Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Hommage au chef d’escadron Patrice Sonzogni

mardi 12 février 2019 par Rédaction

Il y a 10 ans, jour pour jour, le 35e RAP perdait un de ses enfants en Afghanistan. Ce lundi 11 février 2019, le régiment était rassemblé autour de ses proches et de sa famille pour honorer la mémoire du chef d’escadron Patrice SONZOGNI.

Patrice s’était engagé dans les parachutistes le 1er janvier 1983. Ayant suivi une formation de sous-officier, nommé maréchal des logis, il est affecté au 35e régiment d’artillerie parachutiste de Tarbes. Il intègre en 1989 l’équipe commando de recherche et d’action en profondeur (CRAP) du régiment.

En août 2001, le major SONZOGNI accède au grade de lieutenant et se voit chargé du commandement de l’équipe des commandos parachutistes.

Devenu spécialiste du renseignement, le capitaine SONZOGNI part le 23 novembre 2008 pour l’Afghanistan, où il se porte volontaire pour être affecté à une Operational Mentoring and Liaison Team OLMT, au sein de l’armée afghane. Le mercredi 11 février 2009, en début d’après-midi, il fait partie d’un détachement motorisé franco-afghan d’une cinquantaine d’hommes, chargé d’opérer dans la province du Logar.

Parvenu à proximité de Kaboul, le véhicule dans lequel a pris place le capitaine SONZOGNI passe sur un engin explosif improvisé (EEI), qui explose. Les insurgés, qui s’étaient postés en embuscade, ouvrent le feu et un violent accrochage s’engage avec la cinquantaine de militaires qui ripostent. Deux avions A10 et des hélicoptères Apache apportent leur soutien immédiat à la patrouille. Mais le capitaine SONZOGNI a laissé la vie dans l’embuscade ainsi que l’interprète afghan qui l’accompagnait.

Patrice SONZOGNI laisse derrière lui un vide immense pour son épouse et ses deux enfants, ainsi que pour tous ses proches.

Il reste aujourd’hui l’officier le plus décoré du 35e régiment d’artillerie parachutiste.

Le 35e RAP se souvient du chef d’escadron SONZOGNI, comme d’un homme enthousiaste au caractère entier, expérimenté, donnant constamment l’exemple à ses hommes comme à ses chefs, toujours volontaire pour les missions les plus dangereuses, ayant offert et sacrifié sa vie au service de la France. Le groupe de commandos parachutistes du 35e RAP porte son nom.

Cette cérémonie a été aussi l’occasion de décorer plusieurs militaires du 35e RAP de la Croix de la Valeur militaire. Elle est destinée à récompenser le personnel militaire ayant accompli une ou des actions d’éclat en opérations extérieures.

Les décorés : le Capitaine Morgan, le Capitaine Kenneth, l’Adjudant chef Jérôme, le Maréchal des logis chef Germain, le Maréchal des logis chef Djamel et le Maréchal des logis Thomas.

Les autorités civiles et militaires dont Gérard Trémège, maire de Tarbes et le préfet Brice Blondel, ont aussi remis les fourragères au contingent d’octobre 2018 avant de procéder à un dépôt de gerbe en l’honneur du chef d’escadron Patrice SONZOGNI. (Service communication mairie Tarbes)