés n’ont pas de personnes à charge (57% au niveau national).

-16% ont plus de 65 ans, mais les tranches d’âge les plus concernées sont les 35 et 54 ans.

-72,6% sont locataires, 10,5% propriétaires et accédant et 3,7% propriétaires.

-57,8% sont des actifs et 19,1% de retraités

-37,7% ont des ressources inférieures à 1136€ et 12% bénéficient, des minimas sociaux.

Nicole Lafourcade

Diaporama